Le MQ-Next, futur remplaçant du drone MALE MQ-9 Reaper, prend forme pour General Atomics

En service au sein de 10 forces aériennes, dont 9 sont membres de l’OTAN, le drone Moyenne Altitude Longue Endurance MQ-9 Reaper de l’américain General Atomics, constitue aujourd’hui la référence occidentale dans le domaine des drones de combat de cette gamme. Capable de tenir l’air pendant 15 heures à plus de 7 km d’altitude et à plus de 300 km/h tout en emportant 4 missiles air-sol Hellfire ou Brimstone, le Reaper est aujourd’hui une composante centrale des opérations menées par les armées occidentales, en particulier au dessus des vastes étendues en Afrique et au Moyen-Orient, tant pour surveiller les mouvements d’adversaires potentiels que pour mener…

Lire l'Article

Les armées US préparent leur évolution vers la guerre des drones avant 2030

L’emploi de drones militaires n’est pas un sujet récent. Déjà, pendant la seconde guerre mondiale, des tentatives de transformation de certains avions de chasse et bombardiers furent menées, ainsi que d’employer des systèmes télécommandés pour mener des reconnaissances à courte portée. Durant la guerre du Vietnam, les forces américaines employérent fréquemment des drones pour mener certaines missions de reconnaissance risquées, ou pour amener les défenses anti-aériennes nord vietnamiennes à se révéler. Mais la première armée qui fit un usage intensif et coordonné des drones au combat fut l’armée de l’air israélienne qui, en 1982 lors de l’opération Paix en Galilée, employa intensément des drones pour…

Lire l'Article

LPM 2023 : une trajectoire déjà tracée pour l’Armée de l’Air et de l’espace ?

Au cours des années 2000 et jusqu’en 2015, l’Armée de l’Air française, devenue depuis Armée de l’Air et de l’Espace, était largement privilégiée, et parfois enviée, vis-à-vis des autres armées. En effet, elle captait, à elle seule, presque la moitié des crédits d’équipements consacrés aux Programmes a effets majeurs, obligeant tant l’Armée de terre que la Marine Nationale à revoir certains de leurs programmes en en diminuant les volumes et étalant les calendriers. Cette situation n’était pas tant du à une préférence gouvernementale ou à une forme de lobbying, qu’à des contraintes industrielles fortes. En effet, il était alors nécessaire afin de maintenir en activité…

Lire l'Article

Les Pays-Bas confirment la commande de 6 F-35A supplémentaires et de 4 nouveaux drones MQ-9 Reaper

A l’instar d’une majorité de pays européens et suite à l’attaque russe contre l’Ukraine, les Pays-Bas, jusqu’ici particulièrement rétif à augmenter son effort de défense, ont annoncé il y a quelques semaines une augmentation rapide de l’effort de défense du pays pour atteindre l’objectif de 2% de PIB en accord avec les exigences de l’OTAN, pour 2025. Et comme cette même majorité de pays Européens, Amsterdam a annoncé un renforcement capacitaire de ses armées, par l’intermédiaire de nouvelles commandes d’armement. En l’occurence, le ministère de La Défense néerlandais a confirmé, il y a quelques jours, sa volonté de commander 6 avions de combat F-35A supplémentaires…

Lire l'Article

General Atomics présente le drone léger aéroporté Eaglet destiné à la haute intensité

Depuis l’entrée en service du premier drone MALE MQ-1 Predator au sein de l’US Air Force en 1995, le rôle de ces aéronefs pilotés du sol et dotés d’une autonomie de plus de 24 heures n’a cessé de croitre au sein des armées mondiales. Désormais, la plupart des grandes armées mondiales mettent en oeuvre ce type de drone, ou son successeur le MQ-9 Reaper pour assurer des missions de renseignement et parfois de frappe sur des théâtres de basse intensité, comme ce fut le cas lors des campagnes irakiennes et afghanes pour les Etats-Unis, ou pour l’opération Barkhane dans le Sahel pour les armées françaises.…

Lire l'Article

L’US Navy finance un programme de drone d’une autonomie supérieure à une semaine

Parmi les enseignements issus de la guerre Ukraine, le rôle prépondérant des drones de reconnaissance dans la conduite des opérations militaires représente probablement, si pas la plus grande surprise, en tout cas la confirmation la plus évidente des transformations qui s’opèrent désormais dans le domaine de l’action militaire de haute intensité. Le succès des armées ukrainiennes face à des forces russes plus nombreuses et puissamment armées repose en effet en grande partie sur la parfaite intégration d’un dispositif associant un système de communication innovant pour coordonner les unités déployées aux renseignements remontés par différents types de drones allant du MALE (Moyen Altitude Longue Endurance) léger…

Lire l'Article

General Atomics présente une version embarquée de son drone MALE MQ-9B SkyGuardian

Ces deux dernières décennies, les drones de combat Moyenne Altitude Longue Endurance, ou MALE, comme le fameux MQ-1 Predator de l’américain General Atomics, et son successeur le MQ-9A Reaper, ont profondément fait évoluer le combat aéroterrestre. Dotés (comme le nom l’indique) d’une longue endurance de l’ordre de 30 heures pour le Reaper, ces appareils peuvent patrouiller et surveiller d’immenses zones grâce à des systèmes Electro-optiques évolués, et frapper des cibles avec des munitions air-sol comme le missile AGM-114 Hellfire et la bombe guidée GBU-38 JDAM. Si leur efficacité en matière de combat de haute intensité reste à déterminer du fait d’une vulnérabilité importante, et ce…

Lire l'Article

Quelles sont les Forces et les Faiblesses de l’Armée de l’Air et de l’Espace ?

Dans la nuit du 13 au 14 Avril 2017, 5 avions Rafale de la base de Saint-Dizier escortés de 4 Mirage-2000-5, de 2 avions Awacs et de 6 avions ravitailleurs KC-135, effectuèrent un raid de 10 heures et 7000 km pour frapper et détruire à l’aide des 2 missiles de croisière SCALP transportés par chacun des Rafale, les installations chimiques syriens utilisées par le régime du président Bashar El Assad, dans le cadre d’une coalition tripartite rassemblant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. En dépit des importantes défenses anti-aériennes syriennes mises en oeuvre, toutes les cibles visées par les frappes de la coalition en…

Lire l'Article

La France et l’Europe peuvent-ils revenir dans la course aux drones MALE grâce au NEURON ?

Dire que la France, et l’Europe en général, ont manqué de flaire concernant l’arrivée des drones, et notamment des drones de combat Medium Altitude Long Endurance ou MALE, comme le MQ1 Predator, le MQ9 Reaper, ou le TB2 du turc Bayraktar, serait un euphémisme profond. Non seulement durent ils tous s’équiper à l’étranger, auprés des Etats-Unis pour la grande majorité des cas, mais ils restent aujourd’hui encore incapables de s’entendre sur les fonctionnalités et le financement du programme Eurodrone, qui risque fort de voir le jour alors même qu’une nouvelle génération de drones de combat, autrement plus performante que celle actuellement en service, commencera à…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR