Les Etats-Unis ont-ils tiré une balle dans le pied du Super Hornet en Inde face au Rafale ?

Alors que les autorités indiennes n’ont toujours pas annoncé leur arbitrage concernant l’acquisition de 26 chasseurs embarqués pour armer le nouveau porte-avions INS Vikrant entré en service au début du mois de septembre, une décision américaine pourrait bien sévèrement handicaper l’offre de Boeing avec le F/A-18 E/F Super Hornet pour cette compétition, laissant libre champ au Rafale M français. En effet, début septembre, les autorités américains ont rendu un avis favorable afin de permettre au Pakistan de moderniser une partie de sa flotte de F-16, provoquant la colère, ainsi qu’une certaine incompréhension, des officiels indiens. L’autorisation d’exportation américaine porte sur divers évolutions logicielles, des pièces…

Lire l'Article

Combien les forces aériennes françaises aligneront de Rafale en 2030 ?

En début de semaine, le Ministère des Armées annonçait qu’une nouvelle commande de 42 avions de combat Rafale sera signifiée sur l’année budgétaire 2023. Celle-ci était attendue, puisque dans l’alignement de la Loi de Programmation Militaire 2019-2025, et conforme aux objectifs de la Revue Stratégique de 2017. Toutefois, du fait du report des livraisons à partir de 2016 pour libérer les capacités industrielles vers l’exportation, mais également pour libérer des crédits d’investissement nécessaires par ailleurs pour d’autres programmes, ainsi que de la vente de 12 Rafale d’occasion à la Grèce en 2020, puis de 12 appareils à la Croatie en 2021, tous prélevés sur le…

Lire l'Article

4 raisons pour accélérer le calendrier des programmes SCAF et MGCS

Alors que la coopération franco-allemande autour des programmes d’avion de combat de 6ème génération SCAF et de celui de char de combat de nouvelle génération MGCS semblait destinée à rejoindre la très longue liste des coopérations industrielles de défense avortées, le Ministre des Armées, Sebastien Lecornu, et la Ministre allemande de La Défense, Christine Lambrecht, ont annoncé lors d’une conférence de presse conjointe la semaine dernière, que ces programmes iront à leur terme, laissant supposer que l’exécutif de part et d’autre du Rhin entendait désormais reprendre la main sur la conduite de ces programmes. Cette volonté politique réaffirmée et déterminée, mais également le contexte géopolitique…

Lire l'Article

LPM 2023 : La France veut donner à ses Armées les moyens nécessaires pour faire face aux nouvelles menaces

Suite à l’élection de françois Hollande à la présidence de la République en 2013, le nouveau gouvernement de Jean-marc Ayrault entreprit de concevoir une nouvelle Loi de Programmation Militaire, avec l’objectif clairement affiché de réduire au strict minimum les dépenses de l’Etat dans ce domaine. C’est dans ce contexte que les services du Ministère des finances de Bercy entreprit de proposer le fameux « Plan Z », visant à limiter les forces armées françaises à un corps expéditionnaire de 60.000 hommes pour les opérations exterieures, et à la dissuasion pour traiter la menace internationale perçue alors comme particulièrement diffuse, ce en dépit des nombreuses alertes qui montraient…

Lire l'Article

Quels sont les 4 piliers qui feront de la Chine la super-puissance militaire mondiale en 2035 ?

Avec 2 millions de soldats, moins de 3000 chars modernes, un milliers d’avions de combat de 4ème génération et seulement 2 porte-avions et une trentaine de destroyers, les armées chinoises sont, sur le papier du moins, loin de représenter un adversaire potentiel hors de portée des Etats-Unis, et encore moins du camp occidental dans on ensemble. Pourtant, la construction militaire entreprise par Pékin depuis une trentaine d’années est aujourd’hui l’obsession des miltaires et stratèges américains, au point que l’ensemble des évolutions materiels et doctrinaux entrepris outre-atlantique ces dix dernières années, ne visent qu’à contenir la montée en puissance des armées chinoises. En effet, au delà…

Lire l'Article

La Grande-Bretagne veut doubler son budget défense à 100 Md£ par an d’ici 2030

La Grande-Bretagne et sa nouvelle Première Ministre entendent bien demeurer la première puissance militaire européenne dans les années à venir. C’est en substance ce qu’a déclaré Ben Wallace, le Secrétaire à La Défense de la nouvelle administration mise en place par la première Ministre Lizz Truss, dans une interview donnée au quotidien The Telegraph. Concrètement, Londres entend amener d’ici 2030 ses dépenses de défense à 100 Md£ par an, une hausse de plus de 100% et de 52 Md£ vis-à-vis du budget 2022, et recoller ainsi à un effort de défense supérieur à 3% de son PIB comme c’était le cas jusqu’au début des années…

Lire l'Article

Rafale, Caesar, FDI, Scorpene… : Quels sont ces équipements de défense français qui s’exportent si bien aujourd’hui ?

Les prises de commande à exportations d’équipements de Défense français ont atteint 11,7 Md€ en 2021, la troisième meilleure année jamais enregistrée par cette industrie alors que l’année 2022 s’annonce, quant à elle, celle de tous les records à plus de 20 Md€, notamment du fait de la commande de 80 avions Rafale par les Emirats Arabes Unis pour plus de 14 Md€. De fait, depuis 1950, la France évolue entre la 3ème et la 4ème place du classement mondial des exportateurs d’armement, derrière les Etats-Unis, l’Union Soviétique/Russie, et faisant jeu égale avec la Grande-Bretagne dans ce domaine. Les exportations françaises représentent aujourd’hui plus de…

Lire l'Article

SCAF, MGCS : Le politique reprend la main sur la coopération industrielle défense franco-allemande

« Beaucoup de choses ont été dites ou écrites ces dernières semaines, je crois que d’une phrase, nous allons y couper court en disant que le SCAF est un projet prioritaire. […] Il est attendu autant par Berlin que par Paris et ce projet se fera, on ne peut pas être plus direct » En une seule phrase, le ministre des armées français, Sebastien Lecornu, a coupé court à l’ensemble des spéculations concernant l’avenir du programme d’avion de combat de nouvelle génération entrepris par Paris, Berlin et Madrid. Et d’ajouter « Nous avons besoin de réfléchir à ce que sera l’aviation de chasse du futur, puisque nous en…

Lire l'Article

Mobilisation partielle et armes nucléaires, faut-il avoir peur des déclarations de Vladimir Poutine ?

Depuis le discours de Vladimir Poutine sur les chaines publiques russes de ce matin, une grande fébrilité s’est emparée des médias européens, et par voie de conséquence, de l’opinion publique dans son ensemble. Face à ce qui se dessine chaque jour davantage comme une impasse opérationnelle, le président Russe a annoncé 3 mesures clés pour tenter de retourner la situation à son avantage en Ukraine et en Europe. Cette déclaration publique du président russe, étayée quelque minutes plus tard par le ministre de la Défense, Sergey Choigou, a fait franchir une nouvelle étape à cette guerre entamée le 24 février, faisant resurgir le spectre d’une…

Lire l'Article

Vente de sous-marins français à l’Australie : une hypothèse plus crédible qu’il n’y parait

Lorsqu’en septembre 2021, les autorités australiennes annoncèrent l’annulation du programme SEA 1000 portant sur la conception et la fabrication locale de 12 sous-marins d’attaque à propulsion conventionnelle de la classe Attack par le Français Naval Group, les relations entre Paris et Canberra semblaient avoir été détériorées pour longtemps. Pourtant, moins d’un an plus tard, la presse française comme australienne évoque, sans grande conviction il est vrai, la possibilité pour la France de proposer à l’Australie la vente de 4 sous-marins de sorte à permettre à la Royal Australian Navy de disposer d’une solution intérimaire entre le retrait des 6 sous-marins de la classe Collins en…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR