L’US Army teste un drone Coyote 3 pour contrer un essaim de drones

Le drone anti-drone a la cote depuis quelques mois, et notamment depuis que les Harpy et autre Defender 1C de facture israélienne mis en oeuvre par les opérateurs Azeris, balayèrent les points de résistance, la DCA et l’artillerie arménienne il y a un an à peine, lors de la guerre du Haut-Karabakh de 2020. Depuis, les drones légers de reconnaissance, les munitions vagabondes et les essaims de drones sont devenus simultanément des enjeux technologiques dont il est devenu impératif et urgent de se doter rapidement, mais également des menaces dont il fallait le plus rapidement possible se protéger. Au delà des systèmes cinétiques et des…

Lire l'Article

L’Américain Raytheon développe un drone « chasseur de drones »

Les récents engagements, comme dans le Haut-Karabakh en 2020, en Syrie ou au Yemen, ont montré l’omniprésence des drones sur le champs de bataille, ainsi que la difficulté que rencontrent les systèmes anti-aériens pour les éliminer. Or, qu’ils soient utilisés pour diriger des frappes d’artillerie, pour lancer des munitions air-sol légères ou sous la forme de munition vagabonde, les drones légers se sont avérés également extrêmement efficaces, au point de devenir la principale menace identifiée par les combattants sur ces théâtres d’opération. Depuis, la course pour trouver une parade efficace contre cette menace est lancée, et de nombreuses armées, ainsi que de nombreux industriels, tentent…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR