Pourquoi un effort de défense à 2% du PIB est-il insuffisant pour la France ?

A son arrivée au Palais de l’Elysée, en 2017, le nouveau Président Emmanuel Macron engagea un important effort pour amener l’effort de défense de la France à 2% de son Produit Intérieur Brut, comme la France s’y était engagée en 2014 lors du sommet de l’OTAN de Cardiff. Pour y parvenir, le nouvel exécutif mit en oeuvre une nouvelle Loi de Programmation Militaire de 2019 à 2025 visant à atteindre cet objectif, ainsi qu’à réparer les nombreuses et parfois dramatiques déficiences dont souffraient les armées françaises après 20 années de sous-investissements accompagnés d’une activité opérationnelle particulièrement lourde. Il s’agissait d’un paradoxe pour cette période désignée…

Lire l'Article

Les Etats-Unis annoncent l’arrêt des essais de leurs systèmes anti-satellites

Le 15 novembre 2021, la Russie procédant à la destruction du satellite Kosmos-1408 à l’aide d’un missile anti-satellite, provoquant la dissémination de près de 1500 débris sur une orbite très fréquentée, y compris par la station spatiale internationale. Depuis les années 60, pas moins d’une douzaine d’essais réussis ont été réalisés par les Etats-Unis, l’Union Soviétique / Russie, la Chine et l’Inde dans ce domaine, créant plus de 6500 débris spatiaux dont 4500 sont encore en orbite, menaçant les constellations de satellites aussi bien civiles que militaires. Pour Kamala Harris, la vice-présidente américaine, il était désormais nécessaire de mettre fin à cette escalade, y compris,…

Lire l'Article

Les nouvelles ambitions de la Coopération Permanente Structurée européenne

La Coopération Permanente Structurée Européenne, ou PESCO, est incontestablement une des avancées majeures obtenues dans le domaine de La Défense au sein de l’Union européenne. Lancée en décembre 2017, elle permet aux industriels et acteurs politiques européens de coopérer pour developper de nouveaux programmes, qu’ils soient purement technologiques ou industriels, dans le but d’éviter la multiplication des programmes similaires au sein de l’Union européenne, et donc des dépenses jugées non pertinentes car redondantes entre les membres. La première liste de projets fut présentée le 6 mars 2018, et se concentrait avant tout sur des programmes de soutien, dans le domaine de l’entrainement, de la simulation,…

Lire l'Article

La Chine va-t-elle prendre l’ascendant technologique militaire sur les Etats-Unis ?

Lorsque le 4 octobre 1957, une fusée R-7 Semiorka lancée du site de Baïkonour au Kazakstan mit en orbite le premier satellite artificiel Sputnik 1, la confiance des Etats-Unis dans leur supériorité technologique considérée jusqu’alors comme incontestable, fut largement ébranlée. Cet épisode constitua, avec la Guerre de Corée, la Crise des missiles de Cuba et celle des Euromissiles, un des points culminants de la Guerre Froide, et engendra une forte réaction américaine. Et pour le Général Mark Milley, le Chef d’Etat-Major des Armées américaines, l’essai d’un système de bombardement orbital fractionné hypersonique effectué par Pékin il y a quelques jours, pourrait bien constituer un événement…

Lire l'Article

Pékin aurait testé un système de bombardement orbital fractionné hypersonique

Un article de Demetri Sevastopulo and Kathrin Hille publié ce week-end sur le site du Financial Times, a mis la communauté défense occidentale en ébullition. On y apprenait, en effet, que selon les informations recueillies par les deux journalistes, la Chine aurait procédé, au cours du mois d’aout de cette année, au test d’un nouveau système d’arme stratégique hypersonique susceptible de déjouer l’ensemble des systèmes de détection et La Défense anti-missile occidentale, et plus spécifiquement américaine, à l’aide d’un Système de Bombardement Orbital Fractionné, ou FOBS selon l’acronyme anglophone. En effet, il semblerait qu’un tel système ait été mis en orbite à l’occasion du 77ème…

Lire l'Article

Les Etats-Unis pourraient faire la démonstration prochaine d’une nouvelle arme anti-satellite

Dans le domaine de la guerre spatiale, deux écoles s’affrontent au Pentagone : ceux en faveur d’une confidentialité absolue concernant la majorité des programmes, de sorte à laisser l’adversaire potentiel (Chine ou Russie) dans l’ignorance des capacités existantes et des programmes en cours de developpement, et ceux qui considèrent que la déclassification d’une partie de ces informations est indispensable pour renforcer l’effet dissuasif vis-à-vis d’un adversaire potentiellement trop confiant. Jusqu’à présent, les partisans du secret avaient l’avantage, et un black-out sévère couvrait depuis de nombreuses années les capacités spatiales réelles des armées US, et de sa nouvelle composante Space Force, tant dans le domaine offensif…

Lire l'Article

Le Budget 2022 du Pentagone marque un basculement profond

Après plusieurs semaines d’attente, l’Administration Biden a présenté son premier budget annuel pour l’effort de défense des Etats-Unis. Bien qu’il fut l’objet de plusieurs déclarations amonts, et de nombreux commentaires, ce nouveau budget du Pentagone marque une profonde évolution dans la stratégie que veut employer la Maison Blanche pour préparer et employer ses forces armées, avec une ligne de mire, la compétition de plus en plus forte que se livrent les Etats-Unis et la Chine dans le Pacifique. Pour être en mesure de relever ce défi jugé désormais presque inévitable par les officiels américains, y compris par le Président lui-même, les cadres de l’administration Biden,…

Lire l'Article

5 des 6 chefs d’Etat-Major américains en quarantaine pour cause de Covid-19

La majeure partie des chefs d’Etat-Major des forces armées américaines sont aujourd’hui en quarantaine, après que le chef d’Etat-Major des US Coast Guard, l’amiral Charles Ray, ait été diagnostiqué positif au coronavirus Covid19 en début de semaine. Ce dernier avait en effet ressenti des symptômes légers durant le week-end, justifiant le test. L’ensemble des officiers généraux ayant côtoyé l’amiral Ray ces derniers jours, soit 5 des 6 chefs d’Etat-majors, le général berger de l’US Marines Corps étant l’unique exception, sont de ce fait en quarantaine depuis hiers soir, créant une situation totalement inédite au Pentagone. Selon le porte-parole du Pentagone, les chefs d’Etat-major concernés restent…

Lire l'Article

La constellation de satellites de l’US Army sera opérationnelle entre 2025 et 2027

A l’occasion d’un Webinar organisé par la DARPA, le général de brigade Rob Collins commandant le bureau exécutif du programme Command, Control, Communication-Tactical, désigné par l’acronyme PEO C3T, a indiqué que la constellation de satellites en orbite moyenne et basse de l’US Army sera opérationnelle entre les années 2025 et 2027. Ce programme prévoit, à ‘l’instar du programme Blackjack de la DARPA, de doter l’US Army d’un nombre important de satellites pour mettre en oeuvre la stratégie info-centrée d’engagement coopératif et multi-domaines en cours de developpement au Pentagone, et notamment de protéger les accès aux systèmes de reconnaissance et de communication indispensables à cette doctrine.…

Lire l'Article

Du nouveau pour les capteurs des futurs systèmes d’alerte avancée américains

Depuis quelques mois le renouvellement des capacités d’alertes balistiques avancées américaines font l’objet d’un volontarisme affiché. Programme majeur de la nouvelle « US Space Force », compte tenu des nouvelles menaces, le « Next-gen Overhead Persistent Infrared » (OPIR) a passé une étape importante ces derniers jours via la validation des examens préliminaires de conception de la charge utile infrarouge des satellites. Effecteur principal du futur système satellitaire en orbite géosynchrone, la conception puis le développement des capteurs infrarouges (IR) fait l’objet d’un soin particulier. Conçus et développés de manière concurrentielle par Raytheon Space and Airborne Systems et Ball Aerospace, ils passeront un examen critique d’ici l’automne 2021. La…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR