La Marine Chinoise aura reçu 8 nouveaux destroyers sur la seule année 2021

On le sait, l’industrie navale militaire chinoise est extrêmement performante depuis plusieurs années. Ainsi, de 2017 à 2020, elle avait permis à la Marine Chinoise d’accepter au service actif pas moins de 21 destroyers, soit 3 fois plus de navires de ce type que ceux entrés en service au sein de l’US Navy, de la Marine sud-coréenne, de la Royal Australian Navy et des Forces navales d’auto-défense japonaises sur la même période. Loin de ralentir le rythme, elle établit un nouveau record en 2021 avec pas moins de 8 destroyers livrés aux Forces Navales de l’Armée Populaire de Libération, ou plus exactement, 3 croiseurs Type…

Lire l'Article

Pékin et Moscou durcissent le ton dans le Pacifique avec une démonstration de force navale autour du Japon

Ces derniers mois, les Etats-Unis, et leurs alliés, ont multiplié les exercices navals de grande ampleur dans le Pacifique, parfois à proximité de la Mer de Chine ou de Taïwan, ce qui à plusieurs reprises provoqua la colère de Pékin. Jusqu’à présent, les réponses navales chinoises furent limitées au déploiement de petites flottilles composées le plus souvent d’un destroyer Type 052D et d’une frégate de lutte anti-sous-marine Type 054A, accompagnés d’un navire de ravitaillement. Dès lors, l’exercice massif rassemblant 5 navires chinois, dont un croiseur Type 055, et 5 navires russes, dont deux destroyers anti-sous-marins de la classe Udaloy, autour du Japon ces derniers jours,…

Lire l'Article

La Chine multiplie les exercices navals et aériens autour de Taiwan

Cela fait maintenant plusieurs années, depuis le retour au pouvoir du Parti Démocrate Progressiste en 2016 avec l’élection de Tsai Ing-wen, une opposante farouche à l’unification avec la Republique Populaire de Chine, au poste de présidente de la république Taïwanaises, que les tensions de cessent de croitre entre Taipei et Pékin. Tensions qui ont été largement exacerbées par la présidence Trump, la politique de coup de force économique de ce dernier à l’encontre de la Chine, et l’augmentation très significative des ventes d’armes à Taipei ces dernières années. Mais jusqu’à présent, les démonstrations de force de l’Armée Populaire de Libération étaient restées mesurées, et toujours…

Lire l'Article

La Chine reprend la construction des frégates Type 054A de lutte anti-sous-marine

Depuis un peu plus d’un an, les autorités chinoises décidèrent de diminuer drastiquement la visibilité donnée à leur production navale militaire, et plus généralement à l’ensemble de la production industrielle Défense, de sorte à réduire l’image rendue sur la scène internationale d’un pays produisant un colossal effort de réarmement et de modernisation de ses forces. Un nouveau cap a été franchit la semaine dernière, lorsque les autorités chinoises ont prévenu que les publications d’informations (ou de photos) concernant les équipements de défense du pays sur les réseaux sociaux seraient désormais fortement contrôlées, appelant les blogueur et autres observateurs défense chinois à ne pas divulguer ainsi…

Lire l'Article

Type 31, FDI, Gorshkov: Que valent les frégates aujourd’hui ?

La frégate représente aujourd’hui le navire de combat de surface d’excellence pour les marines de premier rang, associant la polyvalence de leurs senseurs à des systèmes d’armes évolués pour assurer un vaste panel de mission, de l’escorte au contrôle des espaces maritimes, et parfois mêmes du déni d’accès et des frappes vers la terre. Dans cet article, nous allons étudier quelques unes des principales classes de frégates modernes de moyen tonnage, appelées à devenir la colonne vertébrale de nombreuses marines dans le monde, afin de les comparer entre elles mais aussi pour affiner la perception du rapport de force technologique et militaire dans le domaine…

Lire l'Article

L’intervention militaire sur Taiwan se banalise dans la communication chinoise

En seulement quelques mois, la presse internationale chinoise, largement contrôlée par le gouvernement central du pays, a profondément fait évoluer son discours concernant les tensions autour de l’ile de Taiwan, mais également en Mer de Chine face à l’US Navy, et face à la Marine Indienne. Alors qu’en début d’année, le ton était davantage à la dénonciation des « provocations » américaines dans la région, ce qui pouvait créer des tensions exagérées, il fait désormais état, de manière précise et presque banale, d’une intervention militaire contre l’ile indépendante, comme du déclenchement probable d’un conflit opposant Pékin à Washington ou New Delhi. Nous avions déjà abordé le sujet…

Lire l'Article

En 3 ans, la Chine a produit 3 fois plus de destroyers que les Etats-unis et leurs alliés du théâtre Pacifique

L’industrie navale militaire chinoise a lancé, dimanche 31 aout 2020, simultanément le 8ème destroyer lourd Type 55 et le 25ème destroyer Type 52D, deux des principales unités de surface combattantes de la Marine de l’Armée Populaire de Libération. Au delà du lancement simultané de plus de 20.000 tonnes de destroyer, la production des navires de combat chinois atteint désormais un rythme que le monde n’avait plus connu depuis la seconde guerre mondiale. En effet, depuis le mois de juin 2017, lancement du premier destroyer Type 055 de sa classe, l’industrie navale militaire chinoise a lancé pas moins de 21 destroyers et destroyers lourds, 8 Type…

Lire l'Article

La modernisation de la Marine Pakistanaise avance à grande vitesse

Le rapprochement entre Pékin et Islamabad n’est plus à démontrer, notamment pour ce qui concerne la coopération militaire et les équipements de Défense. Suite aux tensions entre les autorités pakistanaises et américaines sous couvert d’une complaisance constatée vis-à-vis des rebelles Talibans et islamistes afghans, et notamment d’Oussama Ben Laden dont la retraite avait été identifiée par les services secrets pakistanais depuis 2009, ont déclenché une suite ininterrompue de nouvelles sanctions depuis 2011. Déjà proche de Pékin sur les questions de défense notamment vis-à-vis de l’ennemi héréditaire indien, Islmabad a dès lors accéléré son changement d’allégeance, et bascula la majorité de ses programmes militaires importés vers…

Lire l'Article

En 2030 la Marine Chinoise surpassera l’US Navy sur le théâtre Indo-Pacifique

Depuis le début de la décennie 2010, la Marine Chinoise a entrepris de developper une flotte de haute mer puissante et moderne, capable, à terme, de contester à l’US Navy la suprématie sur les mers de la zone indo-pacifique. Cet effort porte aussi bien sur les équipements, avec la montée en puissance de l’industrie navale militaire chinoise capable aujourd’hui de produire l’ensemble des bâtiments formant une flotte de haute mer à un rythme soutenu, que sur les équipages, avec un plan de formation des personnels très méthodique et remarquablement appliqué pour une croissance coordonnée des moyens et des savoir-faire. Dans cet article, nous étudierons les…

Lire l'Article

Les capacités anti-sous-marines russes et chinoises montent en puissance face à l’US Navy

Si la puissance visible de l’US Navy repose sur ses 10 super porte-avions nucléaires, et la centaine de croiseurs et destroyers qui les accompagne, c’est surtout la cinquantaine de sous-marins nucléaire d’attaque de la classe Los Angeles et Virginia qui lui assure un contrôle presque exclusif des mers du globe. Or, comme dans de nombreux domaines, le renouvellement de la composante sous-marine a été négligée ces 20 dernières années, perdant de son attrait avec la disparition supposée des conflits de nations, face aux opérations anti-terroristes de grande ampleur comme en Afghanistan et en Irak/Syrie. Si aujourd’hui l’US Navy perçoit en moyenne 2 sous-marins Virginia par…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR