Plus de détails sur les nouvelles frégates polonaises Mièçznick

Le 4 mars dernier, alors que l’attention médiatique était entièrement portée sur les combats en Ukraine, Varsovie annonçait le vainqueur de la compétition visant à concevoir et fabriquer 3 nouvelles frégates et remplacer les deux frégates de type O.H Perry acquises d’occasion auprés de l’US Navy, et qui rejoignirent la Marine Polonaise au début des années 2000. C’est le britannique Babcock, associé aux chantiers navals PGZ Stocznia Wojenna et Remontowa Shipbuilding SA, ainsi qu’à Thales et MBDA, qui remportèrent la compétition face à la Meko 300 de l’allemand Thyssenkrupp. Le modèle retenu par Varsovie est l’Arrowhead 140, sur lequel est basé la nouvelle frégate venir…

Lire l'Article

L’US Navy choisit le sonar CAPTAS-4 de Thales pour ses nouvelles frégates Constellation

S’il est un domaine dans lequel le savoir-faire français de défense est universellement reconnu, c’est bien la lutte anti-sous-marine. Qu’il s’agisse de ses frégates, de ses sous-marins, ou de ses avions de patrouille maritime, la Marine nationale a très souvent fait la démonstration d’une technicité et de capacités avancées, surpassant même celles des pourtant très efficaces alliés américains et britanniques. Ainsi, à plusieurs reprises ces dernières années, les nouvelles frégates françaises de la classe Aquitaine ont remporté la compétition « Hook’em » organisée par l’US Navy, récompensant le ou les meilleurs équipages de l’OTAN dans le domaine de la lutte anti-sous-marine. Si la Marine Nationale récolte les…

Lire l'Article

Inde, Indonésie : Doit-on changer les paradigmes du programme Rafale pour anticiper les succès futurs ?

2021 aura été sans nul doute l’année de la consécration pour Dassault Aviation, Safran, Thales, MBDA et les quelques 400 entreprises françaises formant la Team Rafale, avec 146 commandes fermes à l’exportation ou en compensation d’appareils d’occasion. Et 2022 pourrait bien être une année faste elle aussi, avec deux grands contrats en ligne de mire, l’Inde pour sa Marine d’une part, et pour renforcer ses forces aériennes d’autre part face à la montée en puissance chinoise et pakistanaise, et l’Indonésie qui désormais intégré systématiquement le Rafale dans ses présentations concernant l’évolution de sa force aérienne. Dans le même temps, la France elle-même a commandé des…

Lire l'Article

Industrie, emplois, géopolitique et technologie : les points clés du contrat Rafale aux Emirats Arabes Unis

L’annonce de la commande exceptionnelle de 80 avions de combat Rafale par les Emirats Arabes Unis fut accueilli, en France, de manière contrastée. Comme c’est devenu désormais la règle à chaque annonce de contrat majeur de défense, un nombre non négligeable de leader politiques mais également d’ONG et de journalistes et éditorialistes, ont remis en cause la pertinence de ce contrat. Il est vrai qu’il ne s’agit pas toujours des mêmes arguments qui sont avancés. Ainsi dans le cas de la Grèce ou de la Croatie, les réserves mises en avant concernaient les capacités de paiement du pays, mais également l’impact sur le parc de…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et faiblesses de l’industrie de défense française ?

L’industrie de défense française est aujourd’hui reconnue sur la scène internationale comme l’une des plus performantes et des plus exhaustives de la planète. Du sous-marin à propulsion nucléaire à l’avion de combat, en passant par les satellites de reconnaissance, les blindés et les missiles, les grandes entreprises de défense françaises sont présentes sur tous les créneaux, et s’arrogent à ce titre la 3ème place des pays exportateurs de technologie de défense après les Etats-Unis et la Russie, mais devant la Chine, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Elle représente, à ce titre, non seulement le pilier de l’autonomie stratégique française, mais une des industries exportatrices clés du…

Lire l'Article

SCAF, MGCS… Les nouveaux materiels militaires européens vont-ils arriver trop tard ?

Dans une interview donnée au site lesecho.fr, Franck Haun, le pdg du groupe KNDS qui rassemble l’allemand Krauss Maffei Wegman et le français Nexter, a appelé les gouvernements français et allemands à accélérer le programme Main Ground Combat System ou MGCS, qui selon lui, ne devrait au rythme actuel des choses, ne pas parvenir à une livraison avant 2040 et même 2045. Si les considérations de Franck Haun sont avant tout industrielles, appelant notamment à élargir le programme sur la scène européenne, il n’en demeure pas moins vrai qu’une analyse objective des calendriers des programmes en cours, MGCS comme SCAF, le programme d’avion de combat…

Lire l'Article

Quelles conséquences pour la France si les programmes SCAF et Tempest fusionnaient ?

Après son homologue allemand le Lt General Ingo Gerhartz, c’est au tour du général Luca Goretti, le Chef d’Etat-Major des forces aériennes italiennes, de déclarer que, selon lui, les programmes européens d’avions de combat de 6ème génération SCAF (pour Système de Combat Aérien du Futur) qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, et FCAS (pour Futur Combat Air System, soit le même acronyme) qui rassemble la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suède, seront appelés à fusionner dans un avenir plus ou moins proche. Selon l’officier général Italien, eu égard aux enjeux industriels et budgétaires, et à la proximité des programmes, des acteurs industriels et des pays,…

Lire l'Article

Paris et Londres relancent leur coopération dans le domaine des missiles tactiques

La coopération franco-britannique en terme de developpement de systèmes militaires a souvent été difficile, et jalonnée d’échecs cuisants, comme ce fut le cas, par exemple, du projet de porte-avions entre les deux pays. Mais lorsqu’elle parvient à aboutir, cela donne, bien souvent, des équipements de très grandes qualités. Ce fut le cas dans le domaine des hélicoptères avec la Gazelle et le Puma, dans le domaine des avions de combat avec le Jaguar, et plus récemment, dans le domaine des canons d’artillerie avec le système de 40mm à munition télescopée. Mais le domaine de prédilection de cette coopération a depuis plusieurs décennies été les missiles…

Lire l'Article

La FDI Belh@rra reste le choix le plus efficace pour la Grèce

La compétition fait rage à Athènes alors que les autorités helléniques avaient annoncé qu’elles décideraient du vainqueur de la compétition pour l’acquisition de 2+2 nouvelles frégates avant la fin de l’été. Il y a quelques jours, Londres a ainsi annoncé qu’elle était prête à céder gratuitement 2 de ses frégates Type 23 si Athènes transigeait en faveur du modèle Arrowhead 140 de Babcock, alors que Fincantieri a présenté son offre sur la base de la FREMM Bergamini accompagnée de deux frégates de la classe Maestrale, et que les Pays-bas ont proposé leurs deux frégates de la classe Karel Doorman aux cotés des Sigma 11515 HN…

Lire l'Article

Le français ARES se tourne vers le Mirage 2000 pour entrainer les armées européennes

Depuis quelques années, plusieurs sociétés se sont spécialisées dans la prestation de service aérien avancé auprés des armées dans le monde. C’est notamment le cas dans un domaine bien particulier, celui des RedAir, à savoir des appareils privés jouant le rôle d’appareils hostiles pour entrainer les forces aériennes, navales et terrestres à faire face à ce type d’adversaires. Ce phénomène prit notamment un essor fulgurant aux Etats-Unis depuis 5 ans, puisque le marché, qui regroupe des acteurs comme Draken ou Atac, a désormais atteint son seuil de maturité sur un marché qui dépasse le milliard de dollar annuel. Il faut dire que, pour les armées,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR