Un sénateur américain suggère de créer une alliance technologique entre les USA, la France et le Canada inspirée d’AUKUS

La création de l’alliance AUKUS rassemblant l’Australie, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis il y a une peu plus d’une année, entama sévèrement les relations entre Paris et ces trois pays, surtout du fait qu’elle entraina l’annulation unilatérale du contrait SEA 1000 visant à concevoir et construire 13 sous-marins de la classe Attack vendus par la France en 2015, pour les remplacer par 8 sous-marins nucléaires d’attaque de facture américaine ou britannique. Au delà des difficultés rencontrées par Canberra pour organiser la transition vers une telle flotte, ainsi que les surcouts et délais supplémentaires qu’une telle décision engendre, il fallut de nombreux mois, et le changement…

Lire l'Article

Vente de sous-marins français à l’Australie : une hypothèse plus crédible qu’il n’y parait

Lorsqu’en septembre 2021, les autorités australiennes annoncèrent l’annulation du programme SEA 1000 portant sur la conception et la fabrication locale de 12 sous-marins d’attaque à propulsion conventionnelle de la classe Attack par le Français Naval Group, les relations entre Paris et Canberra semblaient avoir été détériorées pour longtemps. Pourtant, moins d’un an plus tard, la presse française comme australienne évoque, sans grande conviction il est vrai, la possibilité pour la France de proposer à l’Australie la vente de 4 sous-marins de sorte à permettre à la Royal Australian Navy de disposer d’une solution intérimaire entre le retrait des 6 sous-marins de la classe Collins en…

Lire l'Article

LPM 2023 : La Marine Nationale face au défi indo-pacifique

Interrogé le 27 juillet par les députés de la commission Défense de l’Assemblée nationale, l’Amiral Pierre a répété ce qu’il ne cesse de dire depuis sa nomination au poste de Chef d’Etat-major de la Marine nationale en septembre 2020 « Le réarmement massif observé dans le Monde fera de la mer une zone de conflit dans les années à venir ». En effet, en quelques années seulement, la Marine française est passée d’une posture de paix, certaine que la meilleure défense dont disposait ses bâtiments était le pavillon qu’ils arboraient, à une préparation active à des engagements de haute voire de très haute intensité. Le fait est,…

Lire l'Article

LPM 2023 : Nucléaire ou conventionnelle, quelle propulsion pour les probables sous-marins français supplémentaires ?

La nécessité d’étendre la flotte sous-marine de la Marine Nationale est, aujourd’hui, l’un des sujets qui fait le moins débat auprés des experts mais également de plusieurs politiques s’étant exprimés à ce sujet, et il est plus que probable qu’elle sera prise en compte par la prochaine Loi de Programmation Militaire en cours de conception, et qui devra être appliquée à partir de 2023. Toutefois, si aujourd’hui la Marine Nationale n’aligne et ne prévoit d’aligner que des sous-marins à propulsion nucléaire, la question se pose quant à déterminer si ces futurs sous-marins d’attaque devraient être appartenir à la nouvelle et très performante classe de SNA…

Lire l'Article

La France peut-elle louer des sous-marins nucléaires d’attaque à l’Australie ?

L’annonce de la décision australienne d’annuler de manière unilatérale le contrat portant sur la construction locale de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle de la classe Attak par le premier ministre Scott Morrison en septembre 2021 fut, dans le fond comme dans la forme, perçue par la France comme une profonde humiliation, provoquant une des plus graves crises diplomatiques de ces dernières décennies entre la France et le triptyque rassemblé autour de la nouvelle alliance AUKUS, l’Australie, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Pour Canberra, il s’agissait de se tourner vers des sous-marins à propulsion nucléaire, considérés plus à même de répondre aux besoins en devenir de…

Lire l'Article

Les sous-marins nucléaires d’attaque modernes

Avec l’épisode de l’annulation du contrat de sous-marins à propulsion conventionnelle Shortfin Barracuda par l’Australie au profit de sous-marins à propulsion nucléaire américano-britanniques, les sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire ont connu, ces derniers mois, une sur-exposition médiatique relativement antinomique avec la mission par nature discrète de ces Leviathans océaniques qui constituent, aujourd’hui encore, parmi les constructions humaines les plus complexes jamais réalisées. Aussi rapides que furtifs, les sous-marins nucléaires d’attaque oui SNA, dont les missions passent de la collecte de renseignement à la lutte anti-surface, mais également à la chasse des autres sous-marins, sont aujourd’hui l’apanage exclusif des marines des 5 grandes puissances nucléaires mondiales…

Lire l'Article

Inde, Corée du Sud : la France à l’offensive dans le domaine des sous-marins nucléaires

La Ministre des Armées françaises, Florence Parly, est en deplacement en Inde cette fin de semaine pour y rencontrer son homologue indien Shri Rajnath Singh, ainsi que d’autres officiels de New Delhi, afin d’aborder plusieurs sujets dans le domaine de la coopération stratégique et industrielle entre les deux pays, partenaires et alliés de longue date. Outre la question d’une éventuelle commande supplémentaire d’avions Rafale, de la coopération dans le domaine des hélicoptères avec un ligne de mire un possible contrait pour équiper les Gardes Cotes indiens d’hélicoptères Caracal, et les questions de coopération stratégique dans le théâtre Pacifique bousculé ces derniers mois tant par la…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et les faiblesses de la Marine Nationale ?

L’entrée en service de la nouvelle frégate Alsace, qui offre des capacités anti-aériennes renforcées tout en conservant les capacités de lutte anti-sous-marine et de lutte anti-navire des FREMM de la classe Aquitaine, a été, à juste titre, saluée comme un pas important dans l’effort de modernisation de la Marine Nationale. De nombreux autres programmes sont en cours pour soutenir cet effort, dont les frégates de défense et d’intervention FDI, les sous-marins nucléaires d’attaque de la classe Suffren, les Pétroliers ravitailleurs de la classe Jacques Chevallier, les futurs Patrouilleurs Océaniques ou encore le programme de guerre des Mines SLAM-F, tous devant entrer en service au cours…

Lire l'Article

Après une prouesse technologique de Naval Group, le sous-marin Perle est de retour à Toulon

Le sous-marin nucléaire d’attaque la Perle rejoint, ce début de semaine, son port d’attache de Toulon, après une prouesse technologique des ingénieurs et des personnels de Naval Group, ayant permis de greffer la tranche avant du sous-marin Saphir désarmé en 2019 à la tranche arrière de la Perle, après qu’un incendie ait détruit l’avant du navire le 12 juin 2020 alors que le navire était en phase de modernisation et d’entretien. Non seulement cette procédure permit de préserver le sous-marin que beaucoup considéraient comme perdu, mais le nouveau bâtiment, qui concerne le nom de baptêmes La Perle de sa tranche arrière, se verra doter de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR