Quels sont les enseignements de la guerre dans le Haut-Karabakh ?

Avec le conflit du Donbass, la guerre qui vient de se conclure dans le Haut-Karabakh a été un des rares conflits mettant en oeuvre des moyens militaires d’état lourds de part et d’autres des belligérants ces dernières années. De nouvelles tactiques et de nouveaux équipements ont été employés massivement, relevant leur efficacité mais également leur limites dans un environnement de haute-intensité. Les états-majors dans le monde travaillent tous, depuis le début de ce conflit, à l’analyse des engagements et de l’efficacité démontrée ou non par chacun de ces équipements. Sans préjuger des conclusions que ces analyses pourront rendre, il est toutefois possible de tirer des…

Lire l'Article

L’Italie propose à la Pologne la conception commune d’un char lourd européen

Rome comme Varsovie ont fait connaitre leur intérêt à l’Allemagne et la France concernant le programme de char de combat de nouvelle génération MGCS ces derniers mois. Toutefois, le couple franco-allemand semble, dans les deux cas, ne pas avoir donné de réponse favorable à ces approches, pas plus qu’à la demande de Rome d’intégrer le programme MGCS dans le cadre de la coopération structurée permanente européenne, ou PESCO. Dès lors, il n’est guère surprenant de découvrir que l’Italie ait proposé à la Pologne la conception commune d’un nouveau char de combat lourd, et d’en ouvrir l’accès à d’autres partenaires européens, comme l’Espagne. Selon le site…

Lire l'Article

Faute de MGCS, la Pologne pourrait se tourner vers le K2 Black Panther Sud-Coréen

En février dernier, le président Emmanuel Macron avait laissé entendre, à l’occasion de sa visite officielle en Pologne, que Paris et Berlin pourraient accepter Varsovie dans le programme MGCS, destiné à concevoir et fabriquer le futur remplaçant des chars Leclerc français et Leopard 2 allemand à horizon 2035. Mais depuis, rien n’a semble-t-il évolué dans ce dossier. Au contraire, des échos venant de Pologne laisseraient désormais à penser que la participation polonaise au programme franco-allemand n’était plus, désormais, d’actualité. Le sud-coréen Hyundai déploie désormais des trésors de persuasion pour amener Varsovie à s’intéresser à son nouveau char de combat K2 Black Panther, dont la construction…

Lire l'Article

La Russie alignera une force de 900 chars T14 et T90M d’ici 2027

Lors de la présentation officielle du char de combat de nouvelle génération T14 Armata, le 9 mais 2015 à l’occasion de la parade militaire pour la célébration des 70 ans de la victoire lors de la Grande Guerre Patriotique contre la nazisme, les autorités russes avaient annoncé que les forces nationales aligneraient 2000 chars « modernes » d’ici 2020. Dans un petit jeu du téléphone arabe, les traductions approximatives en plus, cette information fut interprétée en occident comme l’ambition d’aligner 2000 de ces chars de nouvelle génération à la fin de la décennie, ce qui paraissait pourtant hors de propos eu égard à la loi de programmation…

Lire l'Article

Les forces russes reçoivent des versions modernisées de leurs véhicules blindés

Depuis la fin des années 2000, l’industrie de Défense russe a entrepris de concevoir une nouvelle génération de véhicule de combat blindé, représentée par la famille Armata ou les véhicules de combat d’infanterie et de transport de troupe Kurganet-25 ou Bumerang. Conscientes de ses moyens limités, mais déterminées à reprendre l’avantage sur les forces de l’OTAN, considérées comme ennemies dans la doctrine de Défense russe, les autorités militaires ont fait le choix de préserver l’avantage numérique résultant de l’immense parc de blindés hérités de l’époque soviétique, plutôt que de redimensionner leurs forces au prorata des seules nouvelles technologies, beaucoup plus onéreuses, comme l’ont fait les…

Lire l'Article

La Russie se prépare-t-elle à un conflit majeur ?

L’Agence Suédoise de recherche sur la Défense, ou FOI, a publié un rapport détaillé étudiant l’évolution des exercices stratégiques en Russie, pour en déduire les objectifs et capacités des forces armées russes. Plusieurs aspects sont particulièrement notables dans ce rapport. En premier lieu, on constate une très importante augmentation du format des exercices auxquels se livrent les forces russes. Ainsi, si en 2010, les exercices rassemblaient 5 à 10.000 hommes, ils en rassemblent désormais entre 100.000 et 150.000. Il en va de même pour la Marine, passant de 10 à 40 bâtiments engagés par exercice, et les forces aériennes, passant de quelques douzaines à plusieurs centaines…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR