Suisse : 10 critères pour évaluer quel serait le meilleur avion de combat helvétique

Alors que les autorités suisses évaluent les performances et spécificités des appareils en compétition pour le remplacement de ses F5 et F18, chaque constructeur, épaulé par leur pays d’origine, tente de faire valoir les atouts de son offre. Dans ce Maelstrom d’informations, il est parfois difficile de faire la part des choses, et de déterminer de façon objective quel appareil correspondrait le mieux aux besoins des forces aériennes suisses pour les 40 années à venir. Pour cela, nous allons évaluer chaque appareil et chaque offre y attenant, dans une grille d’analyse de 10 critères objectifs, abordants les aspects opérationnels, techniques et politiques de chaque offre. Nous étudierons donc l’offre suédoise de SAAB avec le JAS 39 E/F Gripen, Le Dassault Rafale F4 français, le Typhoon d’Eurofighter, le Boeing A/F 18 Super Hornet et le Lockheed-Martin F35A.

1- Manoeuvrabilité de l’appareil

La Suisse est un théâtre très spécifique pour exercer une supériorité aérienne, et un éventuel soutien aérien. Quiconque a jamais eu la chance de voir la dextérité des pilotes de mirage III ou de F5 helvétiques évoluant dans leurs montagnes en sera convaincu. Dès lors, la manoeuvrabilité est un facteur essentiel pour un avion de combat en Suisse, l’appareil étant amené à évoluer dans un environnement très montagneux, et très complexe, souvent à proximité des sommets. Dans ce domaine, deux appareils se caractérisent pour leur capacité à manœuvrer en basse et moyenne altitude, à proximité du sol, à sa voir le Gripen et le Rafale, obtenant la note de 5. Le Typhoon étant initialement conçu pour la haute altitude, sa manoeuvrabilité en basse et moyenne altitude est inférieure, comme le F18, qui ne bénéficie pas de la conception aéronautique des Eurocarnard, plus manoeuvrante, obtiennent la note de 4. Le F35 n’est pas un avion manoeuvrant, il n’a pas été conçu pour cela, et ses performances dans ce domaine sont inférieures à celle d’un F16. Il est crédité de la note de 2.

Dassault Rafale en configuration frappe distante, avec 2 missiles de croisières SCALP, 2 Mica EM
Et 2 mica IR d’autodéfense.

2- Rusticité


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits« . Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

A partir de 5,90 € par mois (3,0 € par mois pour les étudiants) – Sans engagement de durée.


Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR