Quelles sont les forces et faiblesses de l’Armée de terre française ?

Lors de son audition devant la commission des affaires étrangères et de La Défense du Sénat, le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEMAT), le général Schill, a déclaré qu’il serait prioritaire de redonner à son armée des capacités accrues en matière d’artillerie et de défense anti-aérienne rapprochée à l’occasion de la prochaine Loi de Programmation Militaire. Il est vrai, et nous avons à plusieurs reprises abordé le sujet dans nos lignes, que ces deux domaines font parti aujourd’hui des points faibles de l’Armée de Terre, en particulier pour s’engager dans un conflit de haute intensité. Mais à travers les déclarations du Général français, et…

Lire l'Article

Les armées françaises se préparent à tester leurs premières armes laser de la PME orléanaise CILAS

Dans la bataille actuellement en cours à Idlib, en Syrie, les forces turques semblent imposer un tempo opérationnel inédit et une supériorité opérationnelle implacable en grande partie liée à l’utilisation intensive de drones de tous types et de tous formats. Vecteurs d’attaque directe, détecteurs de cibles ou désignateurs au profit de l’artillerie, les drones aériens (UAV) sont désormais au cœur des doctrines de combat terrestre et aéroterrestre. Si la France l’a bien compris, en prévoyant d’intégrer de plus en plus de drones au système de combat SCORPION, elle a également su prendre la mesure de la menace représentée par de tels systèmes mis en œuvres…

Lire l'Article

Avec SCORPION, l’Armée de Terre révolutionne ses capacités de combat au contact

Parmi les principaux programmes de défense européens, le programme français SCORPION tient incontestablement une place toute particulière. Véritablement structurant, il ne prévoit rien de moins que de moderniser en profondeur non seulement le matériel mais aussi les doctrines des unités tactiques de l’Armée de Terre. Ouvert depuis 2018 a une certaine forme de coopération européenne, via le programme belge CaMo, le programme SCORPION (Synergie du COntact Renforcé par la Polyvalence et l’Info valorisatiON) prévoit le développement de plusieurs nouveaux véhicules, la rénovation d’équipements, mais aussi et surtout la mise en place d’un système de combat infovalorisé, le SICS, qui propulsera l’Armée de Terre française et…

Lire l'Article

La DGA notifie la commande de 54 Griffon MEPAC dotés de mortiers de 120mm 2M2R

Dans un communiqué de presse publié le 24 janvier, le GME Scorpion –Groupement Momentané d’Entreprises constitué de Nexter, Arquus et Thales– déclarait que la DGA leur avait notifié le 30 décembre 2019 d’un nouvel avenant au contrat du programme SCORPION. Cet avenant porte sur la commande attendue depuis l’été dernier de 54 véhicules blindés multi-rôles Griffon équipés pour embarquer un mortier rayé de 120mm dans leur soute. L’avenant permet ainsi de respecter la cible des 1872 véhicules SCORPION prévue dans l’actuelle loi de programmation militaire. Cette nouvelle variante du Griffon est désignée MEPAC, pour Mortier Embarqué Pour l’Appui au Contact, le mortier en question étant…

Lire l'Article

Les blindés légers, une spécialité française

Le Ministre de la Défense Belge, Steven Vandeput, et son homologue française, Florence Parly, ont signé un accord visant à fournir aux armées belges 60 chars légers EBRC Jaguar et 382 transport de troupe blindé VBMR Griffon, équipés du dispositif de contrôle du champs de bataille et d’information SCORPION. Pour le consortium français composé de Nexter, Arquus et Thales (entre autres), cette commande de 1,6 Md€ est la plus importante d’un pays Européen à l’industrie de Défense Française depuis 2000 lorsque la Grèce commanda 55 mirage2000-5 et l’armement nécessaire pour le même montant. Si les blindés français ont remporté quelques succès en Europe et dans le…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR