L’US Army abandonne son programme de super-canon Strategic Long-Range Cannon

Face au retour probable des tensions internationales et des risques de conflit de haute intensité, l’US Army entreprit, en 2017, de lancer un nouveau super programme désigné BIG 6, en référence au super programme BIG 5 du début des années 70 qui donna naissance au Bradley, au Patriot et à l’hélicoptère UH-60 Black Hawk, entre autres choses. Parmi les piliers critiques du BIG 6, figure aux cotés du programme Futur Vertical Lift pour remplacer les hélicoptères de combat et du programme Optionnaly Manned Fighting Vehicle pour remplacer les Bradley, le pilier Long Range Precision Fire, visant à doter l’US Army d’une artillerie de nouvelle génération.…

Lire l'Article

L’US Army choisit SIG Sauer pour ses fusils d’assaut et ses mitrailleuses d’infanterie de nouvelle génération

Lancé en 2017, le programme Next Generation Squad Weapon de l’US Army visait à developper une nouvelle génération d’armes d’infanterie pour remplacer les fusils d’assaut M4A1, les mitrailleuses d’infanterie M249 et M240, ainsi que la munition 5,56 mm OTAN, jugée par l’Etat-major américain comme insuffisante face à la démocratisation des protections balistiques. Intégré au super programme BIG 6, le programme NGSW commença par choisir, en Aout 2019, une munition intelligente de 6,8 mm désignée XM1186, dérivée d’un calibre développé par Remington RPC au début des années 2000, abandonnant l’idée un temps évoquée de munition télescopée qui auraient, selon l’US Army, engendré trop de contraintes logistiques…

Lire l'Article

Avec le budget 2023, les armées américaines révèlent leur stratégie de transformation face à la Chine

Il est fréquent de lire à quel point les armées russes engagées en Ukraine reposent sur des équipements hérités de la période soviétique. Il est vrai que bien que modernisés, les T-72B3, T80BV, BMP-2 et autres Msta-S ont tous étés conçus dans les années 70 et 80, comme c’est le cas des avions de combat de la série Flanker ou des hélicoptères Mil et Kamov. Pour autant, force est de constater qu’en occident, la situation est en grande partie identique, y compris pour ce concerne la pointe de l’épée, à savoir l’US Army, qui continuent de s’appuyer sur les chars Abrams, les VCI Bradley, les…

Lire l'Article

L’US Army percevra ses premiers DE-SHORAD laser Guardian cette année

La protection contre les drones légers et moyens, y compris contre les munitions vagabondes, représente désormais un enjeu critique pour une force armée moderne. Selon les pays, des solutions différentes ont été avancées, employant des systèmes d’artillerie mobile, des missiles légers et même des drones anti-drones. Mais la solution la plus prometteuse dans ce domaine reste celle qui repose sur des armes à énergie dirigée, et c’est ce type de systèmes que l’US Army développe en urgence depuis 3 ans. L’un de ces systèmes est le Guardian, issu du programme DE-SHORAD, un blindé Stryker monté d’un laser d’une puissance de 50 Kw, capable de prendre…

Lire l'Article

L’US Army va investir 2,7 Md$ dans les systèmes de visée de ses fusils d’assaut de nouvelle génération

Dans la plupart des films de science-fiction, les armes du futur s’accompagnent de systèmes de visée extrêmement avancés, capables de détecter les cibles dans la pénombre ou derrière un couvert, de calculer la trajectoire balistique et de communiquer avec les autres armes. Une nouvelle fois, la réalité va bientôt rejoindre la fiction, puisque l’US Army vient d’attribuer un contrat de pas moins de 2,7 Md$ à la société Vortex Optics, afin de livrer quelques 250.000 systèmes de controle de tir XM157 NGSW-FC (Fire Control) dans le cadre du programme Next Generation Squad Weapons. Le système équipera aussi bien les fusils d’assaut NGSW-R que les armes…

Lire l'Article

Boeing propose un nouvel obus de 155 mm à statoréacteur à l’US Army

Avec l’arrivée de nouvelles munitions, comme le XM1113 américain ou le Volcano italien, la portée des obus d’artillerie s’est considérablement accrue ces dernières années. Ainsi, là ou un M109A6 Paladin équipé d’un canon L/39 de 39 calibres (soit 39 fois le diamètre de l’obus de 155 mm, soit 6,05 m) peinait a atteindre des cibles à 20 km avec des obus traditionnels, il peut désormais atteindre des cibles à 40 km avec le XM1113, qui plus est avec une précision largement accrue grâce au guidage GPS, inertiel ou laser. Outre l’arrivée de ces obus dits « à propulsion additionnée », c’est à dire bénéficiant d’une poussée supplémentaire…

Lire l'Article

L’US Army teste un drone Coyote 3 pour contrer un essaim de drones

Le drone anti-drone a la cote depuis quelques mois, et notamment depuis que les Harpy et autre Defender 1C de facture israélienne mis en oeuvre par les opérateurs Azeris, balayèrent les points de résistance, la DCA et l’artillerie arménienne il y a un an à peine, lors de la guerre du Haut-Karabakh de 2020. Depuis, les drones légers de reconnaissance, les munitions vagabondes et les essaims de drones sont devenus simultanément des enjeux technologiques dont il est devenu impératif et urgent de se doter rapidement, mais également des menaces dont il fallait le plus rapidement possible se protéger. Au delà des systèmes cinétiques et des…

Lire l'Article

Les 4 futurs dispositifs de défense anti-aérienne rapprochée à Energie Dirigée de l’US Army

En de nombreux domaines, comme les systèmes sol-air à longue portée, les missiles anti-chars, la guerre électronique et même l’artillerie et les blindés, l’US Army a vu son avantage technologique hérité de la fin de la Guerre Froide s’éroder au fil des années d’intervention en Irak et en Afghanistan, pendant que d’autres pays, en particulier la Russie et la Chine, investissaient méthodiquement pour rattraper leur retard, et parfois même dépasser la technologie US. Mais il est un domaine dans lequel les armées américaines ont su investir à temps et suffisamment pour maintenir un gap significatif sur leurs compétiteurs, les armes à énergie dirigée, notamment pour…

Lire l'Article

L’US Army va expérimenter 107 nouvelles technologies lors du projet Convergence 2021

A l’instar de l’US Navy et de l’US Air Force, l’US Army développe, simultanément, plusieurs centaines de programmes de Recherche et Developpement aux ambitions et au calendrier souvent très disparates. Et comme ses homologues, elle doit en valider les capacités coopératives en application de la nouvelle doctrine Joint All-Domain Command and Control, ou JADC2, qui encadre l’évolution stratégique et tactique des opérations militaires américaines dans les années et décennies à venir. Pour cela, elle organise depuis l’année dernière chaque automne un grand exercice, désigné « Projet Convergence », destiné précisément à valider les capacités coopératives de certains de ses programmes, ainsi que d’en évaluer la plus-value opérationnelle…

Lire l'Article

Pour l’US Army, il devient urgent de remplacer les systèmes anti-aériens Patriot et Stinger

Ces 4 dernières années, Raytheon et le Departement d’Etat américain sont parvenus à convaincre 4 pays européens de se porter acquéreurs du systeme anti-aérien et anti-missiles MIM-104 Patriot : La Suède, la Roumanie et la Pologne en 2017 et 2018, et plus récemment la Suisse dans une compétition qui opposait le système américain au SAMP/T franco-italien. Au total, se sont aujourd’hui 6 pays européens membre de l’OTAN qui mettent en oeuvre ce système, auxquels s’ajoutent la Suède et la Suisse, qui sont ou seront bientôt équiper de ce système. Le système portable FIM-92 Stinger équipe, quant à lui, 9 forces armées européennes. Ces deux systèmes,…

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR