Allemagne, Pologne, Slovaquie : des blindés européens bientôt en Ukraine ?

Que de chemin parcouru depuis qu’au lendemain du début de l’offensive russe en Ukraine, un diplomate allemand aurait rétorqué à son homologue ukrainien qu’il n’y avait aucun sens à envoyer des équipements militaires aux armées ukrainiennes, puisque celles-ci seraient balayées en quelques jours. En effet, depuis quelques jours, les déclarations se multiplient en Europe, et plus globalement dans l’ensemble du camp occidental, en faveur d’un soutien bien plus appuyé apporté à l’Ukraine en matière d’équipements de défense, y compris concernant les materiels lourds demandés depuis plusieurs semaines par Kyiv pour tenir tête aux vagues d’assaut lancées par Moscou. Déjà, la semaine dernière, Prague avait confirmé…

Lire l'Article

Faut-il accroitre le soutien militaire européen à l’Ukraine ?

Bien peu, même parmi les mieux informés, avaient imaginé qu’au bout de 5 semaines de combat, l’Operation Spéciale Militaire russe serait à ce point contenue par les défenseurs ukrainiens, et que les armées russes auraient souffert de pertes matérielles et humaines aussi importantes. Pourtant, aujourd’hui, en dépit de sa puissance de feu extraordinaire et de sa force aérienne, c’est bien l’armée russe qui passe en position défensive sur de nombreux fronts, et qui reculent même face à certaines contre-attaques ukrainiennes, notamment autour de Kyiv. Pour autant, cette perception donnée tant par les médias occidentaux que par la très performante communication de guerre ukrainienne, ne permet…

Lire l'Article

La Russie peut-elle encore s’imposer militairement en Ukraine ?

« L’Opération Spéciale Militaire en Ukraine se déroule conformément au plan ». C’est ainsi que le général Igor Konachenkov, porte-parole du Ministère de La Défense russe, a présenté son briefing journalier hier, jeudi 10 mars, après 15 jours de guerre. Pourtant, de nombreuses informations contredisent radicalement cette déclaration, et il semble, au contraire, que cette opération militaire qui ne devait être qu’une formalité pour la surpuissante armée russe, se transforme en véritable bourbier pour Vladimir Poutine. Face à des pertes effroyables en homme comme en matériel, une progression difficile, des lignes distendues, une résistance ukrainienne bien plus performante et déterminée qu’envisagé ainsi qu’une réponse et une mobilisation…

Lire l'Article

Comment la guerre en Ukraine va transformer la planification stratégique en Europe ?

Il y a tout juste 3 semaines, bien peu étaient ceux qui, en occident, estimaient que la Russie allait effectivement mener une guerre d’agression globale sur l’Ukraine. Pour beaucoup, le déploiement de force russe autour de l’Ukraine visait à faire plier le président Zelensky au sujet de son adhésion à l’OTAN et du statut des républiques sécessionnistes du Donbass. Pour les mieux informés, comme l’Etat-Major des Armées françaises, et comme nous l’avions abordé dans un article du 23 février, les risques militaires et politiques liés à une telle offensive ne compensaient pas les bénéfices potentiels, de sorte qu’une telle décision apparaissait irrationnelle et donc peu…

Lire l'Article

Face aux européens, l’Armée russe en 2030 sera bien plus puissante qu’aujourd’hui

La présente crise russo-ukrainienne, quelle que soit sa conclusion, aura permis à Moscou de faire une extraordinaire démonstration de force en Europe, au point qu’aucun pays européen, même les plus proches de Kiev, n’envisage de s’engager militairement aux cotés des armées ukrainiennes en cas de conflit. Et force est de constater que ces armées russes sont parvenues à mobiliser, déplacer et assembler une centaine de bataillon tactique interarmes, l’équivalent russe des Groupement tactique inter-armes français, soit 65 % de sa force opérationnelle terrestre, et ce entre le milieux du mois de novembre et le début du mois de février. A titre de comparaison, l’Armée de…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et faiblesses de l’industrie de défense française ?

L’industrie de défense française est aujourd’hui reconnue sur la scène internationale comme l’une des plus performantes et des plus exhaustives de la planète. Du sous-marin à propulsion nucléaire à l’avion de combat, en passant par les satellites de reconnaissance, les blindés et les missiles, les grandes entreprises de défense françaises sont présentes sur tous les créneaux, et s’arrogent à ce titre la 3ème place des pays exportateurs de technologie de défense après les Etats-Unis et la Russie, mais devant la Chine, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Elle représente, à ce titre, non seulement le pilier de l’autonomie stratégique française, mais une des industries exportatrices clés du…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et faiblesses de l’Armée de terre française ?

Lors de son audition devant la commission des affaires étrangères et de La Défense du Sénat, le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre (CEMAT), le général Schill, a déclaré qu’il serait prioritaire de redonner à son armée des capacités accrues en matière d’artillerie et de défense anti-aérienne rapprochée à l’occasion de la prochaine Loi de Programmation Militaire. Il est vrai, et nous avons à plusieurs reprises abordé le sujet dans nos lignes, que ces deux domaines font parti aujourd’hui des points faibles de l’Armée de Terre, en particulier pour s’engager dans un conflit de haute intensité. Mais à travers les déclarations du Général français, et…

Lire l'Article

Les traumatismes auditifs des équipages britanniques de blindé seraient liés aux casques de la British Army

La British Army vient de diffuser un ordre limitant la durée d’exposition des équipages de blindé à bord des véhicules allant de 5 heures pour certains types de blindé, à 55 minutes maximum pour d’autres modèles, en raison d’un défaut constaté concernant les casques employés par ces militaires, selon le quotidien britannique The Times. Cette mesure conservatoire a pour but de protéger les personnels des forces armées alors que le nombre de traumatismes auditifs des équipages de blindés britanniques aurait sensiblement augmenté. Une enquête approfondie serait en cours pour déterminer si effectivement, les casques utilisés par les équipages pour communiquer à bord des blindés sont…

Lire l'Article

Nexter négocierait un très important contrat avec l’Arabie saoudite

Ces dernières années, les industries de défense françaises n’ont pas été très heureuses dans leurs tentatives d’exportation auprés de Riyad, le royaume saoudien s’étant le plus souvent tourné vers d’autres partenaires européens ou vers l’allié américain pour ses contrats d’armement. Mais selon les réseaux sociaux saoudiens, il semblerait que cette période de vache maigre, soit sur le point de prendre fin. En effet, le groupe Nexter, spécialiste français des armements terrestres et des véhicules blindés, négocierait une très importante commande avec les autorités saoudiennes en ce moment même. Selon les informations ayant filtré dans le royaume, Riyad aurait demandé à Nexter une proposition portant sur…

Lire l'Article

Mission de la dernière chance pour le véhicule blindé britannique Ajax

Depuis plusieurs mois, le programme de véhicule blindé Ajax destiné au forces armées britanniques fait face à de nombreuses critiques, après que d’importants problèmes techniques aient été révélés dans la presse outre-manche, et que plusieurs centaines de militaires aient été blessés par les vibrations et le niveau sonore très élevés à l’interieur du blindé lorsque celui-ci se déplace. Les autorités ont un temps tergiversé, ne sachant pas définir si le programme devait être poursuivi, pour tenter de corriger les défauts parfois rédhibitoires constatés, ou stoppé purement et simplement. Finalement, la décision de l’avenir du programme a été confié au directeur des livraisons de programme du…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR