Pour le chef de la dissuasion US, un conflit avec la Chine semble inévitable

Il y a juste une semaine, le chancelier allemand Olaf Scholz accompagné d’un plein avion de chefs d’entreprise allemands, se rendait à Pékin pour rencontrer son homologue chinois, le président Xi Jinping nouvellement réélu à la tête du pays pour une durée de 5 ans. Pour le chef d’état allemand, il s’agissait avant tout de renforcer la coopération économique entre les deux pays, la Chine étant un marché critique pour les exportations allemandes, et le bon fonctionnement tant de son économie que de son industrie. En Europe, cette visite engendra de nombreuses réactions, avec l’inquiétude de voir Berlin accroitre sa dépendance économique vis-à-vis de Pékin,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR