Les forces russes testent de nouveaux canons automoteurs anti-aériens

La société Russe Bereveznik a annoncé, par la voix de son CEA Alexander Potapov, que les tests gouvernementaux de son nouveau canon automoteur anti-aérien de 57 mm Derivatzia-PVO allaient prochainement débuter. Monté sur un châssis de BMP-3, ce canon est capable d’engager des cibles aériennes et terrestres, identifiés par transferts de données ou de manière autonome, et d’utiliser la munition la plus adaptée pour traiter la cible.

L’utilisation de canons anti-aériens en importante quantité est une caractéristique des forces russes, non sans raisons. Durant la première guerre du Golfe, plus de la moitié des appareils de la coalition abattus le furent par des canons de DCA et non par des missiles. En outre, ces canons peuvent apporter un appui feu non négligeable contre l’infanterie et des blindés moyens et légers adverses, un canon moderne de 57mm pouvant percer un véhicule de combat d’infanterie comme le Boxer ou le Stryker à longue distance. Ils sont également très efficaces contre les hélicoptères, plus lents que les avions d’arme

Pour Aller plus loin

All

RESEAUX SOCIAUX

Derniers Articles

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR