La FDI Belharra de Naval Group handicapée par le VLS Sylver en Grèce

Le renouvellement de la flotte de frégates grecques est aujourd’hui l’un des principaux et plus importants contrats en cours d’attribution sur la scène européenne et internationale concernant des navires de surface combattants. Avec un objectif d’acquisition de 4 navires, la modernisation de ses 4 Meko 200 HN et la volonté d’acquérir ou de louer 2 frégates dans des délais très courts pour répondre aux enjeux sécuritaires immédiats en Mer Egée, Athènes attise les convoitises des constructeurs européens comme américains. Dans cette compétition, la FDI Belharra de Naval Group avait jusqu’il y a peu une longueur d’avance sur ses compétiteurs, puisque Paris et Athènes avaient signé…

Lire l'Article

5 programmes pour renforcer les capacités Haute Intensité des armées françaises

S’il y a encore quelques années, l’hypothèse de l’engagement de haute intensité, c’est à dire entre des forces téchnologiquement avancées et disposant de ressources militaires globales, était considérée comme marginale, la détérioration des relations internationales et la multiplication des points de tension apparus sur la planète, lui auront redonné un crédit important. Malheureusement, comme le font remarquer les chefs d’Etat-Major des armées françaises ainsi que les députés de manière de plus en plus fréquente, les forces françaises ne sont plus dimensionnées ni équipées pour faire face efficacement à ce type d’engagement. Au delà du volume des forces qui relève d’une planification globale à long terme,…

Lire l'Article

L’avenir de la Marine Nationale, entre ambitions et inquiétudes

Ces derniers jours, les annonces se sont succédées autour des futurs programmes de la Marine Nationale, aussi bien du coté de l’Hotel de Brienne (le Ministère des Armées) que de l’Etat-Major de la Marine Nationale. Mais ces annonces, si elles portent les ambitions de ce que sera demain la Marine française, annoncent également une transition très difficile dans les années à venir, tant les programmes ont été reportés ou étalés durant la décennie qui précède, au point de, désormais, ne plus pouvoir éviter des ruptures capacitaires temporaires. C’est en tout cas un point sur lequel l’Amiral Pierre Vandier, Chef d’Etat-Major de la Marine, a voulu…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR