Qu’est-ce que le nouveau Système de Lutte Anti-Mines du Futur de la Marine Nationale ?

Durant la Guerre Froide, les Marines occidentales disposaient d’une impressionnante capacité de lutte contre les mines navales, marquée en particulier par le prolifique programme de Chasseur de Mines Tripartites qui permit à la France, la Belgique et les Pays-Bas de s’équiper de 35 navires de haute technologie particulièrement performants entrés en service entre 1981 et 1990. En 2010, dans le cadre des accords de Lancaster House, la France et la Grande-Bretagne s’engagèrent à concevoir conjointement le programme Maritime Mine Counter Measures, ou MMCM, afin de developper les nouvelles capacités de lutte contre les mines sous-marines à horizon 2030. En France, ce programme fut désigné par…

Lire l'Article

Les bombardiers H-6J chinois s’entrainent au largage de mines navales

Si la Marine chinoise est désormais solide en matière de flotte de surface, avec dans les tous prochains mois une flotte composée de 5 croiseurs Type 055 et de 25 destroyers Type 052D en ligne, plus un centaine de frégates et corvettes, elle reste sous la menace des sous-marins américains mais également japonais, sud-coréens voire australiens (dans un avenir lointain, très lointain…), comme l’a montré l’accident de l’USS Connecticut en mer de Chine il y a deux mois. Bien que des mesures à moyen terme aient été prises, comme par exemple l’arrivée progressive des nouveaux sous-marins Type 039C ou le possible remplacement des 20 premières…

Lire l'Article

Quelles sont les forces et les faiblesses de la Marine Nationale ?

L’entrée en service de la nouvelle frégate Alsace, qui offre des capacités anti-aériennes renforcées tout en conservant les capacités de lutte anti-sous-marine et de lutte anti-navire des FREMM de la classe Aquitaine, a été, à juste titre, saluée comme un pas important dans l’effort de modernisation de la Marine Nationale. De nombreux autres programmes sont en cours pour soutenir cet effort, dont les frégates de défense et d’intervention FDI, les sous-marins nucléaires d’attaque de la classe Suffren, les Pétroliers ravitailleurs de la classe Jacques Chevallier, les futurs Patrouilleurs Océaniques ou encore le programme de guerre des Mines SLAM-F, tous devant entrer en service au cours…

Lire l'Article

Les nouvelles ambitions de la Coopération Permanente Structurée européenne

La Coopération Permanente Structurée Européenne, ou PESCO, est incontestablement une des avancées majeures obtenues dans le domaine de La Défense au sein de l’Union européenne. Lancée en décembre 2017, elle permet aux industriels et acteurs politiques européens de coopérer pour developper de nouveaux programmes, qu’ils soient purement technologiques ou industriels, dans le but d’éviter la multiplication des programmes similaires au sein de l’Union européenne, et donc des dépenses jugées non pertinentes car redondantes entre les membres. La première liste de projets fut présentée le 6 mars 2018, et se concentrait avant tout sur des programmes de soutien, dans le domaine de l’entrainement, de la simulation,…

Lire l'Article

La Grèce signe une Lettre d’Intention pour 2 frégates et 6 chasseurs de mines d’occasion avec les Pays-Bas

Lors de la large consultation menée pour Athènes pour acquérir de nouvelles frégates dans le cadre de la modernisation de la Marine Hellénique, deux offres semblaient se détacher du lot, la FDI Belharra de Naval Group, finalement retenue par Athènes, et la Sigma 15515 du néerlandais Damen. Outre les qualités de la frégate néerlandaise, Amsterdam proposait la cession de ses deux frégates de la classe Karel Doorman comme solution d’attente. Or, ces navires avaient, aux yeux de la Marine Hellénique, un intérêt bien supérieur aux deux frégates Type 70 que Paris se proposait d’offrir à Athènes si celle-ci venait à choisir la FDI. Finalement, il…

Lire l'Article

La Russie poursuit son effort pour moderniser sa force navale

Après l’effondrement de l’Union Soviétique, la Marine russe a connu une longue période de disette, voyant ses navires non entretenus et les nouvelles unités arriver au compte goutte, quand elles arrivaient bel et bien. A la fin des années 2000, la situation opérationnelle était même catastrophique, avec une majorité de navires impropres au combat, si pas à la navigation. C’est à ce moment que Moscou prit la décision de commencer à moderniser sa flotte, d’abord en faisant l’acquisition de nouveaux modèles de patrouilleurs et corvettes bien armés, comme le Buyan et Buyan-M, et de sous-marins conventionnelles Improved Kilo, tout en engageant un vaste plan de…

Lire l'Article

Le module de Guerre des Mines des Littoral Combat Ship de l’US Navy a été validé

Le concept qui amena le Secrétaire à la Navy Gordon R. England (administration Bush Jr de 2001 à 2003) à donner naissance aux Littoral Combat Ships au début des années 2000, était pour le moins innovant : plutôt que de devoir construire plusieurs navires spécialisés dans différents types de mission, il suffisait de s’appuyer sur une structure modulaire permettant l’intégration dynamique des capacités requises à la demande, sous forme de modules complémentaires intégrant la technologie et les équipements requis pour la mission. De fait, les LCS devaient être capables, en changeant de modules, d’effectuer alternativement et efficacement des missions de lutte anti-sous-marine, de lutte contre…

Lire l'Article

La production navale militaire russe dépasse désormais l’Europe

Ce 23 aout, le Président Vladimir Poutine a annoncé le lancement de la construction de 6 nouveaux navires destinés à la flotte militaire russe à l’occasion de sa visite au salon ARMY-2021 qui se tient à Patriot Park dans la banlieue de Moscou. Ainsi, ce sont 2 nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe Borei-A, 2 sous-marins à propulsion conventionnelle Projet 636.3 improved Kilo et 2 frégates légères dont le modèle exact n’a pas été annoncé (22380 ou 22385) qui seront construits aux chantiers navals de Severodvinsk, St. Petersbourg et Komsomolsk-sur-Amur. Ces derniers mois, Vladimir Poutine est devenu coutumier de ce type d’annonce concernant…

Lire l'Article

L’US Navy veut rapidement armer et spécialiser ses Littoral Combat Ship

A la fin des années 90, deux officiers de l’US Navy, le Vice-Amiral Art Cebrowski et le Commandant Wayne Hughes, développèrent le concept de « Streetfighter », un navire combat léger (1000 tonnes), bien armé, manoeuvrant et économiques (moins de 100m$ l’unité), pour remplacer avantageusement une partie de la flotte de frégate O.H Perry et même certains destroyers dans l’inventaire de la flotte US. Ces navires compensaient leur faible tonnage par leur nombre, et devait permettre de répondre aux besoins de déploiement de l’US Navy notamment en zone de basse et moyenne intensité. Ce concept évolua rapidement vers la définition d’un nouveau type de navire, les Littoral…

Lire l'Article

Israël revendique l’attaque du cargo iranien MV Saviz en réponse à des attaques iraniennes

Le 25 mars dernier, le Lori, un porte-container battant pavillon israélien, fut frappé par un missile iranien en Mer d’Arabie, sans faire de blessé ni de victime. C’est en réponse à cette nouvelle attaque contre ses navires de commerce que l’état hébreux a organisé l’attaque du cargo iranien MV Saviz, un navire identifié depuis plusieurs mois par les services secrets américain comme une plate-forme d’action navale pour les Gardiens de la Revolution iraniens. Selon les informations communiquées par le New York Times citant un officiel américain, les services israéliens auraient positionné une mine navale sous la ligne de flottaison du navire avant de la faire…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR