L’Industrie aéronautique française peut-elle rebondir sur le succès du F-35 en Europe ?

En fin de semaine dernière, et comme anticipé, les autorités finlandaises ont annoncé avoir sélectionné le chasseur américain F-35A pour succéder à aux F-18 au sein de ses forces aériennes, à l’issu de la compétition HX qui aura vu se confronter une nouvelle fois le chasseur américain aux autres modèles occidentaux, F/A 18 E/F Super Hornet, Gripen, Rafale et Typhoon. Comme en Suisse, les conclusions présentées par les autorités finlandaises sont sans appel, le F-35 apparaissant supérieur aux autres concurrents dans tous les domaines, y compris dans le domaine de la soutenabilité budgétaire. Et comme en Suisse, de nombreuses voix s’élèvent désormais pour remettre en…

Lire l'Article

Sans surprise, le F-35A est donné vainqueur de la compétition HX en Finlande

La compétition HX, qui vise à remplacer les F-18 finlandais au cours de la présente décennie, arrive à son terme, et l’appareil sélectionné doit être annoncé dans les jours ou les semaines à venir. Contrairement à de nombreuses autres compétitions récentes, les 5 avionneurs en lice, Boeing avec son F/A 18 E/F Super Hornet, Dassault Aviation avec le Rafale, Eurofighter avec le Typhoon, Lockheed-Martin avec le F-35A et Saab avec le Gripen E/F, ont poursuivi leurs efforts jusqu’à la fin de la compétition, sans jeter l’éponge face à un appel d’offre tronqué en faveur du F-35A, comme ce fut le cas en Belgique ou au…

Lire l'Article

Le Super Hornet de Boeing quitte la compétition canadienne par la petite porte

Depuis une dizaine d’années, le F-35 Lighting II de Lockheed-Martin s’est imposé dans toutes les compétitions à laquelle il a participé. Si les conditions de ces victoires sont souvent soumises à discussion, il n’en demeure pas moins vrai que l’appareil américain, en dépit de ses faiblesses et de ses nombreux défauts, est toujours parvenu à convaincre les officiels en charge de choisir, pour leurs pays respectifs, l’appareil qui constituera le fer de lance de leur force aérienne pour les 50 années à venir. Le Canada ne fera probablement pas exception à la règle, puisqu’après le retrait de Dassault Aviation et de son Rafale, puis d’Airbus…

Lire l'Article

Quelles conséquences pour la France si les programmes SCAF et Tempest fusionnaient ?

Après son homologue allemand le Lt General Ingo Gerhartz, c’est au tour du général Luca Goretti, le Chef d’Etat-Major des forces aériennes italiennes, de déclarer que, selon lui, les programmes européens d’avions de combat de 6ème génération SCAF (pour Système de Combat Aérien du Futur) qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, et FCAS (pour Futur Combat Air System, soit le même acronyme) qui rassemble la Grande-Bretagne, l’Italie et la Suède, seront appelés à fusionner dans un avenir plus ou moins proche. Selon l’officier général Italien, eu égard aux enjeux industriels et budgétaires, et à la proximité des programmes, des acteurs industriels et des pays,…

Lire l'Article

Les nouvelles ambitions de la Coopération Permanente Structurée européenne

La Coopération Permanente Structurée Européenne, ou PESCO, est incontestablement une des avancées majeures obtenues dans le domaine de La Défense au sein de l’Union européenne. Lancée en décembre 2017, elle permet aux industriels et acteurs politiques européens de coopérer pour developper de nouveaux programmes, qu’ils soient purement technologiques ou industriels, dans le but d’éviter la multiplication des programmes similaires au sein de l’Union européenne, et donc des dépenses jugées non pertinentes car redondantes entre les membres. La première liste de projets fut présentée le 6 mars 2018, et se concentrait avant tout sur des programmes de soutien, dans le domaine de l’entrainement, de la simulation,…

Lire l'Article

La course aux missiles air-air à très longue portée s’accélère entre les Etats-Unis, la Chine et la Russie

A partir du début des années 60, la montée en puissance de la flotte de bombardiers à long rayon d’action soviétique devint un problème majeur pour l’US Air Force et l’Us Navy. Pour tenter de protéger la flotte des raids de bombardiers Tu-95, Tu-16 et Tu-22 armés de puissants missiles anti-navires souvent supersoniques, l’US navy développa simultanément deux systèmes d’arme complémentaires : le triptyque composé du missile surface-air SM-2, du radar SPY-1 et du système AEGIS qui équipa les croiseurs de la classe Ticonderoga puis les Destroyers Arleigh Burke pour répondre à la saturation potentielle des systèmes de defense traditionnels qui nécessitaient un radar de…

Lire l'Article

Pour l’US Army, il devient urgent de remplacer les systèmes anti-aériens Patriot et Stinger

Ces 4 dernières années, Raytheon et le Departement d’Etat américain sont parvenus à convaincre 4 pays européens de se porter acquéreurs du systeme anti-aérien et anti-missiles MIM-104 Patriot : La Suède, la Roumanie et la Pologne en 2017 et 2018, et plus récemment la Suisse dans une compétition qui opposait le système américain au SAMP/T franco-italien. Au total, se sont aujourd’hui 6 pays européens membre de l’OTAN qui mettent en oeuvre ce système, auxquels s’ajoutent la Suède et la Suisse, qui sont ou seront bientôt équiper de ce système. Le système portable FIM-92 Stinger équipe, quant à lui, 9 forces armées européennes. Ces deux systèmes,…

Lire l'Article

Le programme Tempest serait à risque selon l’autorité d’expertise publique britannique

Depuis son annonce officielle en juillet 2018, le programme Futur Combat Air System britannique piloté par BAe, et son chasseur de nouvelle génération Tempest, font figures de symbole de l’autonomie stratégique retrouvée pour Londres suite au referendum de 2016 qui donnera naissance au Brexit. Près de 50 ans après le Harrier, la Grande-Bretagne annonçait en effet entreprendre la conception et la construction en autonomie d’un nouvel avion de combat destiné à remplacer le Typhoon conçu et construit en coopération avec l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Et si l’Italie puis la Suède ont rapidement déclaré leur intérêt pour ce programme, ce sont bien les finances publiques britanniques…

Lire l'Article

Pour le Chef d’Etat-Major de la Luftwaffe, les programmes SCAF et Tempest auraient intérêt à se rapprocher

Il est des phrases qui, à elles seules, résument parfaitement une situation donnée. Et lorsqu’interrogé par le site américain Defense News, le Lt General Ingo Gerhartz, Chef d’Etat-Major de la Luftwaffe, déclare qu’il espère que les programmes SCAF qui rassemblent l’Allemagne, la France et l’Espagne, et Tempest, piloté par la Grande-Bretagne avec la participation de l’Italie et de la Suède, en viennent à se rapprocher, en droite ligne des déclarations de SACEUR de l’OTAN d’il y a quelques jours, il ne fait que dire tout haut ce que de très nombreux officiels allemands pensent tout bas, à savoir que la coopération avec la Grande-Bretagne et…

Lire l'Article

Le JAS39 C/D Gripen suédois va-t-il s’imposer aux Philippines ?

Malgré des débuts prometteurs et un rapport performances-prix très attractif, le chasseur suédois Saab JAAS 39 Gripen peine à s’imposer lors des comptions internationales, engoncé entre les chasseurs polyvalents comme le Rafale, le F35A le Typhoon, plus chers mais également plus performants, et les chasseurs légers comme le FA-50 sud-coréen et le JF-17 Pakistanais, dont les performances sont de plus en plus remarquables, et les couts d’acquisition singulièrement bas. En outre, le chasseur monomoteur suédois doit faire face au retour du F16 de Lockheed-Martin dans sa version Viper, un appareil dont les performances et les caractéristiques sont sensiblement identiques à celle du Gripen E/F, mais…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR