Les sous-marins nucléaires d’attaque modernes

Avec l’épisode de l’annulation du contrat de sous-marins à propulsion conventionnelle Shortfin Barracuda par l’Australie au profit de sous-marins à propulsion nucléaire américano-britanniques, les sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire ont connu, ces derniers mois, une sur-exposition médiatique relativement antinomique avec la mission par nature discrète de ces Leviathans océaniques qui constituent, aujourd’hui encore, parmi les constructions humaines les plus complexes jamais réalisées. Aussi rapides que furtifs, les sous-marins nucléaires d’attaque oui SNA, dont les missions passent de la collecte de renseignement à la lutte anti-surface, mais également à la chasse des autres sous-marins, sont aujourd’hui l’apanage exclusif des marines des 5 grandes puissances nucléaires mondiales…

Lire l'Article

Comme en 2021, la Marine Russe recevra 3 nouveaux sous-marins nucléaires en 2022

Pendant plus de 2 décennies, la Marine russe fut le parent pauvre des forces armées du pays, ne pouvant pas même financer le maintien en condition opérationnelle de sa flotte héritée de l’Union Soviétique. A partir de 2012, cependant, les orientations politiques changèrent avec le retour de Vladimir Poutine au Kremlin et l’arrivée de Sergeï Choïgou au Ministère de la Défense, et un vaste plan de financement et de modernisation des moyens mais également des infrastructures navales russes fut mis en oeuvre. Ce plan porte aujourd’hui ses fruits, puisqu’en dépit d’une économie chancelante et d’un PIB nominal à peine supérieur à celui de l’Espagne, la…

Lire l'Article

Le missile hypersonique 3M22 Tzirkon a été testé à partir du sous-marin nucléaire Severodvinsk

Alors que la campagne d’essais du missile anti-navire hypersonique Tzirkon 3M22 a été couronnée de succès au mois de septembre avec le 10ème tirs réussi à partir de la frégate Admiral Gorshkov après une campagne débutée en février 2020, les autorités russes avaient annoncé que les essais de mise en oeuvre du nouveau missile à partir de sous-marin débuteraient en octobre. Il n’aura guère fallut être patient puisque le 4 octobre, la Marine russe a annoncé avoir procédé aux deux premiers tirs de cette phase de test, tous deux à partir du sous-marin nucléaire lance-missiles Severodvinsk, première unité de la classe Iassen du projet 885,…

Lire l'Article

La Russie poursuit son effort pour moderniser sa force navale

Après l’effondrement de l’Union Soviétique, la Marine russe a connu une longue période de disette, voyant ses navires non entretenus et les nouvelles unités arriver au compte goutte, quand elles arrivaient bel et bien. A la fin des années 2000, la situation opérationnelle était même catastrophique, avec une majorité de navires impropres au combat, si pas à la navigation. C’est à ce moment que Moscou prit la décision de commencer à moderniser sa flotte, d’abord en faisant l’acquisition de nouveaux modèles de patrouilleurs et corvettes bien armés, comme le Buyan et Buyan-M, et de sous-marins conventionnelles Improved Kilo, tout en engageant un vaste plan de…

Lire l'Article

La production navale militaire russe dépasse désormais l’Europe

Ce 23 aout, le Président Vladimir Poutine a annoncé le lancement de la construction de 6 nouveaux navires destinés à la flotte militaire russe à l’occasion de sa visite au salon ARMY-2021 qui se tient à Patriot Park dans la banlieue de Moscou. Ainsi, ce sont 2 nouveaux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe Borei-A, 2 sous-marins à propulsion conventionnelle Projet 636.3 improved Kilo et 2 frégates légères dont le modèle exact n’a pas été annoncé (22380 ou 22385) qui seront construits aux chantiers navals de Severodvinsk, St. Petersbourg et Komsomolsk-sur-Amur. Ces derniers mois, Vladimir Poutine est devenu coutumier de ce type d’annonce concernant…

Lire l'Article

La DARPA s’intéresse à nouveau aux Ekranoplan

En Septembre 2020, trois officiers américains de l’US Navy et du Corps des Marines publièrent un article flamboyant sur le site du très sérieux US Naval Institute. Le capitaine des Marines Walker D. Mills, le lieutenant-commander Phillips-Levine et le capitaine de l’US Navy Joshua Taylor y présentaient, en effet, une remarquable analyse sur l’opportunité pour les armées américaines de developper et déployer une flotte d’Ekanoplan, également Wing in Ground effect ou WIG outre Atlantique, pour évoluer et renforcer les capacités de transport stratégique des forces US face aux enjeux posés par la géographie spécifique et le déni d’accès chinois dans le Pacifique. De toute évidence,…

Lire l'Article

Avec le Missile anti-navire 3M22 Tzirkon, la Marine Russe s’impose en Europe

Laissée en friche pendant près de 20 années après l’effondrement de l’Union Soviétique, la reconstruction de la puissance maritime russe, ainsi que de l’industrie navale militaire du pays, commencent aujourd’hui à montrer les fruits des efforts consentis par Moscou ces 10 dernières années. Avec l’entrée en service des nouvelles frégates Project 22350 Admiral Gorshkov, des corvettes Steregushchyi du projet 20380 et Gremyashchyi du Project 20385, des sous-marins conventionnels Project 636.3 Improved Kilo, et des sous-marins Project 885-M Iassen-M et project 955 Boreï-A à propulsion nucléaire, elle dispose désormais de navires n’ayant rien à envier à leurs homologues occidentaux, bien au contraire. Mais une arme, dont…

Lire l'Article

Le sous-marin nucléaire lance-missiles Kazan sera-t-il le cauchemar des marines occidentales ?

Selon le Ministère Russe de La Défense, le nouveau sous-marin nucléaire lance-missiles Kazan, seconde unité de la classe Iassen mais première unité de la variante projet 885-M Iassen-M, aurait été admis au service actif ce vendredi 7 Mai, et aurait rejoint la Marine Russe pour être déployé au sein de la flotte du Nord. Malgré les délais de construction et une livraison reportée de 2 ans, l’arrivée de ce nouveau sous-marin semble inquiéter les Etats-Majors occidentaux, soucieux des capacités offensives du nouveau submersibles, mais également de sa grande discrétion. Et en effet, le Kazan, ainsi que les 7 autres sous-marins de la variante Iassen-M à…

Lire l'Article

L’OTAN re-investit l’Atlantique Nord face à la Russie

En 1986, l’écrivain Tom Clancy et son acolyte Larry Bond, à qui l’on doit le fameux jeu de simulation naval Harpoon, publièrent le roman « Red Storm Rising », en français « Tempête Rouge ». L’histoire passionnante présentée dans le livre aborde, notamment, le rôle clé pour l’OTAN que représentait l’Islande dans la maitrise potentielle de l’Atlantique Nord pour maintenir un flux logistique entre les Etats-Unis et l’Europe dans le cas d’un conflit avec l’Union Soviétique. Le roman marqua à ce point les esprits que l’OTAN décida de renforcer sa présence sur la base aérienne islandaise de Keflavik, en y déployant en permanence un escadron de chasseurs F15. Après…

Lire l'Article

La Russie entame simultanément la construction de 2 frégates, 2 sous-marins nucléaires et 2 porte-hélicoptères d’assaut

Nous le savons, La Défense russe est habile lorsqu’il s’agit de communication, et qu’elle n’est pas avare de symboles. En la matière, ce 16 juillet 2020 sera à marquer d’une pierre blanche pour la Marine russe, puisque seront menées conjointement les cérémonies de pose de la quille de deux frégates du projet 22350 étendu Admiral Gorshkov, de deux sous-marins nucléaires du projet 885-M Iassen, et de deux porte-hélicoptères d’assaut du projet 23900. En une seule journée, la Marine Russe lance 6 navires majeurs de haute mer, soit autant, voir plus, que n’en disposent bon nombre de Marines occidentales et européennes. Ces dernières décennies, la Marine…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR