Avec le Vixen, la Royal Navy étudie l’emploi d’un drone de combat embarqué polyvalent

Visiblement, l’ambition de doter les porte-avions HMS Queen Elizabeth et HMS Prince of Wales d’une catapulte et de brins d’arrêt pour mettre en oeuvre des drones de combat prend de l’ampleur au sein de la Royal Navy. En effet, selon plusieurs articles parus outre dans la presse spécialisée outre manche, la Royal Navy étudie activement la possibilité d’employer un drone de combat à voilure fixe, désigné programme Vixen, à bord de ses porte-avions, pour remplir de nombreuses missions, allant de l’alerte aérienne avancée au ravitaillement en vol, en passant par les frappes air-sol et air-surface, et les missions de renseignement et de communication. Mieux, l’objectif…

Lire l'Article

Le Démonstrateur du Drone de combat Mosquito britannique volera en 2023

Pendant plusieurs années, Français et Allemands regardaient le programme FCAS britannique, qui comprend entre autre le chasseur de nouvel génération Tempest, comme un outsider du programme SCAF, voire comme un sursaut de fierté des politiques outre-manche suite au Brexit. Aujourd’hui, force est de constater que ce programme avance rapidement, et bien plus sereinement que le programme « européen », et que ses ambitions sont loins d’être si limitées que l’on pouvait l’entendre dire il n’y a encore de ça que quelques mois. Outre l’effort significatif consenti par les autorités britanniques pour soutenir ce programme, avec un budget annuel établi à 2 Md£ par la nouvelle Revue Stratégique…

Lire l'Article

La Grande-Bretagne lance le developpement de son propre « Loyal Wingman »

Le principe du drone allié, un appareil autonome mais controlé par un avion de combat piloté avec lequel il agirait de concert, semble s’être imposé dans la majorités les grandes nations aéronautiques en quelques années. Aux Etats-Unis, il s’agit du programme Skyborg, et notamment du drone XQ-48 Valkyrie. En Europe, il s’agit du programme « Remote Carrier », appartenant au programme SCAF rassemblant l’Allemagne, l’Espagne et la France. En Australie, il s’agit du programme « Loyal Wingman », conçu avec la coopération de Boeing. Même la Russie, en dépit du programme Okhotnik-B, a annoncé le developpement de son propre programme de ce type. Dans tous les cas, il s’agit…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR