Le Japon veut armer ses sous-marins de missiles de croisière à changement de milieu

Relativement préservé lors de la Guerre Froide, le Japon a, contrairement à l’Allemagne, conservé jusqu’à aujourd’hui les contraintes strictes de sa constitution d’après-guerre en matière de forces armées. Ainsi, pour Tokyo, les forces armées nippones, désignées sous le titre de forces d’auto-défense, ne sont conçues que pour assurer la défense immédiate du pays. De fait, même si les forces nippones sont loin d’être négligeables, avec notamment une force aérienne alignant 240 avions de combat dont 150 F-15J, et une force navale forte de 20 sous-marins, 36 destroyers (dont 8 AEGIS), 8 frégates (22 au final) ainsi que 2 porte-aéronefs légers, celles-ci n’étaient pas dotées, jusqu’il…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR