L’US Navy change ses objectifs de planification pour répondre à menace chinoise

La fin de mandat du président Trump fut, on le sait, pour le moins chaotique. Un domaine, entre autres, laissa perplexe nombre d’observateurs, celui de la planification industrielle et du format de l’US Navy, marqué par des initiatives aussi tardives que démesurées de l’administration américaine. Ainsi, à quelques semaines de l’investiture du président élu Joe Biden, Donald Trump fit voter une loi conférant des objectifs très élevés de format à l’US Navy, avec 355 navires de combat en 2030, et plus de 500 bâtiments en 2045, alors même qu’aucune planification réaliste n’avait pu être mise en oeuvre à ce sujet au cours des 4 ans…

Lire l'Article

Le sous-marin nucléaire lance-missiles Kazan sera-t-il le cauchemar des marines occidentales ?

Selon le Ministère Russe de La Défense, le nouveau sous-marin nucléaire lance-missiles Kazan, seconde unité de la classe Iassen mais première unité de la variante projet 885-M Iassen-M, aurait été admis au service actif ce vendredi 7 Mai, et aurait rejoint la Marine Russe pour être déployé au sein de la flotte du Nord. Malgré les délais de construction et une livraison reportée de 2 ans, l’arrivée de ce nouveau sous-marin semble inquiéter les Etats-Majors occidentaux, soucieux des capacités offensives du nouveau submersibles, mais également de sa grande discrétion. Et en effet, le Kazan, ainsi que les 7 autres sous-marins de la variante Iassen-M à…

Lire l'Article

L’US Navy veut des drones aériens lancés de sous-marins pour repérer les cibles navales

Les sous-mariniers ont coutume de dire qu’il existe seulement deux types de navires, les sous-marins et les cibles. Il est vrais que de part leur discrétion naturelle, et leurs senseurs et armements embarqués de plus en plus performants, les sous-marins d’attaque, qu’ils soient nucléaires ou à propulsion conventionnelle, représentent aujourd’hui une des principales menaces pour les unités de surface, comme pour le trafic maritime commercial, si celui-ci venait à devoir être pris pour cible. Mais en dépit de leur arsenal technologique embarqué, les submersibles peinent toujours à détecter et surtout identifier des navires de surface relativement proches, mais hors de portée d’une détection visuelle ou…

Lire l'Article

La Maison Blanche veut des Missiles Hypersoniques sur tous les Destroyers Américains

Depuis la présentation publique du missile hypersonique Kh47M2 Kinzhal par Vladimir Poutine en mars 2018, le sujet est devenu la priorité absolue du Pentagone, qui a lancé plusieurs programmes pour en équiper les 4 armées américaines. Si l’US Air Force et l’US Navy collaborent pour developper un missile de croisière aéroporté hypersonique pouvant être lancé des chasseurs et bombardiers des deux forces aériennes, l’US Army et l’US Navy collaborent ensemble également pour développer d’un missile hypersonique de type balistique lancé à partir d’une plate-forme terrestre ou navale. L’ensemble des programmes doivent produire les premiers missiles opérationnels pour 2023 et 2024, de sorte à être en…

Lire l'Article

Sous-marins, porte-avions légers, navires robotisés.. l’US Navy détaille son format à venir

Ce qui n’était jusqu’ici qu’une hypothèse appuyée a pris, désormais, la stature d’un projet à long terme. En effet, Mark Esper, le Secrétaire américain à La Défense, a détaillé hier lors d’une allocution, le format prévisionnel de l’US Navy dans les 25 années à venir. Comme dit précédemment, l’objectif sera bien d’atteindre, d’ici 2045, un format de 500 navires de combat tout en respectant l’objectif de 355 bâtiments en 2030, afin de contenir la montée en puissance chinoise. Mais loins d’être une simple extension homothétique du format actuel, ce nouveau format, largement contraint par son budget et son volume humain, entraine également un profond bouleversement…

Lire l'Article

Pour répondre à la Chine, l’US Navy va profondément modifier la structure de sa flotte

Après 8 mois d’attente, le nouveau Plan de construction navale de l’US Navy sera présenté au Secrétaire Américain à La Défense, Mark Esper, la semaine prochaine. Il ne s’agira d’ailleurs pas d’un mais de trois plans, pour répondre au mieux aux arbitrages politiques et budgétaires qui seront menés. Sans que la nature et la composition des plans n’aient été divulguées, il apparait toutefois qu’ils s’appuient tous 3 sur le même paradigme, à savoir l’augmentation en volume de la flotte par un recours accrue à l’automatisation et aux drones navals. Pour Mark Esper, et visiblement désormais pour le Pentagone, l’US Navy ne peut désormais plus s’appuyer…

Lire l'Article

Northrop Grumman dévoile sa mini-torpille capable d’embarquer à bord des drones MQ-8C Fire Scout et des sous-marins d’attaque Virginia

La compagnie américaine Northrop Grumman a récemment dévoilé une mini-torpille désignée Very Lightweight Torpedo, ou VLWT, basée sur un design développé par l’US Navy. Cette nouvelle torpille ultralégère devrait être proposée dans le cadre du programme CRAW (Compact Rapid Attack Weapon) visant à développer une torpille légère capable d’agir comme une arme d’autodéfense « hard-kill » pour les sous-marins d’attaque de la classe Virginia. Cependant, au-delà des applications sous-marines, Northrop Grumman envisage d’exploiter pleinement le potentiel de sa torpille ultra-légère en l’intégrant à bord de son drone naval MQ-8C Fire Scout. Pour Northrop Grumman, ce serait alors l’occasion de proposer un véritable UCAV (drone de combat) naval…

Lire l'Article

L’US Navy accepte l’USS Delaware au service, 18ème sous-marin d’attaque de la classe Virginia

Le 4 avril 2020, le sous-marin nucléaire d’attaque USS Delaware (SSN 791) a été admis au service actif dans l’US Navy, devenant ainsi le 18ème sous-marin de cette classe à rejoindre la flotte américaine. Mis sur cale en avril 2016 aux chantiers navals Huntington Ingalls Industries, Newport News, le sous-marin a été lancé 17 décembre 2019. Il est le dernier représentant de la série Block III comptant 8 navires de la classe Virginia commandée en 2008. Les 10 prochains navires, représentant le Block IV, ont été commandés en avril 2014, et la première unité, l’USS Vermont (SSN 792) doit entrer en service prochainement, d’ici la…

Lire l'Article

Cette fois, la course aux armements nucléaires est bien relancée

Depuis plusieurs mois, et mêmes années, la majorité des observateurs des questions de défense mondiale s’interrogent sur le fait que nous soyons, ou pas, entrés dans une nouvelle course aux armements nucléaires. L’annonce faite par l’US Navy au sujet de son prochain programme de missiles de croisière longue portée à capacité nucléaire ne laisse plus vraiment place au doute à ce sujet… Selon un article du site américain Défensenews.com, citant une source officielle de l’US Navy, cette dernière s’apprêterait à lancer, à l’occasion du budget 2022, les travaux concernant la conception et la production d’un nouveau missile de croisière embarqué, potentiellement lancé à partir d’un…

Lire l'Article

Le submersible autonome ORCA XLUUV, la réponse américaine au Status-6 russe ?

Il ne se passe plus un jour sans qu’une actualité Défense ne traite de drone aujourd’hui. Alors que le ministre de la Défense britannique annonce l’entrée en service rapide d’un système d’essaim de dronesaériens, l’US Navy vient de passer commande à Boeing de 4 submersibles autonomes de très grande taille ORCAeXtra Large Underwater Unmanned Vehicle, un sous-marin autonome de 15 mètres de long, propulsé par un moteur diesel-électrique lui conférant une autonomie de 6500 nautiques sans contact avec son bâtiment mère. La Marine américaine veut expérimenter l’ORCA dans un vaste panel de mission, allant de la guerre des mines, à la lutte anti-sous-marine et antinavire, ainsi que…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR