La Russie a testé le char lourd T14 Armata en Syrie

Depuis 2015 et les premiers déploiements de forces en Syrie, les armées russes ont déployé de nombreux materiels en cours de developpement et prototypes sur ce théâtre, pour en évaluer le comportement en zone de guerre. Ce fut parfois avec succès, comme dans le cas du blindé d’engagement de l’infanterie Terminator 2, ou des missiles de croisière Kalibr. Parfois, les résultats furent très décevant, comme dans le cas du robot de combat terrestre Uran, entrainant de profondes modifications du système pour palier les nombreuses défaillances constatées. Des prototypes T-50 du programme PAK-FA du futur avion de combat de nouvelle génération Su-57 ont été déployés sur…

Lire l'Article

Les programmes européens de défense sont-ils dans le bon tempo technologique ?

Alors que les 3 grandes puissances militaires mondiales, les Etats-Unis, la Chine et la Russie, semblent être entrées dans une nouvelle course technologique aux armements, les industries européennes restent engagées dans des programmes dont calendrier semble décalé vis-à-vis du tempo technologique donné par ces super-puissances. Or, si la contre-programmation peut être un outil de conquête de marché efficace, elle peut également s’avérer avoir des conséquences très dommageables dans certaines circonstances, pour la pérennité même de l’industrie de défense européenne. Dès lors, comment peut-on analyser la stratégie européenne, ses origines et ses effets prévisibles à moyen et long terme ? Des programmes européens à contre-temps Depuis…

Lire l'Article

La Russie alignera une force de 900 chars T14 et T90M d’ici 2027

Lors de la présentation officielle du char de combat de nouvelle génération T14 Armata, le 9 mais 2015 à l’occasion de la parade militaire pour la célébration des 70 ans de la victoire lors de la Grande Guerre Patriotique contre la nazisme, les autorités russes avaient annoncé que les forces nationales aligneraient 2000 chars « modernes » d’ici 2020. Dans un petit jeu du téléphone arabe, les traductions approximatives en plus, cette information fut interprétée en occident comme l’ambition d’aligner 2000 de ces chars de nouvelle génération à la fin de la décennie, ce qui paraissait pourtant hors de propos eu égard à la loi de programmation…

Lire l'Article

Les véhicules blindés russes de nouvelle génération entrent en service en 2020

A l’issue de la guerre d’Afghanistan, de la première guerre du Golfe, et de la guerre de Tchétchénie, les blindés russes avaient perdus beaucoup de leur prestige sur la scène militaire internationale. Conscient des limites des modèles existants, les autorités du pays entamèrent, à partir des années 2010, la conception d’une nouvelle génération de blindés devant reprendre l’ascendant sur les productions occidentales, comme le firent les blindés russes de l’après-guerre et durant la première moitié de la guerre froide. Quels sont ces nouveaux équipements, et que peut-on en dire en l’état des connaissances que nous en avons ? Le char de combat T-14 Armata Héritier…

Lire l'Article

Quand le ministre de la Défense russe fait le bilan de son action

Le ministre de la Défense russe, Sergei Shoigou, a présenté, lors d’une allocution face au comité Défense de la chambre basse de la Douma, un bilan des évolutions entreprises et effectives dans les armées russes depuis 2012, c’est à dire au moment de sa prise de fonction. Et ce bilan est pour le moins positive, pour ne pas dire flatteur. Ainsi, alors qu’en 2012, les forces de combat russes se limitaient à 16 brigades, elles-mêmes souvent partiellement staffées, elle dispose désormais de 136 bataillons sur 200 composés de militaires sous contrat, soit plus de 65 brigades et régiments. Durant la même période, les armées auront perçu…

Lire l'Article

Les T14 et T90M arrivent dans les forces russes

Si les forces russes ont massivement perçu de nouveaux chars de combat ces dernières années, il s’agissait avant tout de T72B3M et de T80BVM, ainsi que de quelques T-90A. En 2019 et 2020, de nouveaux blindés lourds rejoindront les unités russes. Ainsi, cette année, 12 T14 Armata et 4 dépanneurs de char T16 seront livrés à l’armée russe. Il s’agira des premiers exemplaires de série du char de nouvelle génération qui avait défrayé la chronique lors de sa présentation officielle lors du défilé de la victoire en 2015. Les nouveaux blindés seront destinés à être évalués par les autorités militaires, de sorte à planifier l’entrée de…

Lire l'Article

La Russie se prépare-t-elle à un conflit majeur ?

L’Agence Suédoise de recherche sur la Défense, ou FOI, a publié un rapport détaillé étudiant l’évolution des exercices stratégiques en Russie, pour en déduire les objectifs et capacités des forces armées russes. Plusieurs aspects sont particulièrement notables dans ce rapport. En premier lieu, on constate une très importante augmentation du format des exercices auxquels se livrent les forces russes. Ainsi, si en 2010, les exercices rassemblaient 5 à 10.000 hommes, ils en rassemblent désormais entre 100.000 et 150.000. Il en va de même pour la Marine, passant de 10 à 40 bâtiments engagés par exercice, et les forces aériennes, passant de quelques douzaines à plusieurs centaines…

Lire l'Article

Un nouveau dispositif Soft-kill pour protéger les blindés russes des missiles guidés

L’industrie russe développerait, selon l’agence TASS, un nouveau système de protection des véhicules blindés contre les munitions de précision. Il s’agirait d’un système de détection laser et IR pour identifier les menaces, couplé à un lanceur de capsule générant un nuage aérosol perturbant les rayonnements de la lumière visible, infrarouge, et électromagnétique. Les blindés russes comme le T-14 Armata disposent déjà d’un système de protection actif/passif Afganit, mêlant des contre mesures et des projectiles détruisant les menaces. Ce nouveau système, qui sera monté initialement sur le nouveau canon automoteur de 120 mm Lotos destiné aux forces aéroportées, est un système plus léger, et probablement beaucoup moins…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR