Le programme CVX de porte-avions Sud-Coréen sous le feu des critiques

Face à la montée en puissance des capacités de première frappe de la Corée du Nord, l’Etat-major sud-coréen, soutenu par le gouvernement, annonça en juillet 2019 son intention de se doter de deux porte-avions légers capable de mettre en oeuvre chacun 20 avions de combat F-35B à décollage et atterrissage vertical ou court. Selon les arguments avancés par les militaires, ce programme, désigné CVX, permettra de maintenir des capacités de frappe et de riposte même si Pyongyang venait à déclencher des hostilités contre son voisin du sud, et à détruire les bases aériennes sud-coréennes par des frappes préventives de missiles balistiques et de croisière. En…

Lire l'Article

Après le Japon, la Corée du Sud choisit le SM-6 américain pour contrer la menace hypersonique

Alors que les yeux du monde restent braqués sur la guerre en Ukraine, les tensions sur le théâtre Pacifique demeurent très élevées, et les grandes nations impliquées redoublent d’investissement et d’innovation pour tenter de prendre l’ascendant sur leurs adversaires potentiels. C’est ainsi que, ces derniers mois, les deux Corées se sont livrées à un bras de fer à distance concernant leurs capacités de frappe à longue distance respectives, démontrant successivement l’efficacité de leurs nouveaux missiles balistiques et de croisière, alors que la Chine a également mis en oeuvre de nouvelles capacités dans ce domaine, y compris concernant des armes hypersoniques et à trajectoire semi-balistique. Ces…

Lire l'Article

L’Egypte va acquérir 200 canons automoteurs blindés sud-coréens K9 pour 1,7 Md$

L’Egypte dispose aujourd’hui, sans le moindre conteste, de la plus puissante force armée d’Afrique et du Moyen-orient, avec une force aérienne forte de 360 avions de combat, une flotte de 8 sous-marins, 20 frégates et corvettes et 2 porte-hélicoptères, et une force terrestre alignant plus de 2000 chars lourds et 3500 véhicules de combat d’infanterie et transports de troupe blindés. Inspirée à la fois par les doctrines soviétiques et américaines, cette dernière aligne également une artillerie puissante et moderne, avec plus de 600 lance-roquettes multiples automoteurs, et un millier de systèmes d’artillerie automoteurs blindés, dont plus de la moitié sont des M109 américains. Depuis plusieurs…

Lire l'Article

Les technologies Défense qui ont fait l’actualité en 2021

En dépit de la crise liée à la pandémie de Covid-19, l’actualité en 2021 fut souvent marquée par certaines technologies de défense, dans un contexte géopolitique de tensions croissantes et de crises critiques. De l’annulation surprise australienne de la commande des sous-marins à propulsion conventionnelle de facture française pour se tourner vers des sous-marins nucléaires d’attaque américano-britanniques, aux missiles hypersoniques; des drones sous-marins au nouveau système de bombardement orbital fractionné chinois; ces technologies de défense, longtemps passées au second plan de la scène médiatique mondiale, se sont retrouvées à faire l’actualité, et parfois les gros titres durant cette année. Dans cet article en deux parties,…

Lire l'Article

Inde, Corée du Sud : la France à l’offensive dans le domaine des sous-marins nucléaires

La Ministre des Armées françaises, Florence Parly, est en deplacement en Inde cette fin de semaine pour y rencontrer son homologue indien Shri Rajnath Singh, ainsi que d’autres officiels de New Delhi, afin d’aborder plusieurs sujets dans le domaine de la coopération stratégique et industrielle entre les deux pays, partenaires et alliés de longue date. Outre la question d’une éventuelle commande supplémentaire d’avions Rafale, de la coopération dans le domaine des hélicoptères avec un ligne de mire un possible contrait pour équiper les Gardes Cotes indiens d’hélicoptères Caracal, et les questions de coopération stratégique dans le théâtre Pacifique bousculé ces derniers mois tant par la…

Lire l'Article

La Turquie craint une intervention américaine pour stopper l’acquisition de moteurs sud-coréens pour son char Altay

Si les discussions entre Ankara et Séoul au sujet du pack propulsif emprunté au char K2 Black Panther pour équiper le char lourd turc Altay ont progressé ces dernières semaines, elles ont également suivi une direction différente de celle initialement envisagée par les officiels turcs. En effet, là ou ces derniers envisageaient initialement une co-production avec transfert de technologies pour les 250 moteurs Doosan et distribution S&T Dynamics qui doivent équiper la première tranche de chars Altay, il semble que désormais, ceux-ci se contentent d’une acquisition « sur étagère » du pack propulsif selon les dires des autorités turcs. Evidemment, dans une telle approche, il semble peu…

Lire l'Article

Au bord du gouffre, le turc BMC signe un partenariat avec la Corée du Sud pour motoriser le char Altay

Star incontesté du salon Eurosatory 2018, le char de combat lourd turc Atlay et son fabricant, BMC, ont connu depuis de nombreuses difficultés, suite aux sanctions européennes consécutives à l’intervention turque en Syrie, et aux provocations d’Ankara face à la Grèce en Méditerranée orientale. En effet, le programme phare de l’industrie de défense turque se trouvait, dès lors, privé de composants indispensables à sa réalisation, la transmission et le moteur turbo-diesel fournis par les allemands RENK et MTU, et l’acier composite servant au blindage du char de facture française. Depuis, la ligne d’assemblage du char mise en place par BMC était à l’arrêt, mettant l’entreprise…

Lire l'Article

Sous-marins Indiens : la compétition à ne pas rater pour Naval Group

Après le retrait de Kockums et de son sous-marin A26 Océanique en début d’année 2020, c’est désormais au tour de l’allemand TKMS et de son Type 214 de jeter l’éponge dans la compétition indienne P75i qui vise à construire 6 sous-marins océaniques à propulsion anaérobie AIP dans les chantiers navals du pays, avec une importante dimension de transfert de technologie. Il reste 4 constructeurs engagés dans cette compétition : l’espagnol Navantia avec le S-80 Plus, le sud-coréen Huyndaï avec le DSME-3000 dérivé de la classe Dosan Ahn Changho, le Russe Rubin avec la classe Amur, et le SMX 3.0 du français Naval Group, dérivé du…

Lire l'Article

Altay, Black Panther, Oplot : Que valent les chars de combat modernes ? 3/3

On le disait dépassé ou trop vulnérable, pourtant le char de combat connait ces dernières années un regain d’intérêt remarquable de la part des grandes armées mondiales. Après avoir présenté les principaux chars occidentaux, russes et chinois dans les deux précédents articles, nous allons, dans cette ultime analyse, nous intéresser à des modèles moins connus, et pourtant performants et prometteurs, sur la scène opérationnelle comme dans le domaine de l’exportation. Place aujourd’hui au K2 Black Panther sud-coréen, à l’Atlay turc, au Type 10 japonais et au BM Oplot ukrainien. Corée du Sud : K2 Black Panther Considéré par de nombreux spécialistes comme le char le…

Lire l'Article

La course aux missiles s’accélère dans la péninsule coréenne

Après plusieurs mois d’accalmie, la course aux missiles, qu’ils soient balistiques ou de croisière, subit une rapide accélération ces derniers jours de part et d’autre du 38ème parallèle de la péninsule coréenne. Seoul comme Pyongyang se sont en effet engagés dans posture de démonstration de force depuis quelques semaines, celle-ci ayant atteint ce que l’on peut penser son paroxysme aujourd’hui. En effet, dans un délais de seulement quelques heures, la Corée du Nord a procédé au tir de deux missiles balistiques de courte portée en Mer du Japon, alors son voisin du Sud effectuait le 3ème et sensément dernier test de qualification de son missile…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR