La Russie développe un missile sol-air « anti-drone »

Les succès incontestables des drones israéliens et turcs, ainsi que des munitions vagabondes Harop de facture israélienne, mis en oeuvre par l’Azerbaïdjan dans le conflit qui l’oppose à l’Arménie dans le Haut-Karabakh, mettent en avant l’intérêt que représente désormais ces systèmes peu onéreux et très efficaces, mais aussi la nécessité de disposer des moyens adéquats pour s’en prémunir. Dans ce domaine, la Russie semble avoir une longueur d’avance sur les occidentaux, conséquence des nombreuses attaques par drones lancées sur la base aérienne de Khmeimim qui abrite la force aérienne russe déployées en Syrie, qui mirent à rude épreuve leurs systèmes de protection anti-aérienne rapprochée. Si…

Lire l'Article

Les forces russes n’abandonnent pas leur artillerie anti-aérienne

En dépit du nombre très important de systèmes missiles anti-aériens utilisés par les forces russes, celles-ci n’ont pas renoncé à l’utilisation des canons anti-aériens, et continuent d’investir dans le développement de nouveaux systèmes, complémentaires de la protection offerte par les missiles. Aujourd’hui, les forces russes utilisent encore plus d’un millier de canons anti-aériens de différents calibres, et la relève s’annonce déjà. Ainsi, selon un reportage diffusé par la chaine d’Etat citant le ministère de La Défense, le nouveau système 2S38 Derivatsiya-PVO va prochainement entamer ses tests d’Etat, visant à qualifier l’équipement pour les forces russes. Ce canon automoteur, monté sur un châssis de BMP-3, dispose d’une…

Lire l'Article

Les forces russes testent de nouveaux canons automoteurs anti-aériens

La société Russe Bereveznik a annoncé, par la voix de son CEA Alexander Potapov, que les tests gouvernementaux de son nouveau canon automoteur anti-aérien de 57 mm Derivatzia-PVO allaient prochainement débuter. Monté sur un châssis de BMP-3, ce canon est capable d’engager des cibles aériennes et terrestres, identifiés par transferts de données ou de manière autonome, et d’utiliser la munition la plus adaptée pour traiter la cible. L’utilisation de canons anti-aériens en importante quantité est une caractéristique des forces russes, non sans raisons. Durant la première guerre du Golfe, plus de la moitié des appareils de la coalition abattus le furent par des canons de DCA…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR