Tyskland opsjoner 123 tanks Leopard 2A8 for €3 milliarder utover de 18 enhetene som er bestilt

Afin de soutenir les exportations à venir, la Bundeswehr a posé une option sur 123 chars Leopard 2A8 en plus des 18 déjà commandés, ce qui n’ira pas sans faire nature certaines menaces vis-à-vis du programme MGCS franco-allemand de char de nouvelle génération.

Cela aura pris du temps, mais l’enveloppe de 100 Md€ annoncée par Olaf Scholz en février 2022 pour moderniser et rebâtir les armées allemandes, commence à produire ses effets. Il y a quelques jours, la Bundeswehr annonçait ainsi la commande de 50 véhicules de combat d’infanterie Puma modernisés pour compléter son inventaire et remplacer les Marder encore en service.

Rekkefølgen på 60 CH-47F Chinook tunge helikoptre fra Boeing semble elle-aussi alors que le Département d’Etat américain a autorisé la transaction pour 8,5 Md$.

Dans le domaine des chars de combat, Berlin avait déjà annoncé son intention de commander 18 chars Leopard 2 de la nouvelle version A8 pour remplacer les blindés envoyés en Ukraine. Mais il semble, comme pour les Puma, que cette commande ne soit qu’une première étape dans la reconstruction à venir de la Bundeswehr.

En effet, ifølge det tyske nettstedet Business Insider, l’Armée allemande entend également ajouter à sin første ordre på 18 stridsvogner for €525m, en opsjon på 123 ekstra eksemplarer for et samlet beløp på €3 milliarder.

Selon le site, tous ces blindés seront au standard A8, et s’ils sont destinés à la Bundeswehr de prime abord, ils pourront également servir de tampon commercial à enveloppe fixe pour d’éventuelles exportations à venir. La même source indique à ce titre que les Pays-Bas seraient intéressés par cette démarche.

Puma IFV Battle Tanks MBT | Tyskland | Forsvarsanalyse
La Bundeswehr va former un tampon de 89 VCI Puma destinés à l’exportation

Rappelons qu’au début du mois de Mai, la Bundeswehr avait également annoncé la commande de 50 véhicules de combat d’infanterie Puma pour 1,6 Md€, accompagnée d’une option sur 150 exemplaires à prix fixe dont 89 unités sont dès à présent identifiés pour former un tampon commercial pour soutenir les exportations.

Au delà du soutien à l’industrie de défense allemande, cette approche, comparable à celle appliquée par les Etats-Unis avec le Foreign Military Sales ou FMS, permettra également à Krauss-Maffei Wegmann de dimensionner son outil de production sur des bases plus importantes, de sorte à répondre à un prochain afflux de demandes internationales anticipé par Berlin, avec deux arguments de poids : des délais courts et des tarifs maitrisés avec une configuration standard identique à celle de la Bundeswehr.

De toute évidence, les autorités allemandes semblent vouloir étendre cette stratégie industrielle et commerciale au delà du seul Puma, et notamment pour soutenir le nouveau Leopard 2A8 de KMW sur la scène internationale et européenne.

Cette annonce sonne aussi comme la confirmation dès facto du report du programme MGCS au delà de 2045, la Bundeswehr disposant de manière évidente d’un modèle de char lourd à court terme susceptible de répondre à ses attentes dans les années à venir, d’autant qu’il pourra probablement représenter une alternative de choix pour le remplacement des nombreux Leopard 2A4 encore en service de part le monde.

Dès lors, le marché adressable par le futur programme MGCS sera fortement entamé par l’arrivée du A8, et peut être d’une future version AX.

La bundeswehr a déjà commandé 18 chars Leopard 2A8
Berlin applique une stratégie d’équipement permettant de dimensionner l’outil industriel dans le domaine des blindés lourds afin de répondre à la montée des demandes internationales et européennes

En effet, lors de l’annonce de la commande à venir des 18 premiers Leopard 2A8, le site allemand esut.de avait également laissé entendre qu’une nouvelle version du char, désignée pour l’heure Léopard 2AX, serait présentée d’ici 2 ou 3 ans.

Or, avec la commande potentielle de 141 Leopard 2A8, la Bundeswehr se réserve la possibilité de compléter son inventaire théorique de 365 chars lourds, par une commande significative de Leopard 2AX à venir d’ici la fin de la décennie, de sorte à lancer la production industrielle du blindé.

Si ce scénario, désormais loin d’être improbable, venait à prendre forme, il impliquerait de fait un report du programme MGCS bien au delà de 2045 comme annoncé tant par la Bundeswehr que par l’industrie allemande, mais plutôt vers 2055, de sorte à donner une durée de production au nouveau Leopard ainsi qu’un marché adressable suffisant à ce nouveau programme.


LOGO meta forsvar 70 MBT kampvogner | Tyskland | Forsvarsanalyse

Resten av denne artikkelen er kun for abonnenter -

den Klassiske abonnementer gi tilgang til
alle artikler uten reklame, fra €1,99.

- Annonse -

For videre

4 Kommentarer

Kommentarer er stengt.

SOSIALE NETTVERK

Siste artikler