Les forces russes ont perdu un premier char lourd T-90M en Ukraine

A l’exception du T-14 Armata qui n’est actuellement pas en dotation opérationnelle dans les armées russes, le T-90M Proryv-3 (Percée-3) est incontestablement le char le plus moderne, le mieux armé et le mieux protégé en service au sein des unités russes. Pour autant, le blindé présenté comme un T-90 intégrant de nombreux éléments issus du T-14 Armata, en particulier le canon de 125 mm 2А82-1М et le système de contrôle de tir Kalina, n’a été engagé en Ukraine qu’à la fin du mois d’Avril 2022. Bien qu’entré en service en 2019, le T-90M est en effet une denrée rare au sein des forces armées russes,…

Lire l'Article

Face aux européens, l’Armée russe en 2030 sera bien plus puissante qu’aujourd’hui

La présente crise russo-ukrainienne, quelle que soit sa conclusion, aura permis à Moscou de faire une extraordinaire démonstration de force en Europe, au point qu’aucun pays européen, même les plus proches de Kiev, n’envisage de s’engager militairement aux cotés des armées ukrainiennes en cas de conflit. Et force est de constater que ces armées russes sont parvenues à mobiliser, déplacer et assembler une centaine de bataillon tactique interarmes, l’équivalent russe des Groupement tactique inter-armes français, soit 65 % de sa force opérationnelle terrestre, et ce entre le milieux du mois de novembre et le début du mois de février. A titre de comparaison, l’Armée de…

Lire l'Article

Abrams, Challenger 3, Armata … : Que valent les chars de combat modernes ? 2/3

Aprés que l’on ait presque annoncé leur disparition programmée avec l’apparition de nouveaux systèmes d’arme, le char redevient un marqueur clé de la puissance militaire d’une force armée, et ce sur l’ensemble des théâtres. Cette article est le second d’une série de 3 destinée à presenter les principaux modèles de chars modernes qui équipent ou équiperont les forces armées dans le monde. Un premier article a présenté le Leopard 2 allemand, le Type 99A chinois, le Merkava Mk IV israélien et le Leclerc Français. Celui-ci présente le M1A2C Abrams américain, le Challenger 3 britannique et les T-90M et T-14 Armata russes. Un dernier article présentera…

Lire l'Article

La production de série du char russe T-14 Armata devrait débuter en 2022

Depuis la première presentation officielle du nouveau char de combat russe, le T-14 Armata, lors de la parade marquant le soixante-dixième anniversaire de la fin de la seconde Guerre Mondiale, le 9 Mai 2015, l’arrivée du nouveau blindé dans les unités russes a de nombreuses fois été annoncée, et de nombreuses fois reportée à « l’année prochaine ». Et même si l’annonce initiale de disposer de 2000 T-14 en 2020 attribuée à Sergei Shoïghou, le ministre de La Défense de Vladimir Poutine et désormais pressenti pour être le dauphin désigné de ce dernier, était avant tout liée à une mauvaise compréhension de ses propos, puisqu’il parlait de…

Lire l'Article

Drones, Intelligence Artificielle, numérisation : La Russie aussi est à la pointe des nouvelles technologies de Défense

Depuis quelques années, les forces armées américaines ont entrepris une profonde transformation afin d’intégrer de nouvelles technologies comme l’emploi massif de drones, la numérisation du champs de bataille et l’engagement coopératif, et tenter de reprendre l’ascendant militaire sur ses adversaires potentiels, et en particulier sur la Chine, qui occupe désormais l’essentiel de l’attention des stratèges du Pentagone. L’objectif annoncé est de compenser l’avantage numérique lié à l’omnipotence de l’APL et la probable proximité du sol chinois dans un hypothétique engagement contre les forces chinoises dans le Pacifique occidental, et en particulier autour de Taïwan. Un rapport publié par le Centre d’Analyses Navales américain, rappelle que…

Lire l'Article

Le T14 Armata sera livré avec un an de retard… Encore !

Présenté en 2015 lors de la parade célébrant la victoire lors de la Grande Guerre Patriotique, le char lourd de nouvelle génération T14 Armata stupéfia de nombreux observateurs. Il est vrais qu’aucun nouveau char de combat moderne n’avait vu le jour en Russie comme en Occident depuis la fin de la guerre froide, et que de nombreux stratèges considéraient alors que le Char de combat était devenu un outil obsolète face à la précision et la portée des missiles anti-chars modernes. Les guerres dans le Donbass, en Syrie et dans le Haut-Karabakh ont montré qu’il n’en était rien, et que si le char était effectivement…

Lire l'Article

Peut-on changer les paradigmes du char de combat moderne ?

Depuis le début des années 30, la logique qui sous-tend l’évolution du char de combat reste la même, à savoir un blindage plus épais, un canon plus puissant, et un moteur plus performant pour maintenir la mobilité du blindé. C’est ainsi que les chars de 30 tonnes comme le T34 ou le Panzer IV du début de la seconde guerre mondiale, se transformèrent peu à peu en des blindés de plus de 40 tonnes comme le Panther et le M26 Pershing 2, et même au delà avec les Tigres allemands de 57 tonnes. A l’issue de la seconde guerre mondiale, deux écoles apparurent dans le…

Lire l'Article

Su-57, T14 Armata : les armements high-tech russes arrivent dans les armées en 2021

Depuis l’effondrement de l’Union Soviétique, l’immense majorité des systèmes d’arme livrés aux armées russes, ainsi qu’à leurs clients exports, reposait sur des équipements ayant été conçus avant 1990. C’est le cas dans le domaine des blindés avec le char T90, avec les aéronefs dérivés du Su-27 comme le Su-34 et le Su-35s, dans le domaine des hélicoptères avec le Mi28 et le Ka52, et dans le domaine naval, avec les sous-marins 636 Improved Kilo. Pourtant, Moscou n’abandonna pas ses ambitions de demeurer un acteur majeur, tant dans le domaine géostratégique et militaire, que dans celui des exportations d’armement. 2021 pourrait bien être une année charnière…

Lire l'Article

Su-57 et T-14 Armata sont disponibles à l’exportation, mais l’Armée russe est prioritaire

La communication concernant l’industrie de Défense russe est souvent faite de redites et de subtiles mises à jour, permettant de recycler une information eu lui donnant du volume. Ce fut le cas à l’occasion du salon Army 2020, durant lequel les autorités russes ont annoncé officiellement que le nouvel avion de combat Su-57 et le char de combat T-14 Armata étaient tous deux désormais proposés à l’exportation aux clients de l’industrie défense russe, même si des discussions ont déjà été engagées avec certains partenaires concernant ces deux materiels. En revanche, qu’il s’agisse du nouveau blindé ou de l’avion furtif de 5ème génération, Moscou a clairement…

Lire l'Article

La Russie prépare le remplaçant du char T-14 Armata pour 2040

Après les échecs des chars T80 russes qui entrèrent dans Grozny en 1994 lors de la première guerre de Tchétchénie, et celui des Abrams américains engagés contre la guérilla irakienne, beaucoup d’experts prédirent la fin prochaine du concept de Char de Combat, un blindé lourdement armé et protégé destiné à rompre les lignes ennemies tant par sa puissance de feu que par son impact psychologique. Selon eux, les progrès enregistrés par les armes anti-chars et les vecteurs qui les mettent en oeuvre condamnent l’efficacité de ces systèmes d’arme, au profit de blindés beaucoup plus mobiles et de moyens aéroterrestres. Visiblement, l’Etat-major russe ne partage pas…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR