Plus d’informations sur le programme de chasseur léger de nouvelle génération russe

Les efforts de la Russie en vu de developper un nouveau chasseur léger pouvant être piloté ou employé sous forme de drones semblent porter, et l’agence officielle TASS comme le site RIanovosti.ru ont obtenu des informations complémentaires permettant de se faire une idée des performances, mais également du positionnement du nouvel appareil dont le developpement avait été publiquement annoncé par le PdG du groupe Rostec, Sergei Chemezov, en décembre 2020. On apprend ainsi que le nouveau chasseur aura une masse maximale au décollage de 18 tonnes, le classant dans la catégorie du Mirage 2000 ou du JF-17, qu’il sera propulsé par le réacteur Izdeliye 30…

Lire l'Article

Comment le Su-57 va-t-il devenir la pièce maitresse de la Défense anti-aérienne intégrée russe ?

La Défense anti-aérienne intégrée russe est aujourd’hui, de manière presque unanimement reconnue, l’une des plus performantes au monde. Elle met en oeuvre, en son sein, et de manière coordonnée, des systèmes aux performances complémentaires, comme les systèmes d’interdiction à longue portée S-400, les systèmes à moyenne portée Buk et S-350, et les systèmes à courte portée TOR et Pantsir, de sorte à présenter à tout moment une homogénéité dans la défense qu’il s’avère difficile de prendre en défaut. Elle coopère également avec les éléments de la défense aérienne, comme les avions d’alerte aérienne avancée Be50, les chasseurs Su-27 et Su-35, et les intercepteurs Mig-31, les…

Lire l'Article

L’Hypothèse Sukhoï refait surface en Turquie

Après une fin d’année des plus tendues, notamment du fait de la mise en oeuvre de sanctions imposées par le Congrès américain, les autorités turques avaient choisi de prendre un profil plus conciliant sur la scène internationale, en apparence du moins, de sorte à s’attirer les bonnes grâces du nouveau président américain Joe Biden, et de lever les sanctions américaines et européennes qui entravent sévèrement le bon déroulement des programmes de défense du pays. Si certains ont effectivement modifié leur posture, comme l’Europe qui, sous la pression de Berlin, a suspendu la mise en oeuvre des sanctions pourtant symboliques décidées fin décembre afin de ne…

Lire l'Article

En s’équipant de chasseur-bombardier Su-34, l’Algérie s’exposerait à des sanctions américaines

Longtemps annoncé, il semble que le contrat portant sur l’acquisition par Alger de 12 chasseurs-bombardiers Su-34 soit désormais effectivement sur le point d’être officialisé par les autorités du pays. Ces appareils de presque 24 mètres de long et pesant jusqu’à 45 tonnes au décollage dérivés du célèbre Su-27, participeraient à la modernisation des forces aériennes algériennes. Le premier lot de 6 appareils doit en effet arriver dans les semaines à venir en Algérie, les 6 autres devant être livrer en 2022 et 2023. Si cette livraison intervient effectivement, après avoir été maintes fois annoncée comme imminente et ce depuis 2016, elle marquera le premier succès…

Lire l'Article

Avec le Mini-Kinzhal, la Russie maintient son avance dans le domaine des armes hypersoniques

Lorsque Vladimir Poutine, alors en pleine campagne électorale pour sa propre succession, annonça l’entrée en service du missile hypersonique aéroporté Kh-47M2 Kinzhal, en mars 2018, les états-majors occidentaux furent pour le moins frappés de stupeur. Non seulement n’avaient-ils pas anticipé l’avance de la Russie dans ce domaine, mais il s’agissait alors d’un domaine relativement négligé jusqu’ici aux Etats-Unis comme en Europe, et personne n’avait d’alternative valable à proposer à court terme pour contrer le nouveau missile russe, qu’il s’agisse de système anti-missile ou de système équivalent. La même chose se produisit une année plus tard, lorsque Moscou annonça que le planeur de rentré atmosphérique hypersonique…

Lire l'Article

Su-57, T14 Armata : les armements high-tech russes arrivent dans les armées en 2021

Depuis l’effondrement de l’Union Soviétique, l’immense majorité des systèmes d’arme livrés aux armées russes, ainsi qu’à leurs clients exports, reposait sur des équipements ayant été conçus avant 1990. C’est le cas dans le domaine des blindés avec le char T90, avec les aéronefs dérivés du Su-27 comme le Su-34 et le Su-35s, dans le domaine des hélicoptères avec le Mi28 et le Ka52, et dans le domaine naval, avec les sous-marins 636 Improved Kilo. Pourtant, Moscou n’abandonna pas ses ambitions de demeurer un acteur majeur, tant dans le domaine géostratégique et militaire, que dans celui des exportations d’armement. 2021 pourrait bien être une année charnière…

Lire l'Article

Le drone de combat furtif russe S-70 Okhotnik testé avec des missiles air-air

Les occidentaux ont souvent la fâcheuse habitude de placarder leurs propres conceptions tactiques et stratégiques sur les armées et équipements d’autres pays. C’est ainsi que beaucoup d’experts et commentateurs militaires ont évalué les performances du système S-400 non pas dans le contexte de défense anti-aérienne multi-couches intégrée pour laquelle il a été conçu, mais de manière isolé, créant des biais d’analyses altérant sensiblement la validité des conclusions avancées. Il en va de même concernant nombres d’équipements en production en Russie ou en Chine, dans le domaine des blindés, des aéronefs, des navires et submersibles, et des capacités stratégiques. C’est cette approche quelque peu narcissique qui…

Lire l'Article

Pour les experts occidentaux, les chasseurs J-20 et Su-57 ont des performances contestables

Il est bien souvent difficile d’évaluer avec précision les performances réelles d’un avion de combat, surtout lorsque celui-ci se trouve nimbé d’une aura de confidentialité. Pourtant, Justin Bronk, un analyste reconnu du très célèbre Royal United Services Institute, ou Rusi, de Londres, n’hésite pas à mettre en doute les capacités réelles des chasseurs russes Su-57 et des chasseurs chinois J-20, les deux fleurons nationaux des adversaires déclarés des Etats-Unis, surtout lorsqu’ils sont comparés aux F-22 et F-35 américains. La RAND Corporation, dans une analyse sur la puissance aérienne en Europe, porte sensiblement le même constat. Ces appréciations sont-elles fondées, et peut-on en déduire une incontestable…

Lire l'Article

Su-57 et T-14 Armata sont disponibles à l’exportation, mais l’Armée russe est prioritaire

La communication concernant l’industrie de Défense russe est souvent faite de redites et de subtiles mises à jour, permettant de recycler une information eu lui donnant du volume. Ce fut le cas à l’occasion du salon Army 2020, durant lequel les autorités russes ont annoncé officiellement que le nouvel avion de combat Su-57 et le char de combat T-14 Armata étaient tous deux désormais proposés à l’exportation aux clients de l’industrie défense russe, même si des discussions ont déjà été engagées avec certains partenaires concernant ces deux materiels. En revanche, qu’il s’agisse du nouveau blindé ou de l’avion furtif de 5ème génération, Moscou a clairement…

Lire l'Article

La Russie va commander une quarantaine de Su-35s supplémentaires en 2020

Après avoir annoncé la commande de 76 chasseurs de nouvelle génération Su-57 passée en 2019, puis celle de plus d’une cinquantaine (entre 48 et 76 selon les sources) de chasseurs bombardiers tactiques Su-34, c’est au tour du chasseur polyvalent Su-35s d’être commandé par les forces aériennes russes. Selon le site tvzvesda.ru dédié aux forces armées russes, le ministre de La Défense russe, Serguei Shoigou, a en effet annoncé la commande, d’ici la fin d’année, de nouveaux Su-35s, pour un montant de 70 Md de roubles, soit un peu moins de 1 Md$. Ce montant indique que la commande portera sur une quarantaine de nouveaux appareils,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR