Comment les drones collaboratifs vont bouleverser le marché des avions de combat ?

Depuis son arrivé sur le marché international des avions de combat il y a une quinzaine d’années, le F-35 Lighting II de Lockheed-Martin s’est largement taillé la part du lion lors des compétitions internationales, avec des commandes fermes émanant de pas moins de 14 forces aériennes en dehors des Etats-Unis. Et la dynamique ne semble pas vouloir se tarir, avec de nombreux autres pays, donc 5 pays européens (Allemagne, Espagne, Grèce, Republique Tchèque et Roumanie) ayant annoncé leur intention de s’en équiper à court ou moyen terme. Dans de nombreux cas, l’appareil américain s’est imposé au terme d’une compétition l’opposant à d’autres chasseurs américains et…

Lire l'Article

Pour les drones de combat coopératifs, les enjeux technologiques et opérationnels sont à l’échelle des bénéfices attendus

Pour une majeure partie de l’opinion publique, y compris pour de nombreux militaires, le futur des drones de combat s’inscrit dans une évolution linéaire engagée depuis une quarantaine d’années. Il est vrai que durant cette période, les drones ont essentiellement gagné en capacités avec une autonomie, une vitesse et des capacités d’emport accrues, et avec des senseurs et des effecteurs de plus en plus performants. Et force est de constater que les dernières versions du Reaper n’ont plus guère à voir avec la première version du Predator, et encore moins avec les drones légers employés par Tsahal en 1982 en Syrie pour localiser les sites…

Lire l'Article

Comment la guerre en Ukraine va transformer la planification stratégique en Europe ?

Il y a tout juste 3 semaines, bien peu étaient ceux qui, en occident, estimaient que la Russie allait effectivement mener une guerre d’agression globale sur l’Ukraine. Pour beaucoup, le déploiement de force russe autour de l’Ukraine visait à faire plier le président Zelensky au sujet de son adhésion à l’OTAN et du statut des républiques sécessionnistes du Donbass. Pour les mieux informés, comme l’Etat-Major des Armées françaises, et comme nous l’avions abordé dans un article du 23 février, les risques militaires et politiques liés à une telle offensive ne compensaient pas les bénéfices potentiels, de sorte qu’une telle décision apparaissait irrationnelle et donc peu…

Lire l'Article

Le Démonstrateur du Drone de combat Mosquito britannique volera en 2023

Pendant plusieurs années, Français et Allemands regardaient le programme FCAS britannique, qui comprend entre autre le chasseur de nouvel génération Tempest, comme un outsider du programme SCAF, voire comme un sursaut de fierté des politiques outre-manche suite au Brexit. Aujourd’hui, force est de constater que ce programme avance rapidement, et bien plus sereinement que le programme « européen », et que ses ambitions sont loins d’être si limitées que l’on pouvait l’entendre dire il n’y a encore de ça que quelques mois. Outre l’effort significatif consenti par les autorités britanniques pour soutenir ce programme, avec un budget annuel établi à 2 Md£ par la nouvelle Revue Stratégique…

Lire l'Article

L’arrivé probable des Verts au gouvernement allemand menace le programme SCAF

Depuis plusieurs mois, les programmes de coopération industrielle militaire entre la France et l’Allemagne sont en difficulté, pour ne pas dire franchement menacés. Qu’il s’agisse d’un repositionnement des autorités allemandes en faveur du lien transatlantique suite à l’élection de Joe Biden, d’ambitions industrielles excessives et déséquilibrées entre les acteurs, ou de divergences quant aux attentes opérationnelles des armées des deux pays, les tensions entre Paris et Berlin se multiplient, créant au passage une hostilité croissante des opinions publiques vis-à-vis de ces programmes, et ce dans des deux cotés du Rhin. Comme si cela ne suffisait pas, une épée de Damocles s’est désormais matérialisée au dessus…

Lire l'Article

La Grande-Bretagne lance le developpement de son propre « Loyal Wingman »

Le principe du drone allié, un appareil autonome mais controlé par un avion de combat piloté avec lequel il agirait de concert, semble s’être imposé dans la majorités les grandes nations aéronautiques en quelques années. Aux Etats-Unis, il s’agit du programme Skyborg, et notamment du drone XQ-48 Valkyrie. En Europe, il s’agit du programme « Remote Carrier », appartenant au programme SCAF rassemblant l’Allemagne, l’Espagne et la France. En Australie, il s’agit du programme « Loyal Wingman », conçu avec la coopération de Boeing. Même la Russie, en dépit du programme Okhotnik-B, a annoncé le developpement de son propre programme de ce type. Dans tous les cas, il s’agit…

Lire l'Article

Synthèse 2020 : Les grandes avancées technologiques de Défense en 2020

Si 2020 restera dans l’histoire comme l’année de la grande Pandémie de Covid-19, elle sera également, concernant les technologies de Défense, une année charnière marquant la transition entre la vision technologique héritée de la Guerre Froide qui avait peu évoluée ces 30 dernières années, et les approches technologiques de rupture en cours dans de nombreuses forces armées, et dans de nombreux laboratoires de recherche. Parmi ces avancées nombreuses et variées, certaines méritent une attention particulière. 1- Les Armes Hypersoniques Les armes hypersoniques ont été au coeur des préoccupations de l’immense majorité des grandes nations technologiques. Le sujet n’est pas nouveau, puisque le missile hypersonique Kh47m2…

Lire l'Article

Les 5 critères qui font du Rafale le favori en Inde

L’arrivée des 5 premiers avions de combat Rafale sur la base indienne d’Ambala à la fin du mois de juillet provoqua un emballement médiatique aussi bien Inde que dans le monde, offrant au chasseur français une aura bienvenue pour se confronter aux autres appareils européens, américains et russes, dans les compétitions indiennes qui se profilent. Rappelons que l’avion de Dassault Aviation est présent dans la compétition MMRCA 2 portant sur 114 appareils face au Typhoon et JAS 39 Gripen E/F européens, au Mig35 et probablement au Su-35 russes, et au F16V (identifié F21 dans cette compétition) et F15EX américains, ainsi que dans la compétition portant…

Lire l'Article

Airbus DS expérimente la technologie de communication avec les futurs Remote Carrier du programme SCAF

C’est à l’occasion de l’exercice allemand Timber Express qu’Airbus Defense & Space a expérimenté la communication virtuelle entre un Typhoon de la Luftwaffe et un Remote Carrier, le drone de combat léger qui constituera une composante clé du programme SCAF d’avions de combat de nouvelle génération menée en coopération par l’Allemagne, la France et l’Espagne. Non seulement la démonstration fut faite que la connexion pouvait s’intégrer dans un flux composé de communication de données multiples, mais qu’elle pouvait être intégrée à tous les appareils disposant d’une communication numérique, et ce sans modification. En outre, la communication, qui emploie le protocole CANDL, est intégrable au principe…

Lire l'Article

Le drone Remote Carrier du programme SCAF sera-t-il au coeur du standard Rafale F5 ?

Si l’avion de combat Rafale de Dassault Aviation est un appareil robuste et performant dans de nombreux domaines, qu’il s’agisse du combat air-air comme de la pénétration à très basse altitude en passant par la reconnaissance ou la frappe nucléaire, il est un domaine dans lequel l’appareil français surpasse pleinement l’ensemble de ses concurrents, l’évolutivité. En effet, contrairement au Gripen Suédois, à l’Eurofighter Typhoon et même au F35, l’appareil français a été modernisé par couche successive jusqu’au standard F3R, sans que la cellule n’ai eu besoin d’être modifiée. Et les premiers Rafale F1 qui équipèrent la flottille 12F de l’aéronautique navale française en 2001 pour…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR