Les Etats-Unis vont-ils s’opposer à la vente de missiles anti balistiques Arrow 3 israéliens à l’Allemagne ?

Il y a quelques jours à peine, à la suite du discours de Prague du Chancelier Olaf Scholz à Prague qui s’impose comme fondateur de la stratégie allemande en matière de défense européenne désormais, les autorités allemandes confirmèrent leur intention de commander le système anti-missiles balistique israélien Arrow 3 pour constituer son bouclier anti-missile, et par voie de conséquence, celui des pays européens qui rejoindront l’initiative proposée par Berlin. Si cette annonce fit grincer des dents Paris et Rome qui, ensemble, développent le missile anti-balistique Aster 1NT entièrement européen, il ne provoqua aucune réaction officielle de la part de Washington. C’est précisément cette absence de…

Lire l'Article

Après le Japon, la Corée du Sud choisit le SM-6 américain pour contrer la menace hypersonique

Alors que les yeux du monde restent braqués sur la guerre en Ukraine, les tensions sur le théâtre Pacifique demeurent très élevées, et les grandes nations impliquées redoublent d’investissement et d’innovation pour tenter de prendre l’ascendant sur leurs adversaires potentiels. C’est ainsi que, ces derniers mois, les deux Corées se sont livrées à un bras de fer à distance concernant leurs capacités de frappe à longue distance respectives, démontrant successivement l’efficacité de leurs nouveaux missiles balistiques et de croisière, alors que la Chine a également mis en oeuvre de nouvelles capacités dans ce domaine, y compris concernant des armes hypersoniques et à trajectoire semi-balistique. Ces…

Lire l'Article

L’Allemagne s’intéresse au système anti-balistique Arrow 3 israélien et ignore (encore) les solutions françaises existantes

Alors que Paris et Berlin ne cessent de clamer haut et fort leur volonté commune de coopérer dans le domaine des technologies de défense, de nombreux arbitrages menés par les autorités allemandes, avant et après le changement de gouvernement du mois de décembre, montre une situation bien plus complexe, et une rivalité permanente entre les deux plus grandes économies de la zone euro, en particulier dans le domaine de l’Armement. De l’EuroSpike au P8 Poseidon, du F-35 à l’ESSM, de l’Apache à l’Arrow 3, les choix passés, présents et à venir des armées allemandes en matière d’équipements semblent en effet systématiquement exclure les alternatives venus…

Lire l'Article

La Chine construirait un troisième site de lancement de missiles nucléaires ICBM

Début juillet 2021, deux chercheurs américains mirent en évidence la construction d’un vaste site sur les hauts plateaux de Gunza, entre la Mongolie et le Tibet, destiné à accueillir au moins 119 silos pouvant mettre en oeuvre des missiles balistiques intercontinentaux ICBM, une première pour Pékin qui jusqu’ici n’avait déployé que 2 sites limités pour mettre en oeuvre des missiles DF-5 d’ancienne génération, et qui semblait surtout s’appuyer sur ses nouveaux ICBM mobiles DF-41 pour renforcer la montée en puissance de sa force de dissuasion stratégique. 3 semaines plus tard, la construction d’un second site, à quelques 380 km du premier, fut identifiée par ces…

Lire l'Article

Washington lève les restrictions de portée et de puissance des missiles balistiques sud-coréens

En 1979, Séoul obtenait des Etats-unis un important accord de transfert de technologies pour le developpement de ses propres missiles balistiques, afin de faire face à la montée en puissance de la Corée du Nord dans ce domaine, très soutenue en cela par Pékin et Moscou. Cet accord incluait en revanche une clause limitant la portée des missiles sud-coréens à 180 km, et la puissance de la charge militaire, conventionnelle évidement, à 500 kg d’explosif. Avec l’apparition de nouveaux modèles nord-coréens plus performants et plus puissants, et capables d’emporter potentiellement des charges nucléaires, Washington modifia par deux fois ces limitations; une première fois en 1997…

Lire l'Article

Pékin déploie des missiles hypersoniques DF-17 pour accentuer la pression sur Taïwan

L’annexion par la force de l’ile indépendante de Taïwan semble devenir une des préoccupations principales des dirigeants chinois et de l’Armée Populaire de Libération, tant ils multiplient les déclarations et les actions prenant pour cadre une telle hypothèse. La dernière action en date n’est autre que le déploiement supposé de batteries de missiles sol-sol DF-17 à proximité des cotes sud-est du pays afin de pourvoir frapper Taïwan dans un délais très réduit le cas échéant, le DF-17 étant présenté comme un missile hypersonique. Le site d’état en langue anglaise globaltimes.cn, relayant des informations en provenance de médias Taïwanais et de Hong-kong, a en effet fait…

Lire l'Article

Taïwan, Inde : Cette fois, la Chine ne joue plus

Cela fait plusieurs mois que les tensions entre Pékin et ses voisins ne cessent de croitre. Mais ce week-end, la sémantique du Parti communiste Chinois a sensiblement évolué vers une menace directe envers ses voisins taïwanais et indiens, avec en ligne de mire, les Etats-Unis. Plus question de préserver les apparences désormais, le président Xi Jinping a appelé l’Armée Populaire de Libération à se tenir prête à mener des actions de guerre. Le déclencheur de cette véhémence semble avoir été la visite à Taipei du sous-secretaire d’Etat américain Keith Krach jeudi 17 septembre, la première visite d’un officiel de ce rang sur l’ile indépendantiste depuis…

Lire l'Article

La Corée du Nord tire 2 nouveaux missiles balistiques en Mer du Japon

Samedi 21 mars, les systèmes de surveillance sud-coréens et japonais ont tous deux détecté deux tirs consécutifs de missiles balistiques provenant de Corée du Nord. Les armes ont effectué un vol de plus de 450 km et atteint une apogée à 50 km avant de s’abimer en mer du Japon. C’est le troisième essais de ce type depuis le début du mois de mars, alors même que la Corée du Sud tente de sortir, avec succès semble-t-il, de l’épidémie de coronavirus qui l’avait fortement touché à partir de mi-février. Si ces tirs ont déclenché les protestations officielles des capitales régionales, ainsi que de Washington, il…

Lire l'Article

Northrop-Grumman développe un missile pour intercepter les armes hypersoniques

La DARPA, l’agence de R&D du Pentagone, a choisi il y a quelques jour l’avionneur Northrop Grumman pour réaliser la phase d’études et de démonstration technologique de son concept de défense contre les menaces hypersoniques Glide Breaker. Lancé en 2018, Glide Breaker s’inscrit dans un effort plus large de défense contre les missiles hypersoniques. Ce volet en particulier s’intéresse avant tout à la destruction des planeurs hypersoniques (Hypersonic Glide Vehicles en Anglais), tels que le missile Avangard russe ou le DF-17 chinois. Les HGV développés ces dernières années viennent révolutionner la guerre stratégique en remplaçant les anciennes charges inertes des missiles balistiques. Les planeurs hypersoniques…

Lire l'Article

Les Européens vont developper leur solution antimissile pour contrer les menaces émergentes

Parmi les nouveaux programmes annoncés dans le cadre du PESCO, le programme de coopération structurée de l’Union européenne, le programme TWISTER, pour TIMELY WARNING AND INTERCEPTION WITH SPACE-BASED THEATER SURVEILLANCE, est incontestablement le plus ambitieux du point de vu technologique. Mené par la France, en cooperation avec la Finlande, l’italie, les Pays-bas et le Portugal, TWISTER vise à developper une solution antimissile destinée à contrer les menaces dites émergentes, à savoir les menaces ne pouvant être traitées aujourd’hui par les systèmes anti-missiles existant, de sorte à proposer une base européenne pour le programme de défense contre les missiles balistiques de l’OTAN. Nous avons déjà à…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR