Avec la classe Laïka, la Russie veut un sous-marin de dissuasion non-nucléaire

Dans une interview publiée par le journal des forces armées russes Krasnaya Zvezda (étoile rouge), l’amiral Nikolai Yevmenov fait un point sur les développements de la nouvelle classe de sous-marins d’attaque de 5ème génération qui entrera en service lors de la prochaine décennie dans la Marine Russe. Désignée classe Laïka, du nom de la première chienne à avoir été envoyée dans l’espace, ce programme, précédemment identifié par le nom « Husky », est appelé à devenir le modèle central de la gamme de sous-marins nucléaire russes pour plusieurs décennies. Le programme n’en est qu’à la phase de conception générale, et il est évidemment bien trop tôt pour…

Lire l'Article

Comment les armes hypersoniques ont-elles changé les données de l’action militaire moderne ?

Cette semaine encore, les armes hypersoniques ont représenté une partie non négligeable de l’actualité technologique Défense mondiale. En Russie, les ingénieurs ont annoncé avoir réussi le premier tir du missile 3M22 Tzirkon à partir de la frégate Admiral Gorshkov, alors que le developpement d’une version mini du missile aéroporté Kh47M2 Kinzhal a été entamée en vu de pouvoir le mettre en oeuvre à partir des soutes du nouveau chasseur de 5ème génération Su-57. Aux Etats-Unis, c’est l’US Army qui présenta un modèle réduit de son Long Range Hypersonic Weapon, un missile hypersonique à lanceur terrestre qui doit effectuer son premier test en 2023. Dans cet…

Lire l'Article

Le Pakistan teste un nouveau missile de croisière capable de frapper au coeur de l’Inde

D’après des sources militaires pakistanaises, Islamabad aurait procédé il y a trois jours au test d’un nouveau missile de croisière destiné aux avions de combat pakistanais. Ce missile, désigné Ra’ad-II, est un dérivé profondément modernisé du Ra’ad-I testé il y a déjà plus de 10 ans et qui pourrait être intégré en petite quantité à la panoplie d’armement des Mirage III pakistanais. Comparativement au Ra’ad-I, le Ra’ad-II (ou Haft-8 Mk.2) aurait une portée quasiment doublée l’emmenant à près de 600km. Il serait équipé d’un système de guidage moderne et pourrait servir de base au développement d’une version antinavire. D’une masse d’environ une tonne, le missile…

Lire l'Article

La Russie développe un missile air-air de défense de zone pour contrer les armes hypersoniques

En Mai 2019, le président russe, Vladimir Poutine, avait annoncé que la Russie allait developper un missile capable d’intercepter les armes hypersoniques que les adversaires du pays développaient, s’appuyant sur le savoir-faire et la technologie avancée de la recherche russe en matière d’armes hypersoniques. Un article publié par le site Izvestia et repérée par le site armyrecognition, donne un éclairage très particulier sur ce programme, qui repose sur des solutions techniques et des paradigmes très différents de ceux qu’envisagent les Etats-Unis ou les Européens pour la même tache. En effet, là où les occidentaux envisagent les systèmes antimissiles hypersoniques comme des extensions des systèmes sol-air…

Lire l'Article

La précision des missiles iraniens reposerait sur le système GLONASS russe

La précision des frappes iraniennes sur les bases irakiennes le 8 janvier a surpris de nombreux spécialistes de la question militaire. Selon le site israélien DebkaFile.com, spécialisé sur les questions de renseignements et de géopolitique, cette précision aurait été obtenue grâce au système de géolocalisation russe GLONASS, équivalent au système GPS Américain. En effet, selon plusieurs sites russes citants des sources miltaires, Téhéran aurait intégré ce système de géolocalisation à ses missiles balistiques, leur conférant une précision de l’ordre de 10 mètres, ce qui correspond aux constatations faites sur les photos satellites suivant l’attaque. Pour l’heure, les services de renseignement américains comme israéliens ne peuvent…

Lire l'Article

L’Iran ne serait plus qu’à 2 ans de disposer des missiles balistiques nucléaires

Selon les informations obtenues par le site breakingdefense.com, les services de renseignement israéliens disposeraient d’éléments permettant d’estimer que les ingénieurs iraniens ne seraient plus qu’à deux années de pouvoir embarquer sur un missile balistique à moyenne portée, comme le Shahab 3 portant à plus de 1000 km, une tête nucléaire, menaçant de fait une grande partie du Moyen-Orient, dont le territoire hébreux. Les inquiétudes israéliennes concernant le programme nucléaire iranien n’ont rien de nouveau, et Tel Aviv a, à plusieurs reprises, exprimé ses préoccupations concernant les progrès réalisés par les ingénieurs iraniens, notamment concernant l’enrichissement du minerais et a miniaturisation des équipements, permettant notamment de…

Lire l'Article

Drones solaires, dirigeables, micro-satellites : Ces technologies pour palier la perte des satellites

Le groupe italien d’aéronautique et de Défense Leonardo a annoncé avoir investi dans la société américano-espagnole Skydweller Aero Inc, spécialisée dans la conception de drones solaires, afin de concevoir le premier drone à énergie solaire capable de transporter une charge significative sur une durée, et des distances, quasi illimitées. Parmi les nombreux atouts de cette technologie, Leonardo met en avant le rôle qu’elle pourrait jouer pour le rétablissement des services et des infrastructures après une catastrophe massive, naturelle ou non, et notamment en cas de destruction des réseaux de communication ou du réseau de satellites, qui aujourd’hui procurent de très nombreux services indispensables à l’action…

Lire l'Article

L’Allemand Hensoldt a montré que F35 était détectable par un radar passif

Le site américain C4ISRnet.com, appartenant à la sphère defensenews.com, a publié l’histoire ayant amené Lockheed à garder au sol ses F35A dépêchés au salon Berlin Air Show en 2018, sur l’aérodrome Schönefeld prés de Berlin, alors que l’OTAN et les Etats-Unis faisaient tout ce qui était en leurs pouvoirs pour amener l’Allemagne à choisir l’appareil furtif pour remplacer ses Tornado. En effet, le concepteur de radar allemand Hensoldt profita de cet événement pour tester son nouveau radar passif TwInvis, afin d’en évaluer les performances sur un vaste panel d’appareils. Et comme les concepteurs du TwInvis, non donné au système allemand, s’y attendaient, les deux F35…

Lire l'Article

Les pays occidentaux doivent-ils se préparer au « jour d’après » d’une attaque cyber massive ?

Dans un article publié sur le site Defenseone.com, le docteur Samantha F. Ravish, titulaire de la Chaire Cyber et Innovation technologique de la Fondation Défense et Démocratie, appelle à la création urgente d’un plan de reprise de l’activité économique et sociale des Etats-Unis, dans le cas d’une attaque cyber massive, se référant au plan « The Day After » que le Pentagone développa durant le guerre froide dans le cas d’une attaque nucléaire sur l’ensemble du territoire américain. En effet, de nombreux faisceaux pointent aujourd’hui les capacités grandissantes et, désormais suffisantes, de pays comme la Chine ou la Russie, pour mener des opérations cyber globales contre les…

Lire l'Article

Le missile balistique renait-il de ses cendres ?

Durant la guerre froide, le missile balistique, qu’il soit ou non muni d’ogives nucléaires, était considéré comme une unité de référence pour déterminer la puissance militaire d’un pays. Il n’existait, à cette époque, aucun système capable d’intercepter efficacement ce type d’engins, dont la simple possession faisait dès lors peser une menace existentielle sur l’ensemble des Etats entrant dans le rayon d’action du missile. C’est pour cette raison que deux des principales crises de cette période, la crise de Cuba en 1962, et celle des Euromissiles en 1983, résultaient de déploiement de ces engins à proximité des frontières des états. Avec l’entrée en service, à la…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR