Korea Południowa zamówi 20 dodatkowych samolotów F35

- Reklama -

les autorités sud-coréennes ont annoncé leur intention de commande 20 F35 supplémentaires pour renforcer les 40 appareils déjà commandés, dont 8 unités ont été livrés à ce jour. Le modèle de F35 n’est pas encore statué, même si plusieurs sources indiques qu’il s’agira probablement de F35A, et non de F35B comme spéculé initialement. Il semble en effet que les autorités militaires du pays préfèrent attendre l’entrée en service des 2 porte-aéronefs d’assaut de 30.000 tonnes annoncée cet été pour déployer des appareils à voilure fixe, et que les LHD de classe Doko ne verront finalement pas de F35 sur leurs ponts.

La commande, évaluée à 3,3 Md$, est cohérente avec la commande précédente de 40 appareils pour 6,4 Md$, mais semble signifier que le pays n’envisage pas de baisse des prix à venir, au delà du tarif unitaire à 80 m$ atteint aujourd’hui. Il est probable qu’au delà de la seconde phase du programme F-X III, qui s’étale de 2021 à 2026, une nouvelle commande de F35, de type F35B cette fois, interviendra pour équiper les 2 porte-aéronefs qui doivent entrer en service autour de 2030. Il n’a pas été fait état dans ces déclarations de F35C ou de la nouvelle classe de porte-avions dont s’est fait l’écho la presse locale.

KFX programm Actualités Défense | Aviation de chasse | Construction aéronautique militaire
Le programme KF-X est aujourd’hui le principal axe de modernisation de la flotte de chasse des forces aériennes sud-coréennes

Il est interessant de constater le nombre limité d’appareils commandés par Seoul, alors que sa force aérienne aligne aujourd’hui plus de 500 appareils de combat, dont 158 F5, 168 F16, 71 F4 Phantom, 59 F15 et 60 T50. Les F35 ne sont, en effet, que destiné à remplacer une partie des F4 et F5 datant des années 80, alors qu’elle prévoit d’acquérir au moins 250 K-FX pour remplacer les F4 et F5 restants, et les F15 et F16 les plus anciens.

- Reklama -

Reste qu’avec une centaine de F35 (60 F35A et 40 F35B), et 250 K-FX, le pays ne parviendra pas à remplacer l’ensemble de ses appareils, et manquera notamment d’un appareil lourd pour prendre le relais des F15 qui assurent, aujourd’hui, le gros des missions de défense aérienne dans le pays. Il est vrais que la principale menace pour Seoul, la Corée du Nord, ne dispose pas d’une force aérienne particulièrement moderne ou puissante, même si elle aligne plus de 500 appareils. En effet, hormis la trentaine de Mig29, elle n’aligne que des appareils très anciens comme le Mig21 ou 23, ou des copies chinoises comme le J7. Mais les récents déploiements de force sino-russes aux abords de l’espace aérien sud-coréen amènera probablement les autorités du pays à reconsidérer la modernisation des appareils de défense aérienne à moyen terme.

kim jong un mig29 coree du nord Actualités Défense | Aviation de chasse | Construction aéronautique militaire
La Corée du nord ne dispose que d’une trentaine de MIG29, les plus modernes de ses quelques 500 appareils de chasse.

z Japonia et Holandia, c’est donc le 3eme pays employant des F35A à commander de nouveaux exemplaires de l’appareil cette année. Il semble bien que, si l’avion furtif de Lockheed n’est pas dénué de défaut, il donne tout de même satisfaction aux forces aériennes qui l’emploient, alors que le constructeur américain a présenté son plan d’évolution de l’appareil pour le doter de capacités de « 6eme génération », et tenter de couper l’herbe sous le pied des Tempest et autres FCAS européens. Une menace à ne pas négliger en Europe, d’autant que les programmes européens ne prévoient pas d’entrer en service avant 2035 ou 2040, laissant largement le temps au F35 de verrouiller la majorité du marché adressable …

- Reklama -

Na dalej

PORTALE SPOŁECZNOŚCIOWE

Ostatnie artykuły