Le Ministère des Armées juge le principe d’un Rafale de Guerre Electronique inutile

En juin 2021, le député UDI de Seine Saint-Denis et membre de la commission Défense de l’Assemblé Nationale avait interrogé, s’appuyant sur un article publié sur Meta-Défense, le Ministère des Armées sur la pertinence de developper une version du Rafale dédiée aux missions de guerre électronique, à l’instar de ce qui fut fait, par exemple, avec le E/A-18G Growler de l’US Navy a partir du F/A-18F Super Hornet. Selon les arguments avancés, un Rafale « spécialisé » dans cette mission de guerre électronique, permettrait d’accroitre les capacités des forces aériennes françaises pour supprimer les défenses anti-aériennes adverses, et ainsi garantir, dans la durée, les capacités des forces…

Lire l'Article

Le Rafale M en bonne position pour équiper la Marine indienne

A partir du 6 janvier 2022, un Rafale M de la Marine Nationale effectuera les tests de qualification quant à l’utilisation d’un Ski Jump, dans le cadre de la compétition qui l’oppose au F/A 18 E/F Super Hornet pour équiper les porte-avions de la Marine Indienne. Ces essais, qui se dérouleront au sein de la base aéronavale de Goa ou se trouve la plate-forme Ski Jump où fut notamment testé le Tejas indien, seront suivis, au mois de février, par des essais similaires concernant le Super Hornet américain, même si celui-ci avait déjà démontré sa capacité à prendre l’air à partir de ce type d’installation…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR