La Serbie pourrait se tourner vers le Typhoon si la France refuse de livrer « certains missiles »

Les choses ne vont pas aussi bien qu’espérée entre Paris et Belgrade au sujet d’une éventuelle acquisition de 12 avions Rafale pour remplacer les Mig-29 vieillissants des forces aériennes Serbes. Si les négociations continuent avec Dassault aviation et l’Hotel de Brienne, il semble que les autorités serbes s’irritent du refus de Paris de livrer certains missiles. Et pour donner poids à cette insatisfaction, Nebojša Stefanovi, le Ministre serbe de La Défense, a annoncé le 16 Avril qu’il avait entamé, en parallèle des négociations avec Paris, des discussions avec Londres au sujet de chasseurs Typhoon, en précisant que le premier des deux à donner satisfaction à…

Lire l'Article

Le Rafale sera-t-il l’héritier du Mirage III pour l’avenir de l’industrie aéronautique française ?

Rapide, agile, puissant et bien armé, le Mirage III est incontestablement une légende de l’aviation militaire de chasse dans le monde. Aux mains des pilotes israéliens, le chasseur monomoteur à aile delta de Dassault Aviation s’imposa contre les Mig et les Hunter arabes durant les guerres des six jours et du Kippour, et joua un rôle décisif dans la victoire de l’Etat hébreux lors de ces deux conflits, parant l’avion d’une aura d’efficacité et de performances qui construisit son succès à l’exportation avec 1400 appareils construits (Mirage III et V), et qui imposa les chasseurs de Dassault Aviation sur le marché internationale pendant plusieurs décennies.…

Lire l'Article

La coopération franco-allemande autour du SCAF inquiète-t-elle les pays du Moyen-Orient ?

Les pays du Golfe Persique, et leurs alliés du Moyen-Orient, ont été, depuis plusieurs décennies, des clients fidèles de l’industrie de défense française, et en particulier pour ce qui concerne les avions de combat de Dassault Aviation. Ainsi, le Qatar, les Emirats Arabes Unis et son allié, l’Egypte, ont commandé à eux trois 170 avions Rafale, soit prés de 60% des exportations enregistrées à ce jour pour cet appareil, ce après avoir commandé 100 mirage 2000, soit 35% des exportations pour ce modèle. Plus amont, l’Irak avait été le plus important client de Dassault pour son Mirage F1 après l’Armée de l’Air, et l’Egypte le…

Lire l'Article

Inde, Indonésie : Doit-on changer les paradigmes du programme Rafale pour anticiper les succès futurs ?

2021 aura été sans nul doute l’année de la consécration pour Dassault Aviation, Safran, Thales, MBDA et les quelques 400 entreprises françaises formant la Team Rafale, avec 146 commandes fermes à l’exportation ou en compensation d’appareils d’occasion. Et 2022 pourrait bien être une année faste elle aussi, avec deux grands contrats en ligne de mire, l’Inde pour sa Marine d’une part, et pour renforcer ses forces aériennes d’autre part face à la montée en puissance chinoise et pakistanaise, et l’Indonésie qui désormais intégré systématiquement le Rafale dans ses présentations concernant l’évolution de sa force aérienne. Dans le même temps, la France elle-même a commandé des…

Lire l'Article

La coopération franco-allemande autour du programme SCAF à nouveau dans la tourmente

Il y a à peine une année, le Système de Combat Aérien du Futur, ou SCAF, qui rassemble depuis 4 ans la France et l’Allemagne, plus tard rejoint par l’Espagne, et visant à developper le remplaçant des Rafale français et Eurofighter Typhoon allemands et espagnols, faisait face à plusieurs problèmes critiques menaçant jusqu’à la poursuite même du programme. Qu’il s’agissait de la répartition de la charge industrielle entre les industries de chaque pays ou de problèmes concernant la propriété intellectuelle de certaines technologies développées préalablement par Dassault Aviation, les discussions étaient à l’arrêt, jusqu’à une impulsion politique de l’Elysée et de la Chancellerie Allemande, qui…

Lire l'Article

Les 5 atouts du Rafale face au Super Hornet pour l’aéronavale Indienne

Le Rafale M1, premier appareil du programme a destination de l’aéronautique navale française, est aujourd’hui au coeur des attentions pour Dassault Aviation et l’ensemble de la Team Rafale. En effet, c’est cet aéronef qui a été envoyé le 6 janvier sur la base aéronavale indienne de Goa pour faire la demonstration de sa capacité à être mis en oeuvre à partir d’une plate-forme de type Ski-Jump, et non d’un porte-avions doté de catapultes. Ces essais, dont le premier a eu lieu ce matin et s’est déroulé de manière nominale, s’étaleront jusqu’au début du mois de février et permettront de valider non seulement la capacité de…

Lire l'Article

Le Rafale M en bonne position pour équiper la Marine indienne

A partir du 6 janvier 2022, un Rafale M de la Marine Nationale effectuera les tests de qualification quant à l’utilisation d’un Ski Jump, dans le cadre de la compétition qui l’oppose au F/A 18 E/F Super Hornet pour équiper les porte-avions de la Marine Indienne. Ces essais, qui se dérouleront au sein de la base aéronavale de Goa ou se trouve la plate-forme Ski Jump où fut notamment testé le Tejas indien, seront suivis, au mois de février, par des essais similaires concernant le Super Hornet américain, même si celui-ci avait déjà démontré sa capacité à prendre l’air à partir de ce type d’installation…

Lire l'Article

La piste indonésienne refait surface pour le Rafale de Dassault

Plusieurs fois annoncée comme proche, il semblerait qu’une première commande d’avions de combat Rafale soit en de bonne voie avant la fin de l’année en Indonésie. C’est en tout cas ce qui remonte des investigations menées par le journaliste spécialisés Défense Michel Cabirol du site économique La Tribune, et qui pourrait même avoir lieu avant la fin de l’année 2021. Il ne s’agirait pas, cette fois, d’une commande majeure pour une quarantaine d’appareil comme évoqué précédemment, Jakarta n’ayant tout simplement pas les ressources pour financer un tel programme. En revanche, il resterait sur le budget 2021 des ressources de l’ordre de 600 m$ dans les…

Lire l'Article

L’Industrie aéronautique française peut-elle rebondir sur le succès du F-35 en Europe ?

En fin de semaine dernière, et comme anticipé, les autorités finlandaises ont annoncé avoir sélectionné le chasseur américain F-35A pour succéder à aux F-18 au sein de ses forces aériennes, à l’issu de la compétition HX qui aura vu se confronter une nouvelle fois le chasseur américain aux autres modèles occidentaux, F/A 18 E/F Super Hornet, Gripen, Rafale et Typhoon. Comme en Suisse, les conclusions présentées par les autorités finlandaises sont sans appel, le F-35 apparaissant supérieur aux autres concurrents dans tous les domaines, y compris dans le domaine de la soutenabilité budgétaire. Et comme en Suisse, de nombreuses voix s’élèvent désormais pour remettre en…

Lire l'Article

La commande de Rafale des EAU pourrait engendrer de nouveaux contrats à court terme

La commande de 80 avions Rafale signée vendredi dernier par les Emirats Arabes Unis a profondément boulversé la dynamique industrielle autour de l’avion de combat français, en sécurisant la pérennité et la production de la ligne d’assemblage sur les dix années à venir, et en mettant sur un pied d’égalité le Rafale et le F35, Abu Dabi ayant confirmé qu’il était toujours déterminer à acquérir les 50 avions de combat américains auprés de Lockheed-Martin pour évoluer aux cotés du nouvel avion français. Mais cette commande met également sous pression plusieurs partenaires de la France, qui avaient signifié une intention potentielle de commande de l’appareil, alors…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR