Type 214, Scorpene, Yuan : quelles sont les performances des sous-marins conventionnels modernes ? – 1ère partie

Avec le retour des tensions internationales, au début des années 2010, le rôle des sous-marins d’attaque s’est considérablement élevé pour les Marines mondiales. Une nouvelle génération de sous-marins d’attaque à propulsion conventionnelle entre désormais en service, souvent dotés de modules anaérobies étendant leur autonomie en plongée et offrant des performances accrues et des capacités offensives renforcées. Une dizaine de modèles se partagent aujourd’hui ce marché souvent critique pour nombre de marines. Dans cet article, nous allons présenter les 5 premiers modèles (classement alphabétique par pays), pour en comprendre les performances et les atouts. Un second article présentera les 5 derniers modèles. Allemagne : Type 212…

Lire l'Article

Les capacités anti-sous-marines russes et chinoises montent en puissance face à l’US Navy

Si la puissance visible de l’US Navy repose sur ses 10 super porte-avions nucléaires, et la centaine de croiseurs et destroyers qui les accompagne, c’est surtout la cinquantaine de sous-marins nucléaire d’attaque de la classe Los Angeles et Virginia qui lui assure un contrôle presque exclusif des mers du globe. Or, comme dans de nombreux domaines, le renouvellement de la composante sous-marine a été négligée ces 20 dernières années, perdant de son attrait avec la disparition supposée des conflits de nations, face aux opérations anti-terroristes de grande ampleur comme en Afghanistan et en Irak/Syrie. Si aujourd’hui l’US Navy perçoit en moyenne 2 sous-marins Virginia par…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR