Avec KDDX, La Corée du Sud lance son 3ème programme de destroyers nouvelle génération

Au tournant des années 2000, les forces navales sud-coréennes étaient essentiellement composées de navires de protection côtière, comme les frégates de la classe Ulsan de 2.200 tonnes ou les destroyers de la classe Gangwon, des destroyers américains de la classe Gearing de 3500 tonnes destinés à la lutte anti-sous-marine et la lutte anti-navire. Depuis, le profil de ces forces navales a profondément évolué, avec l’entrée en service de grands destroyers comme les navires de la classe Sejong the Great parmi les plus imposants (10.600 tonnes en charge) et les mieux armés (128 silos verticaux) de la planète, mais également les frégates de 3.600 tonnes de…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR