L’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis pourraient intervenir en Syrie

Le ministre des affaires étrangères Saoudien, Adel Al-Jubier, a déclaré lors d’une conférence de presse aux nations unies, que le Royaume Saoudien, et les Emirats Arabes Unis, envisageaient le déploiement de troupes de l’Alliance Militaire Islamique en Syrie. Cette intervention fait écho aux déclarations du prince Mohammed Ben Salman, l’homme fort du royaume et prince héritier, lors de sa tournée en Europe il y a 10 jours.

L’objectif de ce déploiement serait d’empêcher l’Iran de concrétiser sa mainmise sur la Syrie, alors que les gardiens de la révolution ont constitué un des plus importants contingents ayant permis à Bachar al Assad de reprendre la main en Syrie.

 Entre l’intervention Turque contre les Kurdes dans le Nord de la Syrie, les frappes Israéliennes contre les positions du Hezbollah et des iraniens dans le Sud, les poches de résistance de Daesh et celles de l’ASL, et les interventions russes et occidentales, la guerre en Syrie est loin d’être proche de la fin, et pourrait même s’intensifier, une fois Daesh éliminé.

Il est intéressant de noter qu’après le Yemen, le royaume Saoudien et les EAU agissent de nouveaux de concert dans le pilotage de l’alliance Militaire Islamique, regroupant plus de 20 pays d’obédience sunnite, qui pourrait fort bien évoluer vers une alliance politique, économique et militaire, sur le modèle de l’Union Européenne, pour devenir un acteur géopolitique mondiale.

Pour Aller plus loin

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles