Les pilotes et navigateurs de la chasse américaine seraient plus exposés aux risques de Cancer

Piloter un avion de combat est incontestablement un « métier à risque ». Mais si tous les pilotes acceptent de devoir mettre leur vie en jeu lors de mission de combat, ainsi que l’inévitable part de risque d’accidents, bien peu savent que cette profession les expose à un risque accrue de developper certains cancers, comme le cancer de la prostate, des testicules ou un mélanome. C’est ce qui ressort d’une étude menée aux Etats-Unis sur l’ensemble des personnels pilotes et navigateurs ayant effectués plus de 100 heures de vol sur avion d’arme entre 1970 et 2004 par le 711ème escadron des performances humaines du Air Force Research…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR