Avec le S-550, la Russie complète la future défense anti-aérienne et balistique de son espace aérien

La Défense anti-aérienne et anti-balistique russe est aujourd’hui universellement reconnue comme l’une des meilleures au monde, si ce n’est la meilleure. Sa composition multi-couches, multi-systèmes coopérative lui permet d’ores et déjà de répondre à la presque totalité des menaces, y compris les avions furtifs de 5 ème génération, constituant de fait un rempart particulièrement dissuasif pour n’importe lequel des adversaires potentiels du pays. Si les fameux S-400, Buk, Tor, Pantsir et le futur système S-500 Prométeï étaient déjà bien connus des spécialistes du sujet, l’annonce faite le 9 novembre par le ministre de La Défense Serguei Choïgou au sujet d’un nouveau système S-550, a désarçonné…

Lire l'Article

Face à la menace occidentale, Vladimir Poutine va augmenter les défenses aériennes russes

Entre 2012 et 2020, les forces armées russes ont subi une phase de modernisation et de préparation opérationnelle d’une ampleur exceptionnelle, voyant notamment le nombre de ses brigades de combat passer de 15 à 65, et le taux de materiels « modernes » en dotation passer de moins de 50% à plus de 70%. Elles ont notamment mis en service prés d’une centaine de système S-400 au sein d’une vingtaine de régiments, ainsi que de plus de 1200 chars modernisés T90, T72B3/M et T80BVM. Prés de 250 nouveaux avions de combat Su-34, Su-35, Mig-35 et Su-30 ont rejoints leurs unités, ainsi qu’un grand nombre d’hélicoptères, de drones…

Lire l'Article

Comment le Su-57 va-t-il devenir la pièce maitresse de la Défense anti-aérienne intégrée russe ?

La Défense anti-aérienne intégrée russe est aujourd’hui, de manière presque unanimement reconnue, l’une des plus performantes au monde. Elle met en oeuvre, en son sein, et de manière coordonnée, des systèmes aux performances complémentaires, comme les systèmes d’interdiction à longue portée S-400, les systèmes à moyenne portée Buk et S-350, et les systèmes à courte portée TOR et Pantsir, de sorte à présenter à tout moment une homogénéité dans la défense qu’il s’avère difficile de prendre en défaut. Elle coopère également avec les éléments de la défense aérienne, comme les avions d’alerte aérienne avancée Be50, les chasseurs Su-27 et Su-35, et les intercepteurs Mig-31, les…

Lire l'Article

Le système anti-aérien russe S350 entre en service pour completer le S400

La Défense anti-aérienne et anti-missile est incontestablement un des domaines d’excellence de l’industrie de défense et des forces russes. Il faut dire que depuis la Guerre froide, l’arme aérienne et les frappes par missiles de croisière à longue portée ont été, de leur coté, les domaines de prédilection de la puissance militaire occidentale. Et de fait, les forces russes mettent en oeuvre aujourd’hui pas moins de prés d’une dizaine de systèmes anti-aériens mobiles employant des missiles, allant du S400 au Pantsir S2 en passant par les S300 et les systèmes Buk. En occident, il est courant de concevoir un système pour être polyvalent, et assurer…

Lire l'Article

Le système anti-aérien S-350 Vitiyaz entre en service dans les forces russes

Selon un communiqué de presse du groupe russe Almaz-Antey, le nouveau système de défense aérienne de portée intermédiaire S-350 Vitiaz est entré en service dans les forces armées russes, ce après avoir satisfait aux tests étatiques s’étant tenus cette année. Des clichés avaient déjà montré des batteries S-350 en posture opérationnelle au mois de juin 2019. Le système anti-aérien mobile est destiné à remplacer les systèmes S-300P pour les missions de protection anti-aérienne et anti-missiles d’infrastructures sensibles, mais également pour assurer la protection de forces mobiles, un domaine traditionnellement confié aux systèmes Buk. Contrairement à ce qui souvent dit, le successeur du système anti-aérien S-300P…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR