Comment le Su-57 va-t-il devenir la pièce maitresse de la Défense anti-aérienne intégrée russe ?

La Défense anti-aérienne intégrée russe est aujourd’hui, de manière presque unanimement reconnue, l’une des plus performantes au monde. Elle met en oeuvre, en son sein, et de manière coordonnée, des systèmes aux performances complémentaires, comme les systèmes d’interdiction à longue portée S-400, les systèmes à moyenne portée Buk et S-350, et les systèmes à courte portée TOR et Pantsir, de sorte à présenter à tout moment une homogénéité dans la défense qu’il s’avère difficile de prendre en défaut. Elle coopère également avec les éléments de la défense aérienne, comme les avions d’alerte aérienne avancée Be50, les chasseurs Su-27 et Su-35, et les intercepteurs Mig-31, les…

Lire l'Article

Drones militaires et éthique : vrais débat ou faux-semblant ?

Depuis leur entrée en service il y a une vingtaine d’années, les drones ont régulièrement fait l’actualité, notamment dans un domaine ou l’on attend peu les developement de systèmes de combat, à savoir l’éthique. Alimentée par une culture populaire riche en référence cinématographique et littéraire, de nombreuses personnalités politiques mais également des scientifiques, des militaires et des philosophes, se sont emparés du débat pour tenter de comprendre, et de contrôler l’évolution de ces nouveaux systèmes et empêcher l’apparition des fameux « robots tueurs ». Ce débat, sur fond de valeurs éthiques mais également de craintes trés réelles d’emballement automatisé des combats, a-t-il des fondements et des objectifs…

Lire l'Article

La Russie va developper un drone de lutte anti-drones suite à la guerre du Haut-Karabakh

Depuis la guerre de Tchétchénie, les armées russes, ainsi que les industriels du pays, ont mis en place un très efficace mécanisme de retour d’experience permettant d’intégrer rapidement les enseignements émanant du terrain, pour améliorer ou corriger les défaillances constatées des équipements. Ce mécanisme a notamment été très largement employé lors de l’intervention russe en Syrie, avec de très nombreuses modifications apportées à presque l’ensemble des systèmes déployés sur place. En outre, le conflit servit de terrain d’expérimentation de nombreux nouveaux systèmes, qu’il s’agisse de drones, d’avions de combat, de systèmes anti-aériens, de blindés ou de systèmes robotisés. Dans ce contexte, il ne pouvait échapper…

Lire l'Article

La destruction d’une batterie S-300 sur le sol Arménien peut entrainer la Russie dans le conflit

Le cessez-le-feu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie sous l’égide de la Russie et du groupe de contact de Minsk n’aura guère perduré. Si des échanges de tirs sporadiques étaient rapportés de part et d’autre ce week-end, les combat ont repris dés l’entame de la semaine. Et ce mercredi, le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev a annoncé que les drones et les munitions vagabondes mis en oeuvre par ses forces avaient détruit plus de 200 blindés, ainsi que 2 batteries S-300 arméniennes. Problème, selon des observations indépendantes, si l’une de ces batteries était bel et bien déployée dans le Haut-Karaback, l’autre était en fonction sur le sol arménien,…

Lire l'Article

La Russie développe un missile sol-air « anti-drone »

Les succès incontestables des drones israéliens et turcs, ainsi que des munitions vagabondes Harop de facture israélienne, mis en oeuvre par l’Azerbaïdjan dans le conflit qui l’oppose à l’Arménie dans le Haut-Karabakh, mettent en avant l’intérêt que représente désormais ces systèmes peu onéreux et très efficaces, mais aussi la nécessité de disposer des moyens adéquats pour s’en prémunir. Dans ce domaine, la Russie semble avoir une longueur d’avance sur les occidentaux, conséquence des nombreuses attaques par drones lancées sur la base aérienne de Khmeimim qui abrite la force aérienne russe déployées en Syrie, qui mirent à rude épreuve leurs systèmes de protection anti-aérienne rapprochée. Si…

Lire l'Article

L’Iran négocierait l’acquisition de systèmes anti-aériens S400, Tor M2 et Pantsir S2 auprés de la Russie

La politique étrangère de Donald Trump se retourne-t-elle contre lui ? C’est ce que l’on peut penser alors que la proposition américaine de prolonger l’embargo sur la vente d’armes à l’Iran a été rejeté par l’immense majorité du conseil de sécurité des nations unis la semaine dernière, y compris par les alliés français et britanniques. Rappelons que cet embargo était lié à la poursuite du programme nucléaire militaire de Téhéran, ainsi qu’aux accords de Vienne, dont les Etats-Unis se sont retirés unilatéralement en 2018 sur décision du président Trump. De fait, l’Iran sera en mesure d’acquérir des systèmes d’armes à partir du 18 octobre de…

Lire l'Article

Les systèmes anti-aériens Pantsir S1 syriens taillés en pièce par les drones turcs à Idleb selon Ankara

Toute publicité est bonne à prendre, disait Andy Warhol. La société russe Almaz-Antei, qui fabrique le système anti-aérien de protection rapproché Pantsir S1 ne doit guère partager cet avis ces derniers jours. En effet, selon les autorités turques, et de vidéos ostensiblement publiées sur internet, les drones armés turcs auraient détruits 8 de ces systèmes autour de la ville d’Idleb, foyer d’une confrontation armée entre les forces syriennes fidèles à Bashar al Assad et les milices islamistes pro-turques soutenues par les forces armées d’Ankara. Ces vidéos, et le médiocre bilan qu’elles présentent pour le Pantsir S1 syriens, sont d’autant plus dommageables que le système est…

Lire l'Article

La Russie renforce son dispositif naval en Méditerranée orientale face à la Syrie

Hiers, un raid aérien, officiellement attribué au régime de Damas, a fait au moins 33 tués parmi les soldat turcs, entrainant une réponse rapide d’Ankara, ainsi que la réunion en urgence des ambassadeurs des 29 pays membres de l’OTAN à la demande de la Turquie. Si Moscou semble engagée dans plusieurs initiatives visant à la désescalade, rien n’indique que le Kremlin soit prêt à retenir son allié concernant la reprise de la ville d’Idlib, de même qu’une éventuelle diminution du soutien aérien des forces syrienne. C’est donc sans surprise que l’on apprend aujourd’hui, par un communiqué de l’Agence Tass, que les deux frégates de la…

Lire l'Article

La protection anti-aérienne rapprochée des unités russes

Consciente de la supériorité de la puissance aérienne de l’OTAN, la Russie n’a jamais cherché à l’égaler, comme l’avait fait l’Union Soviétique. Pour autant, Moscou a toujours été déterminé à neutraliser cette puissance militaire qui représente, selon les autorités militaires britanniques, « 80% de la puissance de feu de l’OTAN ». Pour y parvenir, les forces russes ont constitué un système de défense anti-aérienne interconnecté multi-couche alliant performances et densités des équipements. Nous avons déjà traité La Défense à longue portée, représentée par les systèmes S350, S400 et le futur S500, ainsi que la Défense à moyenne portée, domaine de prédilection des systemes BUK. La Défense anti-aérienne…

Lire l'Article

Le système S-500 russe entrera en service en 2020

Selon l’agence Tass, les premiers systèmes de défense anti-aérienne et antibalistique à longue portée S-500 entreront en service dansles forces russes dés l’année prochaine, en 2020. En outre, celle-ci recevront cette année les premiers exemplaires du nouveau système S-350, destiné à remplacer les batteries S-300 les plus anciennes, de sorte à compléter les capacités de défense multicouches en usage en Russie. Le S-500 est un nouveau système de défense ayant des capacités de défense anti-aérienne à très longue portée, pouvant engager des appareils à 480 km, plus de 80 km au delà de la portée maximum du système S-400 actuel. En outre, il pourra mettre en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR