Les nouveaux missiles anti-navires hypersoniques chinois changent la donne dans le Pacifique

La Chine aurait-elle ravi la politesse à la Russie en déployant un missile hypersonique anti-navire à bord de ses nouveaux destroyers lourds Type 055 ? C’est en tout cas la question qui se pose suite à la publication de photos montrant le tir d’un missile identifié comme YJ-21 à partir d’un de ces navires, laissant supposer que le missile pourrait être effectivement en service, ou tout au moins en phase de test avancée. Comme si cette seule nouvelle ne suffisait pas, de nouvelles photos ont été diffusées montrant un bombardier naval à long rayon d’action H-6N emportant lui aussi un missile balistique anti-navire, que les…

Lire l'Article

La Marine Chinoise aura reçu 8 nouveaux destroyers sur la seule année 2021

On le sait, l’industrie navale militaire chinoise est extrêmement performante depuis plusieurs années. Ainsi, de 2017 à 2020, elle avait permis à la Marine Chinoise d’accepter au service actif pas moins de 21 destroyers, soit 3 fois plus de navires de ce type que ceux entrés en service au sein de l’US Navy, de la Marine sud-coréenne, de la Royal Australian Navy et des Forces navales d’auto-défense japonaises sur la même période. Loin de ralentir le rythme, elle établit un nouveau record en 2021 avec pas moins de 8 destroyers livrés aux Forces Navales de l’Armée Populaire de Libération, ou plus exactement, 3 croiseurs Type…

Lire l'Article

Croiseur Type 055, LHD Type 075 : l’expansion effrénée de la flotte chinoise se poursuit

Depuis le black-out imposé par les autorités chinoises concernant la diffusion d’information relatives à l’Armée Populaire de Libération, et à l’industrie de défense chinoise, la collecte d’informations sur l’expansion de la flotte chinoise est devenue bien plus ardue dans le domaine civil. Dans le domaine naval, les informations collectées reposent essentiellement sur des clichés pris par des passionnés chinois lors de vol civil à proximité des grands chantiers navals du pays, sur les quelques clichés satellites qui atteignent le domaine public, et sur les rares annonces officielles publiées par la presse chinoise elle-même. C’est ainsi que l’on a appris aujourd’hui par un article du site…

Lire l'Article

Pékin et Moscou durcissent le ton dans le Pacifique avec une démonstration de force navale autour du Japon

Ces derniers mois, les Etats-Unis, et leurs alliés, ont multiplié les exercices navals de grande ampleur dans le Pacifique, parfois à proximité de la Mer de Chine ou de Taïwan, ce qui à plusieurs reprises provoqua la colère de Pékin. Jusqu’à présent, les réponses navales chinoises furent limitées au déploiement de petites flottilles composées le plus souvent d’un destroyer Type 052D et d’une frégate de lutte anti-sous-marine Type 054A, accompagnés d’un navire de ravitaillement. Dès lors, l’exercice massif rassemblant 5 navires chinois, dont un croiseur Type 055, et 5 navires russes, dont deux destroyers anti-sous-marins de la classe Udaloy, autour du Japon ces derniers jours,…

Lire l'Article

La Marine chinoise a organisé 120 exercices ces 3 derniers mois

« La sueur épargne le sang » avait coutume de dire l’architecte et stratège militaire de Louis XIV, Vauban. Et de sueur, les militaires chinois n’ont de toute évidence pas manqué ces derniers mois. En effet, selon le site affilié au PCC globaltimes.cn, la marine chinoise en coopération avec les autres armes de l’Armée Populaire de Libération, a organisé prés de 120 exercices navals, aéronavals et amphibies ces seuls 3 derniers mois, dont 50 d’entre eux eurent lieu à proximité de l’ile de Taïwan. Au delà du nombre déjà extraordinairement élevé d’exercices ayant eut lieu, les informations (partielles) remontées par les autorités taïwanaises sur nombre d’entre eux…

Lire l'Article

Après Taïwan, la Marine Chinoise tente d’intimider le Japon

De toute évidence, Pékin semble très désireux de montrer sa puissance navale nouvelle acquise à ses voisins, et notamment à ceux qui ne courbent pas l’échine suffisamment pour satisfaire aux ambitions de la super-puissance indo-pacifique. En effet, après avoir multiplié les exercices navals majeurs à proximité de l’ile de Taïwan, c’est désormais au tours du Japon de profiter des déploiements de force de la flotte chinoise, en l’occurence avec un nouveau déploiement du groupe aéronaval du porte-avions Liaoning dans le détroit de Miyako, et aux abords de l’ile de Diaoyu (dénomination chinoise) dans l’archipel des Senkaku, dont Pékin conteste l’appartenance à Tokyo. Ce déploiement de…

Lire l'Article

La Marine Chinoise admet au service 3 navires majeurs en une seule journée

Il est des symboles qui, à eux seuls, décrivent avec précision les évolutions en cours dans le Monde. Ce fut le cas en juillet 2020 lorsque la Russie lança presque simultanément la construction de 2 porte-hélicoptères d’assaut du projet 23900, de 2 frégates du projet 22350 Admiral Gorshkov, et de 2 sous-marins nucléaires projet 885-M Iassen. Il en fut de même ce 23 avril 2021, lorsque la Marine de l’Armée Populaire de Libération admit au service actif à l’occasion du 72ème anniversaire de sa création, un porte-hélicoptère d’assaut, un destroyer lourd et un sous-marin nucléaire lanceur d’engin le même jour, soit 3 des navires de…

Lire l'Article

La Chine multiplie les exercices navals et aériens autour de Taiwan

Cela fait maintenant plusieurs années, depuis le retour au pouvoir du Parti Démocrate Progressiste en 2016 avec l’élection de Tsai Ing-wen, une opposante farouche à l’unification avec la Republique Populaire de Chine, au poste de présidente de la république Taïwanaises, que les tensions de cessent de croitre entre Taipei et Pékin. Tensions qui ont été largement exacerbées par la présidence Trump, la politique de coup de force économique de ce dernier à l’encontre de la Chine, et l’augmentation très significative des ventes d’armes à Taipei ces dernières années. Mais jusqu’à présent, les démonstrations de force de l’Armée Populaire de Libération étaient restées mesurées, et toujours…

Lire l'Article

L’intervention militaire sur Taiwan se banalise dans la communication chinoise

En seulement quelques mois, la presse internationale chinoise, largement contrôlée par le gouvernement central du pays, a profondément fait évoluer son discours concernant les tensions autour de l’ile de Taiwan, mais également en Mer de Chine face à l’US Navy, et face à la Marine Indienne. Alors qu’en début d’année, le ton était davantage à la dénonciation des « provocations » américaines dans la région, ce qui pouvait créer des tensions exagérées, il fait désormais état, de manière précise et presque banale, d’une intervention militaire contre l’ile indépendante, comme du déclenchement probable d’un conflit opposant Pékin à Washington ou New Delhi. Nous avions déjà abordé le sujet…

Lire l'Article

Les destroyers lourds Type 055 chinois équipés bientôt de missiles balistiques anti-navires

S’il est une arme dont dispose la Chine aujourd’hui qui pose problème aux Etats-Unis, c’est bien sa flotte de missiles balistiques anti-navires à moyenne portée, composée de missiles DF-21D d’une portée de 1.500 km, et de missiles DF-26 d’une portée de 4.000 km. Longtemps considérés par les services de renseignement militaires occidentaux comme des armes de propagande, car sensément incapables de viser effectivement un navire mobile, elles sont désormais prises beaucoup plus au sérieux par l’US Navy, qui pourrait voir ses unités majeures, porte-avions et LHA (porte-hélicoptère d’assaut) directement menacées. Pékin semble aujourd’hui déterminé à pousser son avantage, en embarquant ce type de missile à…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR