Rafale, Caesar, FDI, Scorpene… : Quels sont ces équipements de défense français qui s’exportent si bien aujourd’hui ?

Les prises de commande à exportations d’équipements de Défense français ont atteint 11,7 Md€ en 2021, la troisième meilleure année jamais enregistrée par cette industrie alors que l’année 2022 s’annonce, quant à elle, celle de tous les records à plus de 20 Md€, notamment du fait de la commande de 80 avions Rafale par les Emirats Arabes Unis pour plus de 14 Md€. De fait, depuis 1950, la France évolue entre la 3ème et la 4ème place du classement mondial des exportateurs d’armement, derrière les Etats-Unis, l’Union Soviétique/Russie, et faisant jeu égale avec la Grande-Bretagne dans ce domaine. Les exportations françaises représentent aujourd’hui plus de…

Lire l'Article

SCAF, MGCS : Le politique reprend la main sur la coopération industrielle défense franco-allemande

« Beaucoup de choses ont été dites ou écrites ces dernières semaines, je crois que d’une phrase, nous allons y couper court en disant que le SCAF est un projet prioritaire. […] Il est attendu autant par Berlin que par Paris et ce projet se fera, on ne peut pas être plus direct » En une seule phrase, le ministre des armées français, Sebastien Lecornu, a coupé court à l’ensemble des spéculations concernant l’avenir du programme d’avion de combat de nouvelle génération entrepris par Paris, Berlin et Madrid. Et d’ajouter « Nous avons besoin de réfléchir à ce que sera l’aviation de chasse du futur, puisque nous en…

Lire l'Article

4 arguments en faveur du developpement d’un nouveau chasseur Mirage français

Qu’il arrive ou non à son terme, le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF rassemblant l’Allemagne, l’Espagne et la France, ne pourra voir le jour avant la fin des années 2040, et même probablement au début des années 2050, de l’aveu même d’Eric Trappier, Pdg de Dassault Aviation. Il faut dire que pour l’avionneur français, mais également pour son homologue allemand Airbus DS, cette nouvelle date est loin de manquer de sens. C’est en effet en 2050 que le remplacement d’une majorité des Rafale et Typhoon, mais également des F-35A vendus récemment, commencera à être envisagé. Or, le Next Generation Fighter du SCAF…

Lire l'Article

LPM 2023 : une trajectoire déjà tracée pour l’Armée de l’Air et de l’espace ?

Au cours des années 2000 et jusqu’en 2015, l’Armée de l’Air française, devenue depuis Armée de l’Air et de l’Espace, était largement privilégiée, et parfois enviée, vis-à-vis des autres armées. En effet, elle captait, à elle seule, presque la moitié des crédits d’équipements consacrés aux Programmes a effets majeurs, obligeant tant l’Armée de terre que la Marine Nationale à revoir certains de leurs programmes en en diminuant les volumes et étalant les calendriers. Cette situation n’était pas tant du à une préférence gouvernementale ou à une forme de lobbying, qu’à des contraintes industrielles fortes. En effet, il était alors nécessaire afin de maintenir en activité…

Lire l'Article

Le Rafale plus favori que jamais en Inde face au Super Hornet

Afin de moderniser sa flotte de chasse embarquée, et d’armer le nouveau porte-avions INS Vikrant qui entrera en service le 2 septembre, la Marine Indienne avait lancé une compétition portant initialement sur 57 appareils embarqués. Après les évaluations initiales, deux appareils furent sélectionnés pour poursuivre la compétition, le Boeing F/A-18 Super Hornet Block III américain, et le Dassault Rafale M français. Les deux chasseurs participèrent notamment à une campagne d’essais sur tremplin sur la base aéronavale de Goa en début d’année, tous deux ayant montré leur capacité à employer ce type de dispositif pour prendre l’air sans catapulte. Boeing multiplie les communications auprés de la…

Lire l'Article

La technologie des Jumeaux Numériques peut-elle sauver les programmes SCAF et MGCS ?

Depuis le début de l’année 2022, le programme SCAF pour Système de Combat Aérien du Futur, qui rassemble l’Allemagne, l’Espagne et la France, en vue de concevoir le remplaçant du Rafale français et du Typhoon Européen, est à l’arrêt, sur fond de désaccord profond quant au partage industriel autour du premier pilier du programme visant à concevoir le NGF, Next Generation Fighter, l’avion de combat au coeur de ce programme. En effet, les deux industriels majeurs du programme, le français Dassault Aviation et l’allemand Airbus Defense & Space, ne parviennent pas à s’entendre sur un compromis quant au pilotage de ce pilier, initialement attribué à…

Lire l'Article

SCAF ou pas, le couple Super-Rafale Neuron proposé par Dassault devrait être développé

Comme il est de coutume au début de l’été, les salons de l’armement se sont multipliés ces dernières semaines, avec Eurosatory en France dédié aux armements terrestres mi-juin, le salon ILA aéronautique de Berlin une semaine plus tard, et cette semaine, le salon aéronautique britannique de Farnborough. Ce qui l’est moins, c’est l’extraordinaire discrétion de la France, de ses autorités et de son industrie aéronautique lors de ces salons, en particulier au sujet d’un programme pourtant majeur et dimensionnant, le Systeme de Combat Aérien du Futur, ou SCAF. Le fait est, depuis le début de l’année, le programme rassemblant l’Allemagne, la France et l’Espagne est…

Lire l'Article

Super-Rafale, Mirage NG : La France doit étudier une alternative à moyen terme au SCAF

Dire que le programme d’avion de combat de nouvelle génération SCAF qui rassemble la France, l’Allemagne et l’Espagne, suit aujourd’hui une mauvaise pente tiendrait de l’euphémisme. Après plusieurs épisodes de tension au sujet du partage industriel entre Paris, Berlin et Madrid, le programme est désormais à l’arrêt face à l’impossible accord que l’Allemagne et Airbus Défense & Space tentent de faire accepter à Paris et Dassault Aviation, et qui obligerait le groupe aéronautique français à partager le pilotage du premier pilier concernant la conception du Next Generation Fighter, ou NGF, avec son homologue allemand. Depuis plusieurs semaines maintenant, la situation est totalement figée, Eric Trappier,…

Lire l'Article

Irak, Serbie, Colombie : Le Rafale toujours à l’offensive sur les marchés exports

2021 aura été, sans le moindre doute, l’année du Rafale, avec 188 appareils commandés à l’exportation par la Grèce (18+6 exemplaires), la Croatie (12 appareils), l’Egypte (30 appareils), les EAU (80 appareils) et l’Indonésie (42 appareils), ceux-ci venant s’ajouter aux 96 Rafale commandés précédemment par l’Egypte (24 appareils), le Qatar (24+12 appareils) et l’Inde (36 appareils). Ce faisant, le fleuron de Dassault Aviation et de l’ensemble de l’industrie aéronautique française, se rapproche des scores d’exportation de son prédécesseur, le Mirage 2000 avec 284 appareils commandés par 7 pays, contre 298 appareils commandés par 8 pays pour le 2000. Pour autant, l’avionneur français n’entend pas s’arrêter…

Lire l'Article

Peut-on sauver le programme de chasseur de nouvelle génération européen SCAF ?

Annoncé en 2017 par Emmanuel Macron et Angela Merkel, le programme SCAF pour Système de Combat Aérien du Futur vise à developper, à horizon 2040, un avion de combat de nouvelle génération (la 6ème au dernier décompte), le Next Generation Fighter, ainsi qu’un ensemble de systèmes destinés à offrir à l’appareil des capacités opérationnelles inégalées. Depuis son lancement, le programme s’est retrouvé à plusieurs reprises face à d’importantes difficultés, qu’elles soient liées aux arbitrages politiques et notamment aux exigences du Bundestag allemand, au difficile partage industriel entre les 3 pays participants (Allemagne, France et Espagne) et aux divergences conceptuelles et doctrinales entre les forces armées…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR