La Russie se prépare-t-elle à un conflit majeur ?

L’Agence Suédoise de recherche sur la Défense, ou FOI, a publié un rapport détaillé étudiant l’évolution des exercices stratégiques en Russie, pour en déduire les objectifs et capacités des forces armées russes. Plusieurs aspects sont particulièrement notables dans ce rapport. En premier lieu, on constate une très importante augmentation du format des exercices auxquels se livrent les forces russes. Ainsi, si en 2010, les exercices rassemblaient 5 à 10.000 hommes, ils en rassemblent désormais entre 100.000 et 150.000. Il en va de même pour la Marine, passant de 10 à 40 bâtiments engagés par exercice, et les forces aériennes, passant de quelques douzaines à plusieurs centaines d’aéronefs par exercice. En outre, les exercices sont devenus majoritairement interarmées, là ou ils étaient consacrés à une seule armée précédemment.

Le second aspect remarquable repose sur les inspections surprises, apparues en 2013, et qui ont considérablement augmenté les capacités de réaction et de préparation des forces armées russes. Ainsi, le rapport estime qu’il ne faudrait désormais que 2 à 4 semaines aux forces russes pour engager une force de 150.000 hommes capable de maintenir une action militaire d’envergure dans la durée. A titre de comparaison, la RAND avait estimé que la France était en mesure de mettre en œuvre 2 brigades mécanisées avec les unités de soutien en 4 semaines (soit 12.000 à 15.000 hommes), comme la Grande-Bretagne, alors que l’Allemagne ou l’Italie peineraient à mettre en œuvre une brigade pleinement opérationnelle dans les même délais.

Les articles d’actualité publiés au delà de 24 mois entrent dans la catégorie « Archives » et ne sont accessibles qu’aux abonnés professionnels.
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

Related posts

Meta-Défense

GRATUIT
VOIR