L’US Marines Corps veut des munitions vagabondes légères dans ses unités d’infanterie

Durant la seconde guerre mondiale, toutes les compagnies d’infanterie américaines, disposaient d’une équipe de mortiers de 60 mm, destinée à assurer le soutien d’artillerie à courte portée lorsque c’était nécessaire. L’amélioration des technologies de communication et de la portée ses systèmes d’artillerie traditionnels ont peu à peu éliminer cette pratique. Pourtant, et en dépit de l’arrivée des missiles antichars d’infanterie, comme le Javelin, l’Etat-major du corps des Marines estime aujourd’hui que ses unités ont besoin d’un regain de puissance de feu en propre. Plutôt que de revenir aux mortiers de 60, et à l’instar des forces israéliennes, le Corps cherche aujourd’hui à se doter de…

Lire l'Article

Les Etats-Unis ne sont pas aptes à s’engager sur deux fronts simultanément selon la fondation Heritage

La Heritage Foundation est l’un des think tanks les plus anciens et les plus respectés aux Etats-Unis. Marqué par des positions dites « conservatives », il alimente la reflection du Pentagone et des instances politiques américaines par des publications régulières, et notamment l’Index des forces militaires U.S publié annuellement. Si la version 2021 du document ne s’éloigne que peu de celle des années précédentes, elle se veut toutefois beaucoup plus incisive et tranchante dans ses conclusions, et notamment pour marquer la réalité des faits : Les armées américaines ne seraient pas capables aujourd’hui d‘intervenir simultanément sur 2 fronts majeurs comme elles en ont le mandat. Pire encore,…

Lire l'Article

Le nouveau plan du Pentagone prévoirait d’augmenter de 70% la flotte de l’US Navy

Le format actuel de la flotte de l’US Navy résulte de décisions prises au milieux des années 70 et au début des années 80, pour faire face à la montée en puissance de la menace navale soviétique dans 3 domaines : l’arrivée de nouvelles unités lourdes de haute mer, comme les croiseurs Kirov et Slava épaulés de destroyers modernes Sovreimeniye et Udaloy, le renforcement de la flotte de bombardiers à long rayon d’action avec l’entrée en service des Tu-22M Backfire, et la menace sous-marine avec l’entrée en service de sous-marins d’attaque très performants comme les Alpha et Akula, et de sous-marins discrets comme les Victor…

Lire l'Article

Les Etats-Unis vont-ils pousser Pékin à la faute en Mer de Chine ?

Si vous lisez régulièrement Meta-Defense, vous savez à quel point les tensions entre Washington et Pékin sont critiques, notamment autour de Taïwan et de la Mer de Chine. Si la Chine multiplie les opérations militaires autour de l’ile de Taïwan, la menace d’un recours à une intervention militaire pour ramener la province dans le giron de la République Populaire de Chine étant de plus en plus souvent brandie, ce sont les Etats-Unis qui, selon les autorités chinoises, intensifient leurs provocations en Mer de Chine en faisant naviguer de manière très régulière des navires de l’US Navy à proximité des iles unilatéralement intégrées au territoire chinois.…

Lire l'Article

Les F-35B et F-35C seront incapables de conduire des interceptions supersoniques

Après avoir enquêté plusieurs mois sur cette question, Defense News a finalement obtenu la confirmation que les problèmes structurels rencontrés par le F-35 aux vitesses supersoniques ne seraient tout simplement pas résolus. Pour le moment, cela ne concernerait que les F-35B des Marines et les F-35C de la Navy, et non pas les F-35A utilisés par l’US Air Force et la plupart des clients export de l’appareil. Depuis l’année dernière, le Pentagone reconnait que les deux variantes navales du F-35 souffrent de sérieux problèmes lorsqu’ils volent au-dessus de Mach 1. En effet, contrairement à la plupart des avions modernes, le F-35 est incapable de voler…

Lire l'Article

Le Japon déploie des batteries de missiles anti-navires et anti-aériens pour contrer les incursions chinoises entre Taïwan et Okinawa

Ces dernières semaines, la République Populaire de Chine et Taïwan ont enchaîné les démonstrations de force après la proclamation du TAIPEI Act par Washington. Toutefois, le renforcement des déploiements navals et aériens chinois en Mer de Chine Orientale inquiète également Tokyo, qui a déployé sur l’île de Miyako plusieurs unités de missiles de ses forces de défense terrestres (JGSDF). Des plateformes de tir mobiles pour missiles antinavires Type 12 et pour missiles anti-aériens Type 03 ont donc été déployées pour contrôler les déploiements chinois entre Taïwan et la préfecture japonaise d’Okinawa. Si la proximité de Taïwan avec la Chine continentale est généralement bien connue, les…

Lire l'Article

L’US Marines Corps envisage de renoncer à ses F35B

Face à un budget qui n’est pas destiné à augmenter, et aux besoins de modernisation importants auxquels le corps de Marines des Etats-Unis fait face, son commandant, le général David Berger, envisage de réduire, voir de supprimer, le F35B de son inventaire. Cette déclaration, qui fait l’effet d’une petite bombe à Washington, est aussi bien aux difficultés que rencontre le corps pour recruter et former des pilotes, qu’aux prix d’acquisition et de maintenance très élevés qui s’appliquent au F35, surtout dans sa version à décollages et atterrissages verticaux. Pour palier le retrait de ces aéronefs, le général Berger entend se reposer sur la nouvelle doctrine…

Lire l'Article

Retour aux fondamentaux pour le corps des Marines des Etats-Unis

C’est une petite révolution qui se prépare au Pentagone. En effet, le commandant du corps des Marines des Etats-Unis, le général David Berger, a entrepris de profondément modifier cette force d’élite américaine pour lui permettre de répondre aux enjeux qui seront les siens en 2030, et être en mesure de faire face, en priorité, à la Chine. Pour y parvenir, l’US Marines Corps va devoir revenir aux fondamentaux et redevenir la force d’assaut amphibie légère et très mobile qu’elle était jusqu’il y a une vingtaine d’années, lorsque les interventions en Afghanistan et en Irak l’ont peu à peu transformé en force d’infanterie mécanisée traditionnelle. Pour…

Lire l'Article

130 membres du Congrès américain demandent une hausse de 24% des commandes de F-35

Comme chaque année, le Pentagone publie son budget prévisionnel pour l’année fiscale suivante, à valider par le Congrès américain. Ce sujet a déjà été abondamment abordé dans nos lignes, et montrait un net recul de certaines dotations en équipements afin de permettre le financement d’autres programmes. Entre autre programme impacté par les décisions du Pentagone : le chasseur furtif F-35 de Lockheed Martin destiné à la fois à l’US Air Force, à l’US Navy et à l’US Marines Corps. Si le F-35 continue d’être largement soutenu par les forces armées américaines, le Pentagone a jugé bon, face aux retards du programme, de ne réclamer que 79…

Lire l'Article

L’US Marines Corps veut rapidement se doter de missiles anti-navires de nouvelle génération

Comme nous l’évoquons souvent dans nos lignes, il semble bien que l’initiative stratégique ait changé de camps, après trois décennies de supériorité américaine sur les affaires militaires. En Chine, en Russie et auprès de leurs principaux clients, la généralisation de systèmes de déni d’accès (A2/AD) tant antiaériens qu’antinavires a réduit peu à peu la supériorité aérienne et navale occidentale. Parallèlement, l’émergence d’une marine océanique chinoise a représenté, pour l’US Navy, un challenge inédit depuis la fin de la Guerre Froide, poussant les forces armées américaines à adapter leur stratégie des moyens à ces nouvelles menaces qui planent sur leurs forces expéditionnaires. Comme nous l’avons expliqué…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR