L’Allemagne est-elle prête à tout pour préserver le gaz russe ?

Ces dernières semaines, les tentions entre Moscou et Kiev ont à nouveau franchi non pas un, mais plusieurs paliers. Non seulement les armées russes continuent-elles de masser des troupes considérables aux frontières de l’Ukraine, face au Donbass ou en Crimée, mais la propagande intérieure russe est devenue très active pour presenter à l’opinion publique russe l’Ukraine, mais aussi l’OTAN, comme les agresseurs voire les instigateurs des tensions actuelles. En outre, Moscou a désormais instrumentalisé la Biélorussie du dictateur Lukashenko, non seulement en exploitant les vagues de migrants venus d’Irak et de Syrie contre la Pologne et les Etats Baltes, mais également en faisant croitre artificiellement…

Lire l'Article

L’hypothèse F-35 va-t-elle réapparaitre en Allemagne ?

La nouvelle coalition au pouvoir en Allemagne a publié, hier, l’accord de coalition qui constitue le contrat global autour duquel les Sociaux-Démocrates, les Verts et les Libéraux se sont entendus pour gouverner le pays ensemble. Le document de 177 pages traite de nombreux aspects économiques, sociaux, environnementaux et de politique internationale. A l’inverse du discours de politique générale présenté par chaque nouveau gouvernement français, cet accord de coalition constitue un engagement ferme sur lequel la coalition de gouvernement s’est entendue et engagée, et chaque paragraphe, chaque mot y a été sous-pesé. La dimension défense y est naturellement traitée, tout comme la dimension européenne de ce…

Lire l'Article

Les renseignements ukrainiens et occidentaux craignent une offensive d’hiver russe en Ukraine

Le scénario est bien connu désormais. La Russie masserait en effet, selon les observations satellites et les services de renseignement ukrainiens et occidentaux, une force armée considérable de prés de 100.000 hommes et d’une centaine de bataillon de combat à la frontière de l’Ukraine, face au Donbass et en Crimée. Et une nouvelle fois, comme ce fut le cas en mars 2021, mais également en 2019 et 2020, la crainte de voir Moscou déclencher une offensive contre l’Ukraine réapparait fort logiquement. Selon les services de renseignement américains, les forces armées russes auraient en effet déjà sur place plus d’une soixantaine de BTG (Bataillon Tactical group),…

Lire l'Article

Grèce, Belgique.. Ces pays qui montrent la voie pour l’Europe de la Défense

Depuis la résurgence du concept de défense européenne à la suite de l’élection du Président Macron en 2017 et l’entame d’une coopération active mais ö combien chaotique avec Berlin, les progrès enregistrés dans le domaine ont été contrastés. Au niveau européen, il ne fait désormais plus de doute que la Coopération Permanente Structurée, ou PESCO, représente un format performant pour soutenir cette coopération européenne, et la dernière mouture de projets présentés le 16 novembre 2021, marque à ce titre un net basculement vers des coopérations technologiques et industrielle axées sur des objectifs opérationnels et des calendriers raccourcis, conformément aux besoins des armées. Dans le domaine…

Lire l'Article

Face à V.Poutine, E.Macron déclare que la France était prête à garantir l’intégrité territoriale Ukrainienne

Entre la crise des migrants aux frontières polonaises, lettones et lituaniennes, et la nouvelle concentration de forces aux frontières ukrainiennes, le Kremlin déroulé depuis plusieurs semaines une bonne partie de ses capacités à mobiliser des actions hybrides pour créer la discorde et la désunion entre les Européens, et dans le lien trans-atlantique. Au final, il se pourrait bien que, cette fois, Vladimir Poutine soit allé un cran trop loin. En effet, après l’évocation d’un recours à l’article IV de l’OTAN par les 3 pays européens visés par la crise organisée de Minsk, puis l’annonce venue de Londres d’un déploiement de 800 militaires britanniques en Ukraine…

Lire l'Article

Pékin accentue la pression militaire sur l’Inde dans l’Himalaya

Le recours à la menace militaire semble être devenu la règle pour Pékin dès lors qu’un de ses voisins ne se plie pas a ses exigences. Outre le cas de Taïwan largement commenté, avec de très nombreux exercices navals et aériens et une rhétorique de plus en plus menaçante de la part des autorités chinoises et de la presse nationale contre l’ile indépendante, c’est désormais au tour de l’Inde de devoir faire face à des menaces de plus en plus explicites, et à des exercices militaires de plus en plus importants et denses le long de sa frontière orientale avec la Chine Populaire, notamment sur…

Lire l'Article

Sans surprise, le Congrès américain est hostile à l’exportation de F-16 vers la Turquie

La situation tend à devenir des plus complexes pour le président Erdogan dans le dossier de l’acquisition de nouveaux 40 nouveaux F-16 américains ainsi que de 80 kits pour transformer une partie de ses 240 appareils en service en F-16 Block 70 Viper, la version la plus évoluée de l’appareil de Lockheed Martin, emportant notamment le nouveau radar EASA AN/APG-83, ainsi que d’une avionique modernisée et d’une suite d’autodéfense avancée. En effet, alors que le président américain Joe Biden a botté en touche en promettant à son homologue turc R.T Erdogan de « faire tout ce qu’il peut » pour faire avancer cette demande, une façon diplomatique…

Lire l'Article

Le « Buy American » de Joe Biden pourrait-il menacer les exportations de défense US ?

Chaque année, l’Etat Federal américain defense 600 Md$ auprés de prestataires privés, ce pour de multiples produits et services allant de l’informatique aux prestations de nettoyage, en passant par du consulting et du matériel roulant. Pour soutenir l’économie américaine, en particulier alors qu’il entreprend de lancer une série de vastes travaux se voulant le pilier de la reconstruction industrielle et sociale du pays, Joe Biden s’est, dès le mois de janvier, glissé dans les chaussures de son contesté prédécesseur, en soutenant l’émergence du « Buy American Act », une loi qui obligerait les dépenses fédérales à s’orienter majoritairement vers des prestataires nationaux, d’abord à hauteur de 55%,…

Lire l'Article

La Turquie veut acquérir 40 nouveaux F-16 et 80 kits de modernisation auprès des Etats-Unis

Avec 245 avions de combat F-16 en parc, les forces aériennes turques sont les troisièmes plus importants utilisateurs du Fighting Falcon sur la planète après les Etats-Unis et Israel, et représentent, à ce titre, une composante essentielle du dispositif défensif de l’OTAN sur le flanc sud de l’Alliance. Toutefois, une partie de ces appareils commencent à marquer le poids des années, et même si la majorité de la flotte a été portée au standard Block 50+, elle marque désormais la pas face à l’arrivée de nouveaux appareils plus performants, comme les Su-35 et Su-57 russes, mais aussi, et surtout, face aux Rafale et F-16 Block…

Lire l'Article

Sous-marins : la décision du gouvernement Australien de plus en plus contestée en Australie et aux Etats-Unis

Après une phase d’euphorie parfois malsaine suite à l’annonce de l’annulation de la commande de sous-marins Shortfin Barracuda au profit de sous-marins nucléaires américains ou britanniques et d’une alliance tripartite aux contours flous, de nombreuses voix s’élèvent désormais, en Australie, mais également aux Etats-Unis…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR