12 porte-avions, 50 frégates : l’US Navy revient sur ses fondamentaux

Dire que la planification de l’US navy a été chaotique ces 30 dernières années tiendrait de l’euphémisme. Entre des programmes calamiteux et en surcout chronique comme les destroyers Zumwalt, les corvettes Littoral Combat Ship, ou les sous-marins Seawolf, des difficultés techniques importantes comme pour les porte-avions de la classe Ford, et des objectifs marqués par des considérations politiques et économiques, et non par des besoins opérationnels, les perspectives et options de la première force navale mondiale se sont irrémédiablement assombries, alors que dans le même temps, les puissances navales de ses principaux compétiteurs comme la Russie et surtout la Chine, se sont développées avec rigueur…

Lire l'Article

Les Sous-marins nucléaires américains auraient été construits avec un acier de moindre qualité

Voilà une information qui tombe plutôt mal, alors que l’US Navy est engagée dans une course stratégique avec la Marine chinoise, et que l’Australie a dénoncé le contrat pour la construction de 12 sous-marins Shortfin Barracuda français pour se tourner vers une solution nucléaire très probablement en provenance des Etats-Unis. En effet, Elaine Marie Thomas, ancienne directrice de la fonderie de Tacoma, a plaidé coupable d’avoir falsifié des compte-rendus qualitatifs concernant l’acier livré aux chantiers navals Electric Boat et Newport News Shipbuilding entre 1985 et 2017, acier utilisé pour la construction des sous-marins nucléaires de la Marine américaine. Selon le rapport d’enquête, 240 lots d’acier…

Lire l'Article

Les 355 navires visés par l’US Navy seront insuffisants face à la Chine selon Mark Esper

Si, pendant les deux dernières années, la question qui animait l’US Navy portait sur la façon de parvenir à l’objectif d’une flotte de combat de 355 navires d’ici 2030, comme exigé par le Président Trump, ces derniers mois ont vu grandement évoluer les positions aussi bien de l’US Navy que du Secrétaire aux Armées, Mark Esper, sur cette question. En effet, les Etats-Unis semblent avoir pris conscience de la menace que représente désormais la puissance industrielle navale chinoise sur l’hégémonie navale de la Marine américaine, alors même que cet outil reste au coeur de la politique étrangère du pays, et de ses capacités d’engagement militaire…

Lire l'Article

L’US Navy demande la priorité concernant les crédits de défense américains

Traditionnellement, le budget de La Défense américain est ventilé de manière presque égale entre l’US Army, l’US Air Force, et l’US Navy associée à l’US Marines Corps. Mais selon l’amiral Michael Gilday, Chef des Opérations Navales ou CNO, au Pentagone, ce découpage ne correspond plus aux besoins effectifs des armées, et à l’évolution des menaces qui se profile. Dans un discours prononcé devant la Surface Navy Association, l’Amiral Gilday a ainsi clairement indiqué qu’il sera nécessaire de donner la priorité en matière de Crédits à l’US Navy pour être en mesure de satisfaire aux ambitions politiques exprimées par le Président Trump, mais également pour faire…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR