La Marine Chinoise aura reçu 8 nouveaux destroyers sur la seule année 2021

On le sait, l’industrie navale militaire chinoise est extrêmement performante depuis plusieurs années. Ainsi, de 2017 à 2020, elle avait permis à la Marine Chinoise d’accepter au service actif pas moins de 21 destroyers, soit 3 fois plus de navires de ce type que ceux entrés en service au sein de l’US Navy, de la Marine sud-coréenne, de la Royal Australian Navy et des Forces navales d’auto-défense japonaises sur la même période. Loin de ralentir le rythme, elle établit un nouveau record en 2021 avec pas moins de 8 destroyers livrés aux Forces Navales de l’Armée Populaire de Libération, ou plus exactement, 3 croiseurs Type…

Lire l'Article

Pékin et Moscou durcissent le ton dans le Pacifique avec une démonstration de force navale autour du Japon

Ces derniers mois, les Etats-Unis, et leurs alliés, ont multiplié les exercices navals de grande ampleur dans le Pacifique, parfois à proximité de la Mer de Chine ou de Taïwan, ce qui à plusieurs reprises provoqua la colère de Pékin. Jusqu’à présent, les réponses navales chinoises furent limitées au déploiement de petites flottilles composées le plus souvent d’un destroyer Type 052D et d’une frégate de lutte anti-sous-marine Type 054A, accompagnés d’un navire de ravitaillement. Dès lors, l’exercice massif rassemblant 5 navires chinois, dont un croiseur Type 055, et 5 navires russes, dont deux destroyers anti-sous-marins de la classe Udaloy, autour du Japon ces derniers jours,…

Lire l'Article

Hobart, Type 52D, Sejong le Grand : les destroyers modernes – 1ère Partie

Héritiers des contre-torpilleurs apparus à la fin du 19ème siècle pour lutter contre les vedettes lance-torpilles qui menaçaient les grands navires de ligne comme les croiseurs et plus tard les cuirassés, le destroyer moderne est un imposant navire de combat de surface, souvent plus de 7000 tonnes, doté d’un puissant armement, d’une grande polyvalence, et capable aussi bien d’escorter des unités majeures comme des porte-avions que de mener des frappes vers la terre ou des missions d’interdiction. Si la classification reste floue et non systématique avec d’une part les frégates plus légères et plus spécialisées, et d’autre part les croiseurs plus lourds et aptes à…

Lire l'Article

La Chine multiplie les exercices navals et aériens autour de Taiwan

Cela fait maintenant plusieurs années, depuis le retour au pouvoir du Parti Démocrate Progressiste en 2016 avec l’élection de Tsai Ing-wen, une opposante farouche à l’unification avec la Republique Populaire de Chine, au poste de présidente de la république Taïwanaises, que les tensions de cessent de croitre entre Taipei et Pékin. Tensions qui ont été largement exacerbées par la présidence Trump, la politique de coup de force économique de ce dernier à l’encontre de la Chine, et l’augmentation très significative des ventes d’armes à Taipei ces dernières années. Mais jusqu’à présent, les démonstrations de force de l’Armée Populaire de Libération étaient restées mesurées, et toujours…

Lire l'Article

L’intervention militaire sur Taiwan se banalise dans la communication chinoise

En seulement quelques mois, la presse internationale chinoise, largement contrôlée par le gouvernement central du pays, a profondément fait évoluer son discours concernant les tensions autour de l’ile de Taiwan, mais également en Mer de Chine face à l’US Navy, et face à la Marine Indienne. Alors qu’en début d’année, le ton était davantage à la dénonciation des « provocations » américaines dans la région, ce qui pouvait créer des tensions exagérées, il fait désormais état, de manière précise et presque banale, d’une intervention militaire contre l’ile indépendante, comme du déclenchement probable d’un conflit opposant Pékin à Washington ou New Delhi. Nous avions déjà abordé le sujet…

Lire l'Article

En 3 ans, la Chine a produit 3 fois plus de destroyers que les Etats-unis et leurs alliés du théâtre Pacifique

L’industrie navale militaire chinoise a lancé, dimanche 31 aout 2020, simultanément le 8ème destroyer lourd Type 55 et le 25ème destroyer Type 52D, deux des principales unités de surface combattantes de la Marine de l’Armée Populaire de Libération. Au delà du lancement simultané de plus de 20.000 tonnes de destroyer, la production des navires de combat chinois atteint désormais un rythme que le monde n’avait plus connu depuis la seconde guerre mondiale. En effet, depuis le mois de juin 2017, lancement du premier destroyer Type 055 de sa classe, l’industrie navale militaire chinoise a lancé pas moins de 21 destroyers et destroyers lourds, 8 Type…

Lire l'Article

Le nouveau destroyer chinois Type 052DL équipé pour détecter les avions furtifs

La classe de destroyer chinois Type 052D est, à elle seule, un symbole des nouvelles ambitions de Pékin en matière de suprématie navale. Long de 157m pour une jauge à 7000 tonnes dans sa version initiale , les Luyan-III tels qu’identités par l’OTAN, mettent en effet en oeuvre une panoplie de détecteurs et de systèmes d’arme qui n’ont rien à envier aux meilleures unités navales de combat de surface occidentales. Ainsi, le bâtiment emporte un radar Type 346 à antennes actives AESA pour l’engagement des cibles aériennes et le controle des missiles anti-aérienne HHQ-9, dont la portée pourrait atteindre les 400 km et qui aurait…

Lire l'Article

En 2030 la Marine Chinoise surpassera l’US Navy sur le théâtre Indo-Pacifique

Depuis le début de la décennie 2010, la Marine Chinoise a entrepris de developper une flotte de haute mer puissante et moderne, capable, à terme, de contester à l’US Navy la suprématie sur les mers de la zone indo-pacifique. Cet effort porte aussi bien sur les équipements, avec la montée en puissance de l’industrie navale militaire chinoise capable aujourd’hui de produire l’ensemble des bâtiments formant une flotte de haute mer à un rythme soutenu, que sur les équipages, avec un plan de formation des personnels très méthodique et remarquablement appliqué pour une croissance coordonnée des moyens et des savoir-faire. Dans cet article, nous étudierons les…

Lire l'Article

Les ambitions navales chinoises se révèlent

A l’occasion du lancement des 19 et 20eme destroyers Type 052D, et de la soixantième corvette Type 056 depuis 2012, plusieurs commentaires officiels des autorités chinoises permettent de mieux appréhender les ambitions du pays en matière de flotte de haute mer. Ainsi, on apprend, sans que cela ne soit vraiment une surprise, que les autorités chinoises n’ont nullement l’intention de réduire l’effort de production de nouveaux bâtiments de combat dans un futur proche. Ainsi, il faudra s’attendre dans les années à venir, à la livraison annuelle de 3 à 4 destroyers Type 052D et destroyers lourds Type 055, autant de frégates dont le nouveau modèle…

Lire l'Article

La Marine chinoise teste un drone à voilure fixe hybride sur un destroyer

Il y a quelques mois, des photos d’un drone hybride d’aspect particulier étaient apparues sur les réseaux spécialisés. Celui ci disposait d’une voilure fixe ainsi que d’hélices basculantes, assurant soit une fonction de sustentation, soit de propulsion, selon les besoins. Le concept a visiblement continué à évolué, puisque que le site d’Etat Global Times a publié un cliché montrant les essais de ce drone sur la plate-forme d’un destroyer, de la Marine Chinoise, en l’occurrence le Lanzhou, un destroyer de type 52C entré en service en 2004. Cette configuration, si elle venait à être fiabilisée et à entrer en service, permettrait d’augmenter très sensiblement l’autonomie, le…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR