L’US Army préfère Dynetics à l’Iron Dome israélien pour sa défense anti-aérienne rapprochée

Aprés les démonstrations de force et d’efficacité faites par les systèmes Iron Dome pour protéger les villes israéliennes des roquettes du Hamas ces derniers mois, on pouvait raisonnablement penser que l’offre conjointe de Rafael et Raytheon aurait la préférence de l’US Army face à celle de l’américain Dynetics pour assurer la protection anti-aérienne rapprochée des sites de l’US Army dans le cadre du programme Indirect Fire Protection Capacity, ou IFPC . Pourtant, c’est bien l’Enduring Shield de ce dernier, utilisant l’onéreux missile AIM-9X Sidewinder à 0,5 m$ l’unité qui a été choisie au détriment de l’Iron Dome et de son missile Tamir à 190.000 $,…

Lire l'Article

L’US Army teste le Stryker DE M-SHORAD armé d’un laser de 50 Kw

Les armes à énergie dirigée, comme les armes hypersoniques, constituent deux priorités technologiques absolues pour les armées américaines ces dernières années afin de tenter de recoller à la dynamique technologique imposée par Pékin et Moscou. Si les programmes hypersoniques rencontrent des problèmes, les programmes de l’US Army, l’US Navy et l’US Air Force concernant la mise ne oeuvre à courte échéance de systèmes anti-drones, anti-aériens et anti-missiles basés sur des armes à énergie dirigée avancent conformément à la très ambitieuse planification imposée par le Pentagone. C’est ainsi que, la semaine dernière, l’US Army a annoncé qu’un premier test d’engagement « en situation de combat » avait été…

Lire l'Article

TOW, AT4, M4 : l’US Army va renforcer sa puissance de feu antichar

Face à l’accroissement des risques de conflits dits de haute intensité, et la possibilité de devoir faire face à des adversaires dotés de véhicules blindés, l’US Army a entrepris de moderniser son arsenal anti-chars, tant dans le domaine des armes légères que des missiles à moyenne portée. Aujourd’hui, les forces américaines emploient 5 types d’armes antichars : la roquette légère AT4 et le canon sans recul Carl Gustaf M4 d’origine suédoise, le missile d’infanterie FGM-148 Javelin, ainsi que le missile à moyenne portée TOW et le missile lourd AGM-114 Hellfire pour les blindés et les hélicoptères armés. Pour moderniser ce parc, l’US Army a entrepris…

Lire l'Article

Le Budget 2022 du Pentagone marque un basculement profond

Après plusieurs semaines d’attente, l’Administration Biden a présenté son premier budget annuel pour l’effort de défense des Etats-Unis. Bien qu’il fut l’objet de plusieurs déclarations amonts, et de nombreux commentaires, ce nouveau budget du Pentagone marque une profonde évolution dans la stratégie que veut employer la Maison Blanche pour préparer et employer ses forces armées, avec une ligne de mire, la compétition de plus en plus forte que se livrent les Etats-Unis et la Chine dans le Pacifique. Pour être en mesure de relever ce défi jugé désormais presque inévitable par les officiels américains, y compris par le Président lui-même, les cadres de l’administration Biden,…

Lire l'Article

L’US Army va tester l’Iron Dome pour protéger ses infrastructures vulnérables

L’un des enseignements majeurs de la guerre qui opposa les forces azéris aux forces arméniennes dans le Haut-Karabakh en 2020, a été la grande vulnérabilité des sites d’appui des forces, comme les zones logistiques, les postes de commandement, et les fortifications, face aux systèmes d’artillerie modernes couplés aux drones de reconnaissance. Et si les défenses anti-aériennes arméniennes parvinrent à tenir à distance les chasseurs azéris, ils furent grandement désoeuvrés face aux petits drones de reconnaissance dirigeant le tir de l’artillerie adverse. Au delà de cet exemple, l’augmentation de la portée et de la précision des systèmes d’artillerie modernes et à venir, qu’il s’agisse de l’artillerie…

Lire l'Article

Etats-Unis, Chine et Russie renforcent leurs capacités d’Information Warfare

En seulement quelques années, l’Information Warfare, que l’on peut improprement traduire par Champs de bataille de l’Information, s’est imposé comme l’un des sujets majeurs au sein des grandes puissances militaires mondiales, qui y consacrent chaque année plus de moyens. Trois pays en particulier, les Etats-Unis d’une part, et la Chine et la Russie d’autre part, ont intégré ce nouveau champs de bataille au coeur même de leurs nouvelles doctrines militaires, au point d’intégrer à différents échelons des unités combattantes des spécialistes de ce domaine, et ainsi de conférer à leurs forces de nouvelles capacités opérationnelles qui, potentiellement, peuvent s’avérer aussi voire davantage efficace qu’un régiment…

Lire l'Article

L’US Army veut transformer son Stryker en EBRC

Il y a deux ans, l’US Army présentait le canon automoteur BRUTUS, un obusier M777 de 155mm monté sur un camion 6×6 FMTV, destiné à évaluer l’intérêt du modèle de l’artillerie transportée mise en lumière par le canon CAESAR du français Nexter, qui montra son plein potentiel aux mains des artilleurs français en Irak contre l’Etat Islamique. Depuis, le système CAESAR a été retenu pour évaluation par l’US Army, aux cotés du l’Iron Sabre de l’israélien Elbit, du BAe Archer et du Brutus, pour concourir à remplacer les canons tractés légers dans les unités de combat. Il faut dire que les industriels français du domaine…

Lire l'Article

L’US Army envoie ses premiers Stryker M-SHORAD de défense aérienne rapprochée en Allemagne

5 ans. C’est le délais qu’il aura fallu entre l’appel urgent fait pas le commandement central américain en Europe, l’US European Command, pour un système de défense anti-aérienne et anti-missile rapproché mobile, et la livraison des premiers véhicules Stryker M-SHORAD au 5ème Battalion du 4ème Régiment d’Artillerie anti-aérienne de la 10ème armée US, basé à Ansbach en Bavière. D’ici l’été 2021, le bataillon aura perçu les 32 M-SHORAD qui constitueront son inventaire, redonnant aux forces mécanisées américaines déployées en Allemagne une capacité d’auto-défense dans ce domaine largement érodée depuis le retrait des antédiluviens systèmes Chaparral et des quelques Roland 2 franco-allemand acquis par les Etats-Unis…

Lire l'Article

Le programme OMFV pour remplacer les M2 Bradley de l’US Army à nouveau sur les rails

Parmi toutes les branches du super-programme BIG 6 de l’US Army, destiné à conférer à l’armée de terre US les moyens nécessaires pour s’imposer lors des guerres à venir, le programme Optionnaly Manned Fighting Vehicle, ou OMFV, est probablement le plus urgent, et en un sens, le plus critique, puisqu’il doit remplacer le véhicule de combat d’infanterie M2 Bradley. Ce blindé, un des 5 programmes du super-programme BIG 5 lancé dans les années 70, est entré en service en 1981, et atteint désormais l’âge canonique de 39 ans. Mais ce n’est pas tant son âge, que son embonpoint hérité de presque 40 années de modernisations…

Lire l'Article

Joe Biden résiste à son aile gauche et maintient un budget défense 2022 à 715 Md$

Bien davantage que dans la majorité des pays occidentaux, le budget annuel du Pentagone est un exercice politique extrêmement ardu aux Etats-Unis. Défini par l’administration en place, il est par la suite copieusement amendé par le Congrès américain, en fonction de critères parfois éloignés des impératifs de défense, et donne lieux à d’intenses tractations en coulisse pour être voté. La préparation du budget 2022 n’a pas dérogé à la règle cette année. Pris entre l’aile gauche du parti démocrate, représenté entre autre par le sénateur Bernie Sanders, partisan d’une baisse très sensible des budgets militaires pour financer les programmes sociaux américains, et par un Parti…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR