Les premières conséquences de la sortie du traité INF se révèlent

A peine la décision, par ailleurs fort attendue, du président Trump de retirer les Etats-Unis du traité INF prise, et la réponse, tout aussi immédiate, de Moscou pour en faire de même, que les premières déclarations et annonces sont faites, montrant que cette conclusion était tout, sauf une surprise.

D’un coté, il y a le traditionnel échange de politesses entre les deux camps, chacun accablant l’autre pour cet échec. Coté américain, on continu de blâmer la Russie au sujet du système Novator, mais également à porter des accusations ou des suspicions sur d’autres systèmes, jugés potentiellement en violation avec le traité, comme le système Iskander. Coté russe, on n’est pas en reste, en accusant les Etats-Unis d’être également en violation du traité depuis 20 ans, et de déjà développer des systèmes d’armes dépassant la limite de portée de 500 km, proscrite par le traité.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR