Drones militaires et éthique : vrais débat ou faux-semblant ?

Depuis leur entrée en service il y a une vingtaine d’années, les drones ont régulièrement fait l’actualité, notamment dans un domaine ou l’on attend peu les developement de systèmes de combat, à savoir l’éthique. Alimentée par une culture populaire riche en référence cinématographique et littéraire, de nombreuses personnalités politiques mais également des scientifiques, des militaires et des philosophes, se sont emparés du débat pour tenter de comprendre, et de contrôler l’évolution de ces nouveaux systèmes et empêcher l’apparition des fameux « robots tueurs ». Ce débat, sur fond de valeurs éthiques mais également de craintes trés réelles d’emballement automatisé des combats, a-t-il des fondements et des objectifs…

Lire l'Article

Défendre Taïwan sera très difficile pour les Etats-Unis selon les simulations de la Rand

Les experts du Think Tank RAND Corporation, l’un des plus anciens et des plus respectés organismes de réflexion sur les sujets stratégiques, ont rendu un verdict sans appel après avoir simulé à plusieurs reprises et selon plusieurs scénario une hypothétique intervention militaire chinoise pour reprendre Taïwan, et une toute aussi hypothétique intervention américaine pour les en empêcher. Selon eux, les chances de succès des forces américaines et taïwanaises sont minimes, tant la puissance militaire chinoise est aujourd’hui conçue presque exclusivement en vue de cette seule mission. Ces mêmes experts estiment également que la perte de Taïwan pourrait entrainer des effets extrêmement néfastes sur les positions…

Lire l'Article

L’US Navy va devoir réduire le tonnage de ses porte-avions pour maintenir son format

Le porte-avion nucléaire Gerald R. Ford est incontestablement aujourd’hui le navire de combat les plus puissants ayant jamais navigué sur les océans. Conçu pour soutenir une activité de très haute intensité, et pour résister à des attaques saturantes et des dégâts multiples, il représente l’archétype du porte-avions de combat destiné à mettre en oeuvre les quelques 65 avions de combat et la dizaine d’hélicoptères qui forment son groupe aérien embarqué au plus prés de l’adversaire. Mais la classe Gerald R. Ford souffre d’un défaut majeur, son prix ! Avec un coût de construction unitaire dépassant les 12 Md$, et un coût global de possession de…

Lire l'Article

La Rand alerte sur les risques d’escalade liés à l’emploi de l’Intelligence Artificielle

Par deux fois, durant la guerre froide, le sang froid et la sagacité d’officiers russes préserva le monde d’une guerre nucléaire. En octobre 1962, en pleine crise des missiles de Cuba, Vassili Arkhipov, alors officier politique à bord du sous-marin B-59, s’opposa à l’utilisation d’une torpille armée d’une tête nucléaire contre la flotte américaine, malgré les règles d’engagement spécifiées par l’amiral Fokhine avant le départ. Le B-59 n’avait pas reçu le contre-ordre envoyé par l’Amirauté russe, alors qu’il tentait d’échapper à la détection d’un destroyer de l’US Navy. En septembre 1983, au plus fort de la crise des euromissiles, Stanislav Petrov, officier de garde de…

Lire l'Article

Quantité et Rusticité redeviennent des éléments clés des stratégies aériennes à venir

Un rapport de la RAND Corporation, commandé par l’US Air Force, identifie deux éléments clés de l’efficacité des stratégies visant à obtenir et maintenir la supériorité aérienne dans les années à venir, à savoir le nombre d’aéronefs disponibles, et le retour à une certaine forme de rusticité de ces appareils. Le rapport étudie la pertinence de la stratégie de dispersion des forces, largement utilisée lors de la guerre froide, dans le cadre d’un conflit de haute intensité face à un adversaire technologiquement avancé. En effet, dans les conflits auxquels ont participé les forces aériennes américaines ces 30 dernières années, les bases aériennes étaient considérées comme…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR