Des GAN Chinois pour manipuler l’imagerie satellite

Selon Todd Myers, de l’Agence Nationale du Renseignement Géospatial américain, la Chine mettrait en œuvre des technologies de Réseaux Antagonistes Génératifs (ou GAN en Anglais) afin de leurrer les ordinateurs chargés de l’imagerie satellites.

Alors que les IA surgissent sur l’ensemble de l’écosystème de défense, on pourrait parfois croire qu’on finit par réinventer la roue. La technologie des GAN, introduite en 2014 par un groupe de chercheur (GoodFellow & al, 2014), permet de générer des images truquées ou fictives. Elle est capable de faire apparaître un pont voir d’implanter un site de lancement de missiles qui n’existent pas sur une image.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR