Privé de F-16V, le président turc menace de rétablir son veto sur l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN

3 jours ! C’est le temps qu’il aura fallu au Président R.T Erdogan pour brandir à nouveau la menace d’un veto turc quant à l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Alliance Atlantique, après que le Congrès Américain ait voté, à l’occasion du vote de la loi de finance 2023 des forces armées US, deux amendements qui entravent les possibilités d’exportation de F-16 Viper mais également d’autres technologies de défense vers Ankara. Bien évidemment, les sujets n’étant pas sensés être liés officiellement, le président Erdogan prend publiquement ombrage du manque de « réactivité » des autorités suédoises concernant la demande d’extradition de 33 réfugiés vers…

Lire l'Article

La Congrès US entrave la vente de nouveaux F-16 à la Turquie

Il y a 10 mois de cela, en octobre 2021, les autorités turques annoncèrent qu’elles avaient envoyé une demande d’exportation au Foreign Miltiry Sales concernant 40 nouveaux avions de combat F-16 au standard Block 70 Viper, ainsi que 80 kits permettant de porter 80 de ses F-16 Block 52 vers ce standard, le plus évolué actuellement disponible pour l’avion de Lockheed. Si l’administration Biden s’était montrée prête à appuyer une telle demande dans l’espoir de renouer des relations normalisées avec Ankara, le Congrès Américains, qui a le dernier mot sur le sujet, s’était montré plus que dubitatif. En effet, pour les sénateurs et représentants américains,…

Lire l'Article

Alors que l’US Air Force veut retirer 33 F-22 Raptor inaptes au combat, le Congrès veut les moderniser

Il est fréquent que le Congrès des Etats-Unis, qui rappelons le a le dernier mot en matière de planification militaire outre-Atlantique, jouent le rôle de modérateur face aux demandes des armées américaines, souvent promptes à des arbitrages radicaux en matière de format. Ainsi, ces dernières années, le Congrès a systématiquement rejeté les demandes de l’US Air Force concernant le retrait de sa flotte de A-10, cette dernière les jugeant inadaptés au combat de haute intensité moderne. Pour les parlementaires américains, en revanche, il n’est pas question de réduire le format des forces sans être en mesure de mettre une recapitalisation cohérente en face. C’est ainsi…

Lire l'Article

Les 45 Md$ supplémentaires alloués par le Congrès US aux Armées compenseront l’inflation et le soutien à l’Ukraine

Alors que la menace russe et chinoise devenait de plus en plus pressante, le Congrès américain entreprit d’augmenter le budget alloué aux forces armées américaines pour l’année fiscale 2023 de 45 Md$ au delà des 803 Md$ demandés par la Maison Blanche. Cette augmentation est désormais actée par le Sénat et la Chambre des Représentants, et le Pentagone disposera bel et bien de 847 Md$ dans son budget 2023. Pour autant, ce qui devait initialement permettre d’accélérer la modernisation et la transformation des forces américaines face aux défis à venir, pourraient bien s’avérer n’être, au final, qu’une compensation pour faire face à l’inflation très importante…

Lire l'Article

Les parlementaires américains sauvent 5 des 24 navires que l’US Navy veut retirer du service en 2023

Les parlementaires du Seapower Panel de la Chambre des Représentants du Congrès Américain ont obtenu un consensus pour rejeter la demande de retrait du service de 5 des 24 navires demandée par l’US Navy dans le cadre du budget 2023, alors que l’avenir des 19 navires restants sera discuté par le Armed Services Committee le 22 juin Après plusieurs années d’errements et de décisions contradictoires, l’US Navy a décidé, en début d’année, de profondément changer de stratégie en matière de programmation navale, y compris dans sa façon de négocier avec le Congrès américain qui, dans ce domaine, a plus de capacités de décision que la…

Lire l'Article

L’US Army abandonne son programme de super-canon Strategic Long-Range Cannon

Face au retour probable des tensions internationales et des risques de conflit de haute intensité, l’US Army entreprit, en 2017, de lancer un nouveau super programme désigné BIG 6, en référence au super programme BIG 5 du début des années 70 qui donna naissance au Bradley, au Patriot et à l’hélicoptère UH-60 Black Hawk, entre autres choses. Parmi les piliers critiques du BIG 6, figure aux cotés du programme Futur Vertical Lift pour remplacer les hélicoptères de combat et du programme Optionnaly Manned Fighting Vehicle pour remplacer les Bradley, le pilier Long Range Precision Fire, visant à doter l’US Army d’une artillerie de nouvelle génération.…

Lire l'Article

En visite au Capitole, le Premier Ministre grec veut acquérir le F-35 et met en garde contre la Turquie

Depuis le début des années 70, soit avant même son adhésion à l’Union européenne (1981), Athènes a toujours mené une stratégie d’équipement de ses forces aériennes équilibrée, s’appuyant simultanément sur des appareils américains et français. Dans les années 70 et 80, les Mirage F1 évoluaient sous cocarde bleu et blanche aux cotés des F4 Phantom 2, F5 Tiger II et A7 Corsair 2, alors que dans les années 90, les Mirage 2000 helléniques complétaient sa flotte de F-16. Aujourd’hui, les autorités grecques entendent prolonger ce modèle qui donna des résultats probants pour contenir les tensions avec le voisin turc, en acquérant des Rafale français, et…

Lire l'Article

Selon son chef d’état-major, l’US Navy ne peut pas s’engager sur deux fronts majeurs simultanément

Dire que la planification de l’US Navy en matière de construction navale est chaotique ces 20 dernières années tiendrait de la plus sévère litote. Entre les programmes avortés ou plus que décevants comme les destroyers Zumwalt et les Littoral Combat Ship, un budget en faible progression, et face à un effort chinois extraordinaire d’efficacité et à la renaissance de la construction navale russe, il est vrai que la suprématie navale de la marine américaine, considérée il y a encore quelques années comme inamovible, fait désormais face à des défis inédits depuis la fin de la seconde Guerre Mondiale. En outre, les chantiers navals américains eux-mêmes…

Lire l'Article

Le Congrès US pourrait autoriser l’exportation de nouveaux F-16 Block 70 Viper en Turquie

En octobre 2021, les autorités Turques avaient officiellement déposé une demande auprés du Foreign Military Sales, ou FMS, l’organisme américain en charge des dossiers d’exportation d’armement vers les alliés des Etats-Unis, pour acquérir 40 nouveaux F-16 Block 70 Viper et 80 kits permettant de porter ses propres appareils à ce standard bien plus évolué et performant que les F-16 C/D Block 52 actuellement en service au sein des forces aériennes turques. Si le Président Biden promit de faire ce qu’il pouvait pour faire aboutir cette demande, le Congrès américain, qui controle fermement les exportations d’armement US, s’y était opposé, sur fond de crise concernant l’acquisition…

Lire l'Article

L’US Navy propose 3 options pour le devenir de sa force navale

Depuis de nombreuses années, la planification de l’US Navy en matière de construction navale est pour le moins chaotique, avec des plans et des objectifs successifs divergents, parfois même contradictoires. Le sujet est d’ailleurs l’objet d’une opposition féroce entre les sénateurs et représentants républicains, partisans d’une flotte massive, et leurs homologues démocrates qui souhaitent maintenir le budget de la Défense sous controle. Au delà des ambitions parfois fantaisistes présentées ces dernières années, et des nombreux bras de fer ayant opposé le Pentagone aux parlementaires américains notamment au sujet du retrait de certains bâtiments, il était donc nécessaire pour l’US Navy de presenter une stratégie cohérente…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR